Zou Bo’qi (1819-1869)

409
com_k2.item
(1 vote, moyenne 5.00 sur 5)
Zou Bo’qi (1819-1869)5.00 sur 50 basé sur 1 votants.


Des amis chinois me proposent une causerie photographique qui me parait être un challenge que j’aimerai faire suivre à des historiens de l’art.

En effet devant le peu d’études en français sur Monsieur Zou Bo’qi, je me retrouve à faire des spéculations…..
 
Zou Bo’qi est mathématicien, astronome, expert en cartographie, un scientifique renommé en Chine et….. Inventeur du premier appareil de photographie fabriqué dans ce pays vers 1844 ou… 1863 ? Les avis divergent !
 


Il aurait réalisé son autoportrait avec cet appareil ?
 

 
Les quelques documents et archives de son travail, les lettres qui lui sont adressées, ses instruments de mathématiques ainsi que la copie de son autoportrait sont conservés au mémorial familial dans le village de Michong (le parc de la commune porte son nom et détient un buste en bronze érigé à sa mémoire) près de Nanhai et le grand port de Guangzhou.
 
On peut comprendre qu’il ait écrit des essais traitant de mises à jour des sciences (geshu bu) et des notes sur le mécanisme pour obtenir des images (sheying zhi qi ji).
 
En fait, il a travaillé sur les principes de l’optique déjà bien connue par les anciens à usage des télescopes et autres microscopes mais n’a pas laissé de documents (sauf découverte jusqu’à ce jour) sur la fixation des images.
 
Or tout le monde est à la recherche dans ces années 1830/1840, et bien avant, du moyen de conserver la trace .Les principes de la Camera Obscura sont compris.
 
Zou Bo’qi est éduqué, acceptant la nouvelle technologie dans une Chine qui se modernise.
 
Rencontre t-il des militaires, hommes de sciences, diplomates, voyageurs qui passent par la ville Guangzhou où il vit. Cette ville s’appelle aussi Canton pour les occidentaux.
 
Parmi ceux-ci, un dénommé Jules Itier dont on dit qu’il sera un des premiers à faire un reportage photographique de voyage.
 
 
 
Alphonse Jules Itier est un daguerréotypiste amateur.
 
En décembre 1843, il embarque pour la Chine. Il accompagne l'ambassadeur De Lagrenée chargé par le roi Louis Philippe de négocier un traité commercial entre la Chine et la France.
 
Il ajoute à ses bagages tout le matériel utile à la réalisation de daguerréotypes.
 
Le 24 octobre 1844 il immortalise la signature du traité en réalisant une série de portraits. Un témoin, Charles Lavollée, raconte (1):
 
" Les mandarins se prêtèrent volontiers à la pose qu'il fallut exiger d'eux. Le soleil était très favorable, mais le tangage opposait à la netteté du dessin un obstacle presque insurmontable. On essaya pourtant. La seconde épreuve donna un résultat très convenable et les Chinois demeurèrent stupéfaits devant cette reproduction fidèle et rapide, dont ils ne pouvaient s'expliquer le secret".

Beaucoup de ses daguerréotypes sont au Musée Français de la Photographie.
 
On ne peut faire que des suppositions sur leur éventuelle rencontre à Canton ?
Mais revenons à son autoportrait que l’on décrit tiré par lui-même avec son appareil à plaque de verre. Donc, il ne s’agit pas d’un appareil de daguerréotypie.
 
Avons-nous à faire à un ambrotype , si reconnaissable par l’image positive apparaissant sur un fond noir, mis au point dans les années 1850 ou s’agit- il d’une plaque au collodion humide et son positif sur un papier albuminé dont le procédé a été trouvé par l’anglais Archer ou le français le Gray dans les années 1851 ?
 
Les britanniques sont à Canton des 1841 mais n’ont pu apporter avec eux la technique du collodion humide inventé en 1851… .
 
Mais alors, si l’on date l’appareil de Zou Bo’qi en 1844, ce dernier aurait trouvé aussi les procédés chimiques pour enduire la plaque de verre ? Et nous devons relire l’histoire mondiale de la photographie. La découverte en Chine du procédé de fixation de l’image en même temps que l’occident !
 
Comme le prêtre slovène qui en 1841 trouvait un procédé pour réaliser une photographie sur verre. Il sera reconnu à Paris en 1852.
 
Il me semble que des analyses par des spécialistes sur cette photographie de l’autoportrait (aussi sur les autres photographies qui semblent existées) sont à réaliser pour reconnaître sa place dans l’histoire de la photographie en l’absence des notes de Zou Bo’qi sur la fixation de l’image.
 
Il est curieux qu’un scientifique ne laisse pas d’écrits sur les produits chimiques utilisés ou auraient-ils été détruits ?
 
Quand bien même, ces photos et cet appareil construit de façon empirique dateraient de plus tard, cela n’enlève rien au rôle qu’a joué ce scientifique dans l’histoire de la photographie chinoise, étant reconnu comme le Premier photographe historique de ce grand pays .
 
Je rappellerai qu’un habitant de Transylvanie et un du Pérou ont aussi travaillé sur le procédé de la fixation de l’image sans être reconnu par l’histoire mais que retient-on de Niepce ….si ce n’est Daguerre.. !
 
L’histoire est injuste, reste à la redresser autant que faire se peut….. !
 
Quelqu’un peut-il prendre la suite… !!!!!!!!!!!!

 
Nb : Merci à Mr le Professeur Song. Institut Confucius. Sibiu
  
Lectures :
             Avant et après la guerre de l'opium (1840 - 1842) les chinois était capables de réaliser des prouesses scientifiques. Pendant cette période Zou Bopi a été un précurseur dans deux domaines photographiques :
                        - il a été le premier à réaliser des cartographies vers 1844 et  l'a importé en Europe
                        - il a été le premier à réaliser des portraits sur plaques de verre
  • “Zou Boqi (1819-1869), Map-maker and Photographer”, for Kenneth Hammond ed., The Human Tradition in Modern China. Rowman & Littlefield, forthcoming, 2007
  • www.guanzhoumuseum

(1) Voyage en Chine, Paris, Just Rouvier/A. Ledoyen, 1852, p. 303

 

 

Lu 3330 fois Dernière modification le vendredi, 08 juillet 2011 14:30

Commentaires  

 
gilles massot
+1 #1 gilles massot 08-08-2011 07:51
Merci pour ce petit article qui résume bien ce que l'on sait sur Zou Boqi.

Je suis arrivé là parce que je recherche Itier et j'aime beaucoup cette photo de ses serviteurs.

C'est la première fois que je la vois. Puis-je savoir d'où elle provient?

Par avance merci
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #2 Rémy Gautard 08-08-2011 13:52
Le mieux serait, je pense, de contacter Louis Guermond

http://ellge.daportfolio.com

Salutations photographiques
Citer
 
 
gilles massot
0 #3 gilles massot 12-08-2011 11:21
Merci! je le fais de ce pas!

J'enseigne l'histoire de la photo à Singapour et m'intéresse donc plus particulièremen t à l'histoire de la photo en Asie pour laquelle de nombreuses pages restent à écrire.

Au plaisir d'une rencontre plus "concrète" un jour peut être.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne