Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Les thèmes des stages

  • Nu Clair-obscur
  • Lingerie Aubade
  • High Key
  • David Hamilton
  • Sculpture de lumière
  • Psychédélique
  • Portrait Ch.
  • JL Sieff
  • Nu Académique
  • Spécial Gobos
  • Danse Orientale

   LE CLAIR-OBSCUR
 
Les parties claires côtoient immédiatement les parties sombres faisant référence à la technique des
  peintres de la renaissance. L’émotion est crée grâce à l’effet 3D, les ombres, la lumière et le contraste.
  Thème créé en octobre 2008.
  Détails du théme

En savoir plus

   LA LINGERIE DANS LE STYLE D'AUBADE
 
Réaliser des photographies de lingerie dans le style de la célèbre marque tout en respectant l'esthétique
  Eclairages doux et réguliers parfaitement étalées de part et d'autre du modèle
  Thème créé en mars 2009.
  Détails du théme

En savoir plus

  LE HIGH KEY
 
Le high key est une technique qui permet de traduire au mieux les photographies du fait de la
  douceur des lignes et de l'uniformité des valeurs, le tout étant en valeurs claires à très claires.
  Thème créé en mars 2011.
  Détails du théme

En savoir plus

  A LA MANIERE DE DAVID HAMILTON
 
Réaliser des photographies en s'inspirant du maître en respectant le raffinement esthétique
  et le style de ses oeuvres.Utilisation de décors ambiants (psyché, canapé...).
  Thème créé en janvier 2012.
  Détails du théme

En savoir plus

  LA SCULPTURE DE LUMIERE
 
Dessiner les formes du corps avec des filets de lumière créant ainsi des forts contrastes
  monochromes. Les parties du corps sont littéralement « découpées » par la lumiière.
  Thème créé en juin 2010.
  Détails du théme

En savoir plus

  LUMIERE PSYCHEDELIQUE
 
Projeter sur le corps, éventuellement sur le fond, des motifs abstraits et graphiques préparés
  à l'avance, le nu se retrouve habillé de lumière (ce thème a été pratiqué dès les années 1970,
  la projection des motifs était alors réalisée avec un projecteur à diapositives).
  Thème créé en octobre 2011.  Détails du théme

En savoir plus

   Portrait Chiaroscuro
   Eclairages produisant de forts contrastes entre les parties sombres et les parties claires
   du visage ce qui donne beaucoup de caractère au modèle.
   Thème créé en février 2011.
   Détails du théme

En savoir plus

   A la manière de Jean-Loup SIEFF
   Réaliser des photographies en s'inspirant du maître en respectant la composition des images
   et le style. Inspiration première : son livre intitulé TORSES NUS
   Thème créé en janvier 2011.   Détails du théme

En savoir plus

  NU ACADEMIQUE
 
Réaliser des photographies en s'inspirant des arts picturaux (peinture)  tels
  qu'enseignés dans les cours de nu d'académie qui étaient dispensés
  obligatoirement jusqu'en 1970 dans les écoles des Beaux-Arts.
  Thème créé en janvier 2011.   Détails du théme

En savoir plus

  "Spécial gobos"
   Projections de motifs sur le modèle et/ou sur le fond à l'aide d'un Spot optique
   muni de gobos représentant un motif.
  Thème créé en mai 2010.
  Détails du théme

   Danse orientale
   Depuis les années 1990, cette danse connaît un essor fulgurant partout dans le monde.
   Réaliser des photographies d'une danseuse orientale en pleine action, on apprend à
   cadrer rapidement et à anticiper les mouvements. Thème créé en décembre 2011.
   Détails du théme

En savoir plus

La Photographie de Nu

207
com_k2.item
(12 votes, moyenne 4.58 sur 5)
La Photographie de Nu4.58 sur 50 basé sur 12 votants.


"Pour moi, le fait d'être à l'aise pendant un shooting, est dû au fait que je sais qu'un réel photographe ne regarde pas la nudité; il l'a compose. Il n'a aucunement le temps de s’apercevoir qu'une personne est là, nue ( ou non !), et fait encore moins un rapprochement au sexe. L’œil passe son temps à composer l'image, et le cerveau à s'affairer du coté technique. Bref, il n'y a pas de nudité, même sans vêtements. Ce n'est qu'une enveloppe de l'âme qui va transmettre le sentiment de l'image. Le modèle n'est là que comme médiateur, selon sa capacité de transmettre un sentiment par son expression corporelle." Kaluuna Moon, modèle.

"Le nu c’est la base de tout, parce que le corps nu c’est ce qu’il y a de plus beau et de plus intemporel. " Sonia Sieff.

"Je pense que la lumière apporte quelque chose d'essentiel à la forme. Je dirais que le nu est essentiellement un travail sur la lumière. Mon premier nu date de 1961. J’en ait fait tout au long de ma carrière. Dans les stages que je dirige à travers le monde, je choisi un seul sujet : le nu, pour unifier le groupe. Je crois que si vous savez photographier un nu, ou de l’architecture, vous pouvez photographier n’importe quel sujet. C’est un bon exercice visuel. L’idée d’être proche du sujet, c’est un procédé qui me permet de soustraire des informations dont je ne veux pas dans mon cadre. Avec le temps je deviens de plus en plus formaliste, je n’ai aucun message à faire passer dans ma photographie." Ralph Gibson.

La représentation du corps nu a toujours été au centre des grandes époques culturelles

Elle est un des thèmes majeurs de l’art.

Le corps humain a été représenté grâce à la sculpture puis à la peinture.

Avec l’arrivée de la photographie et à travers cette nouvelle forme d’expression, le photographe n’a pu échapper au désir de faire poser des femmes nues.

Les premiers photographes qui étudièrent le nu connaissaient l’art de la peinture et ils avaient un sens aigu de l’image qui se manifeste par le choix de la pose, du décor, de la composition et de l’éclairage.

 Gabrielle d'Estrées vers 1594

Le nu occupe une place particulière dans l'art

Il n'existe pas d'étude de nu qui ne comporte des éléments sensuels ou érotiques, même lorsque l'artiste ou le spectateur la contemple avec le plus complet détachement.

Il est directement influencé par la sexualité, et la réaction qu'il entraîne se trouve compliquée par les tabous et les attitudes conventionnelles que toute société engendre.

Il constitue le seul objet présent dans la nature dont l'artiste ait une connaissance intime.

Le nu est un « objet spécial » et sa représentation pose des problèmes que les peintres et les sculpteurs cherchent à résoudre depuis plus de 2 000 ans.

Pour ce faire, ils ont été amenés à tenir compte des mutations des attitudes morales, politiques ou religieuses, ainsi que des conceptions sans cesse changeantes que leurs contemporains se faisaient de la beauté

La première conception évoque une somptueuse vision de la féminité.

Bien que les proportions du sujet soient quelque peu éloignées du goût actuel, la seconde conception découle essentielle­ment de l'idée qui domine le Moyen âge, selon laquelle la sexualité est impure.

Pour ces raisons, le regard qu'on porte sur le nu est différent de celui porté sur tout autre sujet.

 

Opposition entre art photographique et exigences de la morale

Cette constante opposition de l'art et des exigences de la morale, ce fossé entre l'intention et la réalisation se ramène en définitive au problème de la bonne ou de la mauvaise interprétation photographique, qui fait du nu un véritable défi, à la fois captivant et sans cesse mouvant, un défi que, malheureusement, le photographe ne parvient que trop rarement à relever.

La photographie est née au début de l'ère victorienne, instantanément le nu a su affirmer ses droits en tant que sujet digne de l'objectif, ceci toutefois dans les limites de l'étrange mélange de pruderie, de sentimentalité et de lascivité qui caractérisait cette époque.

Lorsque les photographes commencèrent à se libérer du puritanisme victorien et à s'intéresser avec acuité au corps humain, la mutation fut spectaculaire.

D'entrée de jeu, les susceptibilités du spectateur sont apaisées par le décor : le fond est souvent composé d'une riche tapisserie aux innombrables chérubins, des volutes de gaze, un quelque chose de vaporeux qui prend des allures de nuage moutonnant qu'on dirait sorti tout droit de Tiepolo, ce peintre vénitien du XVIIIe siècle.

 

Le nu devint quelque chose de réel, un objet ayant droit de cité.

Malheureusement, cet objet ne répondit pas toujours à l'idéal classique.

Comment aborder les imperfections de la réalité et réussir néanmoins à exprimer la beauté ?

Pour résoudre ce problème, le libéralisme des temps modernes apporta un concours puissant.

Désormais, la nouvelle génération de photographes partisans de la netteté de l'image pouvaient photographier le corps sous n'importe quel angle et dans n'importe quel style.

De surcroît, une croissante accoutumance à la notion de l'imparfait donna une plus grande latitude aux recherches, qui visaient à déterminer la beauté en tant que notion.

Par la suite les photographes ont appris à adopter une attitude plus directe en face du corps humain et à le traiter en tant que tel.

Cette tendance conduisit le photographe à considérer le corps comme un motif graphique.

Apprendre la photographie numérique  Stages photos en studio mode, nu, portraits

Par leur netteté des détails et leurs poses très étudiées, les nus académiques d'aujourd'hui reflètent cette tendance ; certains sont complexes , d'autres plus simples.

Toutes les techniques sont utilisées très activement par les grands photographes, qui souvent les fondent comme bon leur semble.

De nos jours, c'est aux photographes que la question du nu se pose

C'est aux amateurs comme aux professionnels qu'incombe la tâche d'interpréter cet « objet » très spécial et de se faire les porte-parole de leur temps, tout en formulant leur propre message.

La question qui se pose à eux est complexe.

D'une part, l'art photographique n'a disposé que d'un siècle pour s'attacher à ce sujet et, d'autre part, l'appareil photographique est plus clinique dans son étude que ne saurait l'être le pinceau du peintre.

L'amateur s'essayant à l'étude de nu en dehors du climat traditionnel de l'atelier où il a fait ses classes sera presque invariablement déçu s'il tente de suivre les traces des maîtres de la photographie.

En effet, il se trouve confronté à une notion délicate : faire la différence entre la nudité au sens artistique et le fait de représenter un corps simplement dépouillé de ses vêtements.

Il s'agit là d'une distinction extrêmement subtile et d'aucuns diront que le photographe a rarement réussi à saisir ces nuances.

stages photo paris

 

S'inspirer des peintres pour la composition photographique

Michael Koetzle écrit : " L’histoire de la photo de nu est celle d’une fascination. Aucun autre genre ne passionna autant pendant 150 ans...".

Connaitre l’art de la peinture est un atout majeur pour faire de belles photographies de nu car celui-ci aura une influence sur le cadrage et la composition des images.

La composition répond à des règles qui ont fait leurs preuves puisqu’elles s’appuient sur l’expérience des peintres qui ont réalisé des chef d’œuvres qui ne cessent de nous émerveiller.

Il est primordial avant de photographier, de percevoir le sujet principal dans son environnement.

Photo numérique par Claude Ouvrard

 

La photographie est un art et non une représentation d'une femme vivante et réelle

Dans la photo de nu, la culture occidentale exprima par l’image son rapport conflictuel avec le corps.

Aujourd'hui, le nu est totalement libéré.

On le photographie en intérieur ou en extérieur, on en fait l'élément principal d'une composition ou on le considère comme un simple détail.

stage photo paris

On le traite comme une personne réelle ou comme un fantasme de l'imagination.

 

Toutes les techniques sont utilisées très activement par les grands photographes, qui souvent les fondent comme bon leur semble.

Incontestablement, cet « objet spécial » est une créature aux mille visages, une inépuisable source de beauté aux yeux du photographe.

 

Conseils pour diriger un modèle

Il est intéressant d’aider les modèles à se révéler elles-mêmes, les laisser improviser et de trouver en elles des expressions et des gestes personnels.

Il faut laisser la place à la spontanéité afin que s’installe une relation de confiance et de complicité avec le photographe.

Solarisation partielle

Certes avec des modèles expérimentés les relations de confiance s’établiront peut-être plus rapidement mais des modèles qui démarrent ne seront pas dénués d’intérêt car peut-être plus naturelles…..

Je terminerai en disant que pour réaliser une photographie de nu artisitique, il faut une idéalisation du corps en supprimant tout effet érotique…

 

 

DVD formation

Voir les programmes des prochains stages de nu artistique

Lu 21667 fois

Commentaires  

 
Guest
0 #1 Guest 22-01-2013 12:28
Très bon article sur le nu artistique.

Merci pour ce partage.

Nicolas
Citer
 
 
Anthony
0 #2 Anthony 09-01-2016 10:41
Bonjour,
Je découvre votre site tout comme des propositions de stages toutes différentes mais très certainement intéressantes.
Je ne suis qu'un simple amateur qui comprend les méandres de la photographie de façon autodidacte.
J'ai commencé dans un club photo animalier il y a de cela deux ans. Mon prof Photo qui en plus de l'animalier effectue des photos de mariage, m'a fait découvrir le High Key, Low Key et enfin la photo de studio.
La gestion de la lumière m'est apparue comme une réelle passion. J'adore regarder une photo de studio pour tenter de comprendre quel éclairage, quels modeleurs, quelles dispositions ont été utilisés pour en arriver à ce cliché.
Alors oui, parlons de boites à lumières, parlons de monter un studio, parlons de posemètre, parlons de retoucher une photo, parlons de Dodge & Burn, de split Frequency, je pourrai en citer tant et malheureusement ne rien faire... Pourquoi ?
Parce que regarder des vidéos, parler à des photographes, aller sur des salons sans pratiquer ne sert à rien si ce n'est rêver. J'en ai marre aujourd'hui de rêver.
Mon matériel: EOS 5D III, 3 Broncolor SIROS 800S, Fond Studio, Boîtes à lumières Broncolor diverses et variées... Bref de quoi avancer tout de même ?
Ma demande: Aidez-moi ? Comment surpassais ses craintes ? Ses peurs aussi ?

Cordialement
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #3 Rémy Gautard 09-01-2016 10:42
Bonjour,

Vous avez raison il faut pratiquer régulièrement c'est à dire maitriser la
technique (lumière, post-production ...), s'intéresser à l'art et aux travaux
des autres photographes, avoir des idées, les mettre en pratiques avec des
modèles bien choisies (et donc avoir aussi un peu de psychologie).

Restant à votre disposition, si vous avez des questions surtout n'hésitez
pas,

Rémy Gautard
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Prise de vue en studio
Autorisation modèle
La lampe pilote des flashs de studio
Le bol asymétrique
Le Snoot
Comment diriger un modèle
Les volets ou coupe-flux
Le support de fonds motorisé Walimex
Shooting en studio : 14 conseils pratiques
Pour un éclairage en "source unique" de lumière
L'éclairage du fond noir
La prise de vue en studio en argentique
La prise de vue avec trépied
Plans d'éclairage : 5 configurations
Pourquoi les modèles ne sourient pas...
Faut-il s'inspirer de photos (ou peintures) ?
Créer un mini studio photo chez soi pour le portrait
Gestion des éclairages
Le Clair-obscur
Les flashs AURORA
90 pauses modèles
Spot optique et Gobos
Le High Key
Où trouver un modèle ?
Assortir les couleurs
Flashs vs lumière continue
Test flashs de studio
Quelle focale en studio ?
La boite à lumière
Le Bol Beauté
Kit Flashs Elinchrome Dlite
Logiciel plan d'éclairage
Les fonds Studio
Elinchrome Skyport
Le portrait
Les flashs COBRA
Devenir Photographe, témoignage
Photo numérique
La photographie notions pour les débutants
Quel espace couleur sRVB vs Adobe RVB
Un Pare-Soleil - Est-ce vraiment utile
Le filtre polarisant
Quel écran d'ordinateur choisir ?
La photo panoramique
Le hors-cadre
Réalisez vos encadrements photos formats A2...
Encadrements : quelles tailles de passe-partout ?
Réaliser des diptyques
Vendre ses tirages en série limitée
Tyrannie du matériel
Réaliser un Diaporama
Votre oeil vous trompe !
Connaissez-vous le site de Ken Rockwell ?
Photographier en noir et blanc
La diffraction (des objectifs)
Droit à l'image : toujours plus contraignant
Les conseils d'éclairage de Joe
La photographie minimaliste
Réaliser des portraits en intérieur avec un flash externe
Comment devenir meilleur photographe
Développer un style photographique personnel
Choisir le format carré
Définir son style en photographie
Archivage et sauvegarde
Le calibrage de l'écran
Le Bokeh
Le bruit numérique
Bien régler son exposition
Devenir photographe Pro
Les écoles de Photo
Focale fixe vs zoom
Composition des images
Noir et blanc ou couleur ?
Les forums photo
Réussir ses photos
Le HDR
L'objectif 50 mm
La balance des blancs
La profondeur de champ
La retouche numérique
Retouche paysage
Le noir et blanc tons chauds
Testez votre niveau en Postproduction
La postproduction : révélation imminente
DXO FILM PACK à l'épreuve du studio
Les convertisseurs de RAW ne sont pas égaux
Traitement des photos numériques trop lisses
Réglez votre moniteur : contraste et densité
Post-traitement d'un Clair-obscur
Développer vos fichiers raw avec rawtherapee
Gérer le flou directionnel
Nu montant
Virage sépia
La tablette graphique
Ajuster le contraste local
Format RAW vs JPEG
Photoshop vs Lightroom
Photoshop avant / après
Une conversion en N&B
DXO Film Pack
DXO Optics Pro
Plugs-in Photoshop
Photoshop Element 9
Camera Raw
Photoshop CS5 vs CS4
La solarisation
Traitement du bruit
Nikon Capture NX2
Les grands thèmes
Réussir un portrait
Faire son autoportrait
Le Nu
La nature morte
Vie quotidienne
La macro
Photographier la nature
Le paysage
La photo de mode
La photo de nuit
Analyses d'images
Geste de femme
Nu High Key
Lumière
Topologie
Ancien vapeur
Un portrait original
Nu zébré
Saisir l'instant décisif : un exercice de style
Portrait de Gina avec 6 sources de lumière
Nu de Noémie sur malle africaine
La vitesse en 1912
La bulle de Patrick Platrier
Crépuscule de la vie de Marta Rossignol
Anemones de Serge Dissoubray
FAQ numérique
Photo argentique
Le grain argentique
Les révélateurs film au PYRO
Le rodinal en stand développement
Installation d'un labo photo argentique amateur
L'agrandisseur : les critères pour le choisir
Le margeur
Compte-pose et autres accessoires
Le papier photo argentique
Les révélateurs pour papiers argentiques
Bain d'arrêt et fixage
Pratique de l'agrandissement
Techniques particulières d'agrandissement
Retouche et finition en argentique
Temps de développement pour pousser un film
Le Minox GT
Quel viseur Leica M ?
PLUSTEK Opticfilm 120
Scanner avec un Reflex numérique
L'argentico-numérique comme pratique alternative
Techniques d'un maître du tirage
La saga des 6x6 bi-objectifs
Mamiya RB 67
Pratique du moyen format argentique en studio
Tri-X saga
Le traitement de négatifs numérisés en noir et blanc
Matériels argentique : bons plans
Noir et blanc de la prise de vue au tirage (Ph.Bachelier)
Yashica Mat 124 G test
Analyser un négatif noir et blanc
La Lomography a peut-être sauvé le film
Le grand format
Le Konica Hexar AF
Le FUJI GSW 690 "Texas Leica"
Argentique vs numérique
Développer les négatifs
Films et révélateurs : trouver le meilleur couple !
Comment pousser un film avec du Rodinal
L'agrandisseur
Test agrandisseurs
Objectifs d'agrandisseurs
Quel 24x36 mm choisir
Le Leica M6 Classic
Leica M7 vs M6
Leica MP vs M6
Les moyens formats
Le Mamiya 7 II
Les objectifs moyen format (comparatif)
Test scanners de négatifs
Enquête Photo argentique
Scanner vs argentique
Le Pentax 6X7
Hasselblad 500 CM
Les Labos traditionnels
Liste labos argentique
Objectifs pour Reflex
Micro Nikkor 55mm F2,8
Films voilés et Rayons-X

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne