El Padre E. Stockins

408
com_k2.item
(0 votes, moyenne 0 sur 5)
El Padre E. Stockins0 sur 50 basé sur 0 votants.


El Padre E. Stockins(1903-1995) : le Ménestrel aux Images

Les amis du photo ciné club de Valparaiso m’ont envoyé quelques images et un texte dans un français charmant à propos du prêtre Edmundo Stockins afin que l’on puisse se remettre en mémoire le travail photographique de ce passionné des beautés et richesses naturelle du Chili. Ils ont eu raison.
 


  

P. EDMUNDO STOCKINS ss.cc.

 

“Son nom vrai était Walter Richard Victor John Francis Stockins Chrishop. Il est né en Limache le 26 janvier 1903, de pères anglais, a étudié des humanités dans le Collège Sacrés Coeurs de Valparaiso où son père était distingué et apprécié comme professeur d'Anglais.
 
Une fois sorti du Collège il s’intégre à la vie commerciale fleurissante anglaise de l'époque comme « exécutif d'entreprise ».
 
Mais Dieu lui ayant réservé un autre destin, le 5 mai 1921 il participe aux rites religieux comme « Inexpérimenté de la congrégation SS.CC » et prends le nom d'Edmundo selon d'anciennes coutumes monacales.
 
Il reçoit l'engagement sacerdotal le 17 décembre 1927.
 
Pendant 30 années ininterrompues il exercera la profession d’enseignant.
 
De 1928 jusqu'à 1932 il enseignera au Collège SS.CC. de Concepcion comme professeur d’anglais.
 

Son penchant pour la photographie naît durant ses années dans cette ville

« … dans le collège les mercredi dans l'après-midi étaient libres, je sortais généralement avec mes élèves en promenade… J'ai alors commencé à prendre des photographies pour garder des mémoires de ces excursions qui pour mon moi et mes élèves signifiaient tant… »

 

Ce penchant a été ensuite développé inconsciemment. Avec le temps il a realisé quelques expositions photographiques.
 
Comme autodidacte il a eu la satisfaction de recevoir la distinction d'Artiste FIAP accordé par la Fédération Internationale d'Art Photographique.
 
Grâce à cette reconnaissance il fut invité par la Marine du Chili pour visiter l'Antarctide en 1952. A une autre occasion il a visité les Salitreras et participé à de nombreux voyages ce qui lui a permis d’immortaliser, avec les beautés naturelles de différents pays. 
 
Un jour il déclairait… « Je crois qu'en montrant la beauté je montre la face de Dieu… »
 
Avec le parrainage d'une entreprise aujourd'hui disparue, il a publié un calendrier sur le Chili qui ensuite a été acquis par la Chancellerie et envoyé à toutes les ambassades et aux consulats afin de faire connaître les beautés du pays.
 
Dette manière modeste il a favorisé le tourisme national dans ses débuts.
 
Il s’inscrit le 27 septembre 1949 au Photo Cinéma Club de Valparaiso.
 

A partir de1958 il se consacre à plein temps à la photographie

Il effectue des conférences illustrées avec des diapositives hautes en couleurs dans des institutions, collèges et universités au Chili et l'étranger.
 
En 1975 sa santé décline, il fait une attaque,et restreint peu à peu ses activités.
 
Il décède le 24 mai 1995 à l’âge de 92 ans. 
 
En paraphrasant, je dirai que cet homme est devenu photographe en photographiant.
 
En effet rien ne le prédisposait à cet art si ce n’est que bénéficiant de temps, et à l’occasion de voyages avec ses élèves à travers le Chili, il lui paraissait naturel de rapporter des souvenirs.
 

Débutant avec un Rolleiflex ensuite avec un Leica, voila notre homme en soutane qui couche sur la pellicule ce qu’il voit et il le dit « Je crois qu'en montrant la beauté je montre la face de Dieu… ».

 

 

 

Il est vrai que le Chili regorge de beautés naturelles aujourd’hui appréciées par les touristes du monde entier.

Le Père Stockins était très conscient de ce devenir touristique, n’hésitant pas lui-même à aller dans des régions recullées comme la région des Magallanes et de l’antarctique chilien avec ses bases Bernardo O’Higgins et la base Arturo Prat.
 

Des paysages glacés à vous couper le souffle


 
En remontant vers la chaleur de la région Coquimbo du désert côtier à la steppe alto andine, il rencontrera une population mélangée de basques, indigènes et amérindiens comme l’écrivait Gabriela Mistral natif de cette région.
 
Il rencontrera les Mapuches pour qui l’histoire n’a pas été tendre avec des conflits sociaux encore présents aujourd’hui.
 
Cela me fait revenir dans le passé où un sinistre personnage né à  Bucarest, du nom de Julius Popper, agissait en toute impunité contre les Selk’nam, les principaux habitants de la Terre de Feu. La fièvre de l’or !
 
  
Les photographies du Père Stockins n’ont pas pour vocation de décrire l’être humain mais plutôt les paysages du Chili, sa flore et sa faune exceptionnelle comme cet oiseau majestueux, apparenté au cygne, appelé cisne cuello negro.
 
Il sera donc le promoteur de son pays auprès des chiliens eux-mêmes à travers de conférences auprès d’écoles ou d’institutions et aussi à l’étranger aux USA et en Europe dont la France qu’il visitera ainsi que les châteaux de la Loire.
 
Sans doute un choc pour lui de voir nos paysages peignés et domptés par notre histoire ?
 
Ces conférences faites avec sa spontanéité pourront être en espagnol, anglais ou français et serviront de prétexte à récupérer des fonds via la vente des billets d’entrée pour ses actions sociales.

 
Ses photographies de paysages seront maintes fois récompensées et il sera reconnu AFIAP par la fédération de Berne.
 
Une rétrospective de son œuvre avec celles d’autres maîtres chiliens du paysage sera réalisée  en 2008 lors de la Journée de la Photographie, acte culturel qui me semble être une initiative officielle des plus intéressante et probablement peu courante dans d’ autres pays. Idée à retenir ?
 


Monsieur le Ménestrel aux Images, vous nous avez donné l’envie de voir votre beau pays.
 
 
- STOCKINS, EDMUNDO. Paisajes de Chile.
Santiago, Chile. Editorial Universitaria. 1960. Illustrations. Card Covers. Pages unnumbered. Introduction by Eugenio Pereira. Translated in 3 languages. Spanish, English & German.
 
 
24/07/08 - El Mercurio (Chile)  
...entre los autores más importantes se encuentran Robert Gertsmann; J.R. Navarro Martínez, Einar Altschwager, Edmundo Stockins y Martin Gusinde. "Instalaremos nueve vitrinas con variadas imágenes y cada una de ellas tendrá un álbum temático...
 
Lu 3310 fois Dernière modification le mardi, 17 janvier 2012 15:32

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne