Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Les Frères Reutlinger

672
com_k2.item
(5 votes, moyenne 4.80 sur 5)
Les Frères Reutlinger4.80 sur 50 basé sur 5 votants.


 De 1850 à 1930, le studio Reutlinger a fait partie de ces entreprises qui ont porté la renommé de Paris et donné une certaine vision de la France, celle du luxe, de la culture et de l’insouciance.

Le fondateur Charles Reutlinger  (1816-1881), né à Karlsruhe, eut un court temps un studio de photographie à Stuttgart vers 1848-49  où il pratique la daguerréotypie pour venir ensuite s’installer à Paris en 1850 au 112 rue de Richelieu et ensuite ouvre un autre studio au 21 bd Montmartre et enfin au 131 rue de Flandre.

L’entreprise est florissante parce que la  société s’industrialise, une nouvelle partie de la population a des moyens financiers et un appétit pour avoir son image sur le papier, tant sur la carte de visite et plus tard sur la carte cabinet plus grande et surtout parce que Charles est un technicien organisé et sérieux comme l’écrira un journaliste anglais en 1867.

Sa clientèle est axée sur la bourgeoisie naissante, sur les hommes politiques et sur les artistes qui se font l’écho d’un Paris ville lumière.

Des médailles aux expositions internationales de Londres, Paris Berlin Hambourg, Wien récompensent le travail de ce photographe qui, de 9 heures à 17 heures, reçoit avec  bienveillance ses clients dans le studio vitré à la lumière du jour.

Un travail certainement acharné puisque la concurrence est dure avec Ken et Provot pas loin et tant d’autres comme des Disderi , Nadar,Carjat ,Legray  etc...


 
Charles Reutlinger
(1816-1881)


En 1880, Charles passe le flambeau à son frère Emile qui, s' il est moins brillant peut être, amènera un sang neuf venu du Pérou en la personne de son fils Léopold qui donnera alors l’image du studio Reutlinger que nous connaissons aujourd’hui .

Léopold, né en 1863 à Callao (ou vivant à Callao ?) au Pérou, arrivera donc à l’age de 20 ans, dans le studio  déjà connu de son oncle et de son père, lui donnant une nouvelle impulsion par un sens inné de la publicité, de l’utilisation de la presse donnant des images qui deviendront des icônes, certaines sensuelles que nous qualifierions de glamour mais aussi seront des témoignages aujourd’hui recherchés par les collectionneurs et les musées.


Citons quelques noms d’un ample catalogue :
Manet , Sarah Bernard , Mata-Hari , la belle Otero , les as de l’ aviation Guynemer et Nungesser, les grands musiciens de l’époque  et surtout, ce que nous pouvons trouver encore grâce à l’immense production de la carte postale des années 1890- 1910, ces demi mondaines, ces artistes en devenir du théâtre ou de l’opéra  et même, des brûleuses de cœur…

Léopold sur Wikipedia

A partir de ma collection personnelle, prenons quelques exemples qui pourraient être source d’inspiration pour de jeunes photographes . Pourquoi pas ?

Je dirai quelques mots de ces modèles.

 

  • Une des sœurs Mante dont le père sera un inventeur de la photographie en couleur. Léopold est donc en contact avec les techniques en cours, la recherche des procèdés. les soeurs Mante serviront de modèle à Degas
  • La Cruche Cassée : une reconstitution de la peinture de Creuse , le modèle inconnu est superbement éclairé dans le studio
  • Eve lavallière, actrice de théâtre sera un modèle bien vu par le photographe. De nombreuses cartes postales la représenteront en robe longue élégante, avec des chapeaux à plumes, en différents personnages comme Napoléon 1er ou en  jolie bourgeoise.

 

  • Sarah Bernard, l’actrice dont le monde entier se partagera la présence sur les tréteaux. Elle aura compris le rôle de l’image dans sa carrière et saura monnayer son look auprès de tous les bons photographes de l’époque
  • Liane de Pougy  aura une vie des plus mouvementée ou romancée, mariée un temps avec le prince Ghika de Roumanie.

Un exemple de cartes postales Art Nouveau, peinte à la main.

 

Les cartes format cabinet feront bien du tord à Disderi  et sa carte de visite. La technique évolue et l’espace au dos est aussi plus propice à la publicité du studio
 


Reutlinger  Nadar , Sebbing , etc. nous offrent des jeunes femmes  plantureuses dans diverses situations de la vie de la parisienne sur les grands boulevards , dans le lit , sur la balançoire , riant aux éclats ou se pâmant de chagrin.

Reutlinger est  chef de file dans ces albums  le Panorama Hebdomadaire, nos jolies actrices  chez Baschet éditeur Paris

Sur 35 cm de large, des albums à feuilleter !
 

Des montages avec des vues extérieurs rappellent que nous sommes bien sur les grands boulevards et en regardant bien, on y voit l’enseigne du studio Reutlinger. Subtile Publicité.
 

Une carte postale plus tardive  mais le parisien s’y reconnaîtra.
 

Nos actrices n’hésitent pas à prendre leur bain sous le regard de l’objectif .un décor peint, un montage, un sein qui apparaît …une scène touchante !
 

Female Nudes Against Floral Textile Background, Attributed to Leopold Reutlinger, 1890


Hélas, la vie n’est pas toujours aussi rose que le montre ces cartes et illustrations un peu coquines.
Léopold perdra un œil dans un accident stupide  l’obligeant à arrêter son travail en 1930 et aussi un drame personnel en la perte de son fils Jean dès les premiers jours de la première guerre, un artiste lui aussi photographe prometteur, metteront fin à la dynastie de ces photographes PARISIENS d’exception.
Une grande partie du fonds des archives se trouve à la Bibliothèque Nationale à Paris.


Photographie faite par hasard dans un café parisien dont je ne me rappelle ni le lieu ni la date. Au mur, un de ces portraits des belles femmes de Paris ? Coll ellge



Il y a beaucoup de publications sur les Reutlinger.  J’en cite quelques unes en soulignant l’exposition faite à l’Alliance Française de Lima, Pérou ou aura vécu Léopold 20 ans de sa jeunesse.

Une partie moins connue de l’histoire du studio Reutlinger serait aussi de développer la relation professionnelle et amicale avec ses apprentis photographes ou collaborateurs  tel le hongrois Pal Funk Angelo qui laissera son nom plus tard dans la photographie hongroise ou le roumain Leon Wandelmann De Bucarest. A suivre donc !

http://blogs.elcomercio.pe/saldetucasa/2009/02/el-glamour-de-reutlinger-del-c.html

Galería "Le carré d'art" de la Alianza Francesa. Av. Javier Prado Este 5595, La Molina.Elsa Herrera-Quiñonez en la galería Le Carré de A'rt, Lima


El Glamour de Reutlinger:
del Callao a París

- Die Schonen von Paris: Fotografien aus der Belle Epoque, Leopold Reutlinger, 1981
Leopold Reutlinger, Robert Lebeck , 1979

http://www.answers.com/topic/reutlinger-3#ixzz2KiHAxsD3
http://cabinetcardgallery.wordpress.com/category/photographer-reutlinger/
http://www.past-to-present.com/photographer.cfm?lastname=REUTLINGER&indice=1&fp=1


Bourgeron, Jean-Pierre, Les Reutlinger: Photographes à Paris 1850-1937, préface by Jean-Pierre Seguin, Paris: J.-P. Bour¬geron, c. 1979.

 

Lu 3600 fois Dernière modification le mercredi, 10 juin 2015 15:19

Commentaires  

 
jouannet-demenais
0 #1 jouannet-demenais 04-04-2015 15:31
recherchons désespérément des photos de Marie Anne
Alexandrine Jouannet alias mme Kelly alias Mme Chelle ou Chelli qui a crée la célèbre maison close "le Chabanais" à Paris , et l'a tenu jusqu'en 1899.Elle habitait 21 bd montmartre dans le même immeuble que les Reutlinger . Pouvez vous nous aider (livre d'art en préparation avec Nicole Canet éditrice
Citer
 
 
Pastel 1939 1940
0 #2 Pastel 1939 1940 08-06-2015 10:48
Bonjour,

J'ai mon portrait un grand pastel sous verre des années 1939 1940 fait surement à partir d'une photographie signé Reutlinger.
Est ce que le studio Reutlinger existait encore en 1939 1940 . Jusqu'à quelle année le studio Reutlinger a existé à Paris
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne