mardi, 05 mars 2013 13:47

Hedy Löffler-Weisselberger (1911-2007)

656
com_k2.item
(3 votes, moyenne 4.67 sur 5)
Hedy Löffler-Weisselberger (1911-2007)4.67 sur 50 basé sur 3 votants.


Les femmes seront à l’honneur comme il se doit le 8 mars, aussi il me semble, « de saison », de continuer à ressortir de l’oubli ces femmes photographes qui ont participé à la grande aventure de la photographie.

En fin de causeries, je remettrai les textes parus sur Studio- plus qui ont abordé ce thème en sachant que d’autres passionnés s’y intéressent maintenant et que nous nous devrions découvrir de petits trésors.

Si vous faites des recherches sur le net, vous constaterez vite les manques d’informations et manque de critiques de l’oeuvre de cette artiste.

Sur Wikipedia

Hedy Löffler-Weisselberger (n. decembrie 1911, Timișoara - d. 2007) a fost o fotografă din România.
În 1956 a fost unul din membrii fondatori ai Asociației Artiștilor Fotografi din România, unde a fost aleasă membră a Comitetului de conducere,[1], și șefă a Comisiei de expoziții.[2]
•    Brașov, Ed. Meridiane, București, 1962
•    Vatra Dornei, Slănic Moldova, Ed. Meridiane, București, 1967
•    Copii Editura Meridiane Bucuresti 1968
•    Țara Bârsei, Ed. Meridiane, București, 1971
•    Neapole',' Ed. Meridiane, București, 1973
•    Litoralul românesc, Editura Sport-Turism, București, 1975
•    Sighișoara, Ed. Sport-Turism, București, 1976
•    Belgia.Editura sport- turism Bucuresti 1977
•    Polonia- instantanee fotografice, Ed. Sport-Turism, București, 1978
•    Paris (Cuvînt înainte de Ioan Grigorescu), Editura Sport-Turism, București, 1980
•    București (Cuvînt înainte de Ioan Grigorescu), București, Ed. Sport-Turism, 1984
•    Grădinile Bucureștiului, Editura Sport-Turism, București, 1984
•    Orașe din Republica Democrată Germană, Ed. Sport-Turism, București, 1987
•    Paul Silvestru, Salonul internațional de artă fotografică - București, 1987”, în Fotografia, nr. 179

Par chance, j’aurai acheté dans les solderies  certains de ces albums des années 1950- 1990, une période de  l’histoire avec ses non- dits.

Permettez moi de m’arrêtez sur quelques documents, un choix subjectif.

Copii, copii. Enfants, enfants

Dans un format carré de 22 cm, des moments de bonheur de la plus tendre enfance à l’adolescence qui se croit déjà adulte. Comme le dit l’écrivain Mircea Sintimbreanu en préface, « c’est votre propre identité »
Un travail frais et exemple d’encouragement aux parents de photographier leurs progénitures parce ce que le temps passe vite !

 


 
Neapole- Naples

Bien que le format et la présentation aient pu faire croire à un document de tourisme à mettre aisément dans son sac, il s’agit bien d’une ballade dans l’histoire de Naples, Pompéi et l’île de Capri.

Si vous n’avez pas le goût pour les détails historiques qui sont fournis sous forme de légendes commentaires argumentées, (la cathédrale, le castel nuovo,, le palais royal etc.).

Vous y reviendrez sans doute après avoir pénétré dans un album tiré noir, presque brûlé, « dans l’humanisme qui appartient seulement à ce Naples » comme l’écrit C.D.Zeletin

Hedy Löffler aime les gens, les petits gens qui sont dans la rue, enfants, commerçants aux maigres étalages  et tous ces voisins de la rue en pente.
Un album qui se termine avec des images qui me semblent très fortes par la prise de vue en contre plongée  au niveau des pavés ou vers le ciel, renforcées par le filtre jaune, nous rappelant la tragédie de Pompéi.
 

 

Belgia.Belgique

La préface signée par Ioan Grigorescu donne le ton. »O secunda pentru nemurire « .une seconde pour l’éternité.

Rare de lire un si bel hommage envers un photographe .Avant de voyager à Bruxelles, Anvers, Bruges  et à Namur avec des mots choisis, la préface nous avertit. « Hedy Löffler vit le temps qui est et son album deviendra une biographie collective, un univers surpris en une fraction de seconde par l’objectif, un univers dont personne ne pourra contester l’identité. »

Edité par Sport-Turism, le lourd album  répond à sa vocation de monter les châteaux, les bâtiments, les lieux  touristiques qui comptent.

L’artiste devra donc parcourir des kilomètres à pied pour se placer, attendre un regard d’un enfant curieux, prendre un reflet de pluie ou un orage sur le bord de mer. Bien au delà d’un simple et beau documentaire mais  bien son interprétation.
 

 

Polonia .Pologne

Je laisserai un amateur polonais parler de cet album en utilisant une traduction automatique et suffisante :

« Hedy Löffler, le pic d'activité dans les années 70, peuvent présenter un intérêt particulier pour le public polonais comme l'un des son album le plus célèbre est dédié à la Pologne. Löffler effectué beaucoup de travail pour les pays du bloc de tourisme (y compris les reproductions des populaires stations de la mer Noire vues de la Roumanie) - albums officiels et les dossiers maintenant acquérir une nouvelle qualité, non seulement comme un rappel de style rétro, mais aussi comme un document intéressant »

www.swiatobrazu.pl/fotografia-na-swiecie-rumunia-21791.html

La préface vous guide si besoin. Nous sommes en plein dans la période communiste et la victoire d’une vision politique.

Heddy Löffler s’en tire bien, ne privilégiant pas la photographie de ces blocks en béton  ni des parades militaires .Elle s’en tient aux vieilles rues et aux édifices historiques de Cracovie et Varsovie. Un document intéressant dit le lecteur polonais.

Je suis d’accord.
 


Tout comme seront intéressantes les nombreuses cartes postales en couleur ou noir et blanc  des plages bétonnées et animées de la Mer Noire, des endroits de villégiature dans la Roumanie des années 1970 , et aussi des couvertures de pochettes de disque. Un travail alimentaire.
 


 
Paris

Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé cet album mais Internet est là et un amateur a posté une partie des images faites par Hedy Löffler dans la ville lumière en 1980, il n y pas si longtemps mais c’était encore au temps ou l’on pouvait photographier les passants sans craindre d’être appelé en justice pour « avoir violé l’âme du quidam… ! »

 



 www.flickr.com/photos/43423106@N04/5381023038/in/set-72157625879000918/

Un travail et son résultat que nous pouvons mettre, sans risques, aux cotés des Paris de Doisneau ou René- Jacques !

L’artiste sera impliquée dans la vie photographique roumaine, membre fondateur dès 1956 de l’Association des Artistes Photographes Roumains et gagnant  à coté de ses collègues de nombreuses  récompenses et médailles internationales.

De nombreux témoignages nous parlent de sa gentillesse et de ses qualités lors des rencontres en atelier de création collectif. Il serait intéressant que des critiques d’art photographiques fouillent davantage l’œuvre puisque aussi d’autres parlent aussi de ses images de nus, ce que je n’ai pu encore pu découvrir !

En 1935, lors du 30ieme salon d’art photographique de Paris, une image d’une inconnue Hedy Löffler était mise dans le catalogue de la Revue Française de Photographie et de Cinématographie. Montel .Paris .Tiens donc !
 

Coll ellge


L’œuvre mériterait d’entrer, à coté de tant d’autres artistes dans un musée roumain qui se fera bien un jour, puisque l’éternité (la seconde photographique avec un  Praktica L2…) n’est pas, seulement, née qu’au village…. !

 



 

 

Lu 2645 fois Dernière modification le samedi, 09 mars 2013 15:33

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne