Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Josef Koudelka

439
com_k2.item
(5 votes, moyenne 4.80 sur 5)
Josef Koudelka4.80 sur 50 basé sur 5 votants.


"Pendant près de quinze ans, je ne n'ai jamais travaillé pour personne, jamais accepté de commandes, jamais photographié pour de l'argent. Je ne photographiais que pour moi-même, vivant avec le stricte minimum.
Je n'avais pas besoin de grand chose : un bon sac de couchage, quelques habits - une paire de chaussures, deux paires de chaussettes et un pantalon pour l'année : une veste et deux chemises que je gardais trois ans. Je n'avais pas d'appartement, je n'en avis pas besoin, je cherchais à ne rien posséder. Ce dont j'avais le plus besoin était de voyager pour photographier.
Je ne voulais pas avoir ce que les gens appellent "un foyer", je ne voulais pas avoir envie de revenir quelque part. J'avais besoin de savoir que rien ne m'attendait nulle part, que l'endroit où j'étais supposé être était l'endroit où je me trouvais jusqu'au moment où il n'y avait plus rien à photographier. C'était le temps pour moi de partir. Je savais qu'il me fallait peu de chose pour continuer à fonctionner ainsi - un peu de nourriture, une bonne nuit de sommeil. J'appris à dormir partout, en toutes circonstances...
"

Josef Koudelka : un homme libre au talent d’exception

Josef Koudelka, qui restera à jamais le photographe des Gitans et du Printemps de Prague, voit le jour le 10 janvier 1938 à Boskovice en Moravie (Tchécoslovaquie).

Des images racontant sa singularité et les multiples liens tissés au fil de son existence.

Son premier appareil photo

En gagnant l’argent récolté en vendant des fraises sauvages, Josef Koudelka, à douze ans, fait l’acquisition d’un 6x6 double objectif en bakélite.
 
Auprès de son père, il apprend à développer les planches contacts. Jeune élève de l’école Polythechnique de Prague, la photographie exerce une fascination profonde sur le jeune homme.
 
En 1961 il expose ses premières images à Prague sur le thème « Le public », il sera remarqué par Anna Farova :  « Un inconnu, qui en tant que photographe, présentait une force d’expression inhabituelle, une vision originale proche du graphisme moderne avec une inventivité et une fraîcheur inhabituelles dans la forme ».
 
Au début des années 1960, il s’intéresse à la population tziganes ; un peuple qui le séduit, le fascine et le hante.
 

Ses mots

 «  Seul. Seul contre tous. L’homme honni du village. Le gitan, le sale, le voleur, le criminel. Les mains liées, le regard immobile, le cœur nomade. Il voudrait vivre. Fuir, échapper à une règle qu’il n’approuve pas. Celle du gadjo. Qui lui dicte ses pas. Le village s’est réuni, les yeux accusateurs. Même les chiens, sur le qui-vive, guettent cet étranger pas désiré. Où sont les siens ? Les robes de ses sœurs, les chants de ses grands-parents, les cris de ses enfants, les couleurs de sa famille…L’heure n’est pas à la couleur. Il ne dit rien. Attends son jugement. Seul contre tous. »
 
« Maintenant, j’entends dire que tout le monde est photographe. Moi je pense que tout le monde sait appuyer sur un bouton. (…) Mais pour moi le photographe c’est quelqu’un qui a vraiment quelque chose à dire, et il le dit à travers des photos, à travers ce qu’il fait. »

Chaque rencontre est intense et ses images en témoigent

Le cadrage est précis, les portraits réalisés, ne sont jamais neutres mais semblent dialoguer intensément avec le regard.
En 1967, il abandonne définitivement sa carrière d’ingénieur aéronautique.
Durant l’été 1968, quand les chars russes envahissent la Tchécoslovaquie, la violence de la répression miliaire l’atteindra profondément, il photographiera ce qu’il voit tout simplement.
 
 
 
En 1969 il rentre à Magnum Photo et décide de voyager librement. Le choix de l’exil est un choix dur et radical, pendant de longues années il mènera une excistance sans racines ni attaches, avec pour seul lien stable, son appartenance avec l’agence Magnum…

Sac au dos, il voyagera d’un pays à l’autre avec la photographie comme seule compagne

Il sillonnera l'Europe de l'Est, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne et la France pour rendre compte des différents rituels de cette communauté et de sa vie au quotidien : naissance, mariage, funérailles…

Ses images constituent une sorte de carnet de route, journal intime révélant les grands moments de sa vie d’errant prix à payer pour la liberté : un parcours où seule l’inflexible volonté de l’auteur donnera sens à ce parcours.

Après vingt ans d’exil, Il retourne en Tchécoslovaquie en 1990 et ses photos de 1968 sont enfin publiées à Prague.

Depuis 1986, il travaille avec un appareil panoramique et a publié une compilation de ces photos dans son livre Chaos en 1999. Plus d'une douzaine de livres montre ses travaux.

Joseph Koudelka a reçu des prix importants tels que :

  • Prix Nadar (1978)
  • Grand Prix National de la Photographie (1989)
  • Grand Prix de Cartier-Bresson (1991)
  • Hasselblad Foundation International Award (1992)
  • ...

Voir plus de photographies de Joseph Koudelka

Joseph Koudelka sur France Culture

 

Lu 6653 fois Dernière modification le vendredi, 19 février 2016 12:39
Rémy Gautard

Passionné par la photographie argentique & numérique et pratiquant la photo depuis maintenant plus de 30 ans, j'organise avec Studio-plus.fr des stages d'initiation pour débutants jusqu'aux plus expérimentés. Retrouvez-moi sur Google+

Découvrez les prochains stages

Site internet : www.remy-gautard.book.fr E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

 
Benarroch
0 #1 Benarroch 01-08-2011 12:46
Bonjour,

Je voulais savoir s'il y avait effectivement des stages photos avec Josef Koudelka.

Et je voulais savoir s'il était possible de le joindre, par mail par exemple.

Merci
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #2 Rémy Gautard 01-08-2011 13:37
Bonjour,

Ne connaissant pas personnellement Joseph Koudelka et ne sachant pas s'il organise des stages et/ou Master Class je vous conseille de contacter Magnum Paris par téléphone ou Email.

http://agency.magnumphotos.com/about/contact/paris

Salutations photographiques ,

Rémy et Marie-Christine
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne