Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages
mercredi, 23 novembre 2011 10:46

Le Pentax 6X7

Écrit par 
509
com_k2.item
(19 votes, moyenne 4.32 sur 5)
Le Pentax 6X74.32 sur 50 basé sur 19 votants.


Du lourd, du solide

J'ai utilisé mon pentax 6x7 pendant 3 ans, mon achat était motivé par les très bonnes optiques et la polyvalence du boitier qui théoriquement convenait à de nombreux sujets.

Ce boitier fonctionne comme un (très) gros reflex 24x36 avec de nombreux accessoires.

 Pourtant ce boitier m'est vite apparu peu adapté à mes besoins voir à ma morphologie : le poids se fait vite ressentir, la prise en main, à mains levées, est difficile.

Cet appareil est bien adapté à la photo de paysages avec un pied lourd... si vous avez le courage de porter les 20 kg de matériel...

 

Les différentes versions du Pentax 67

  • le première version ne permet pas de relever le miroir : donc à éviter
  • la 2 ème et 3 ème version appelées 6X7 et 67 sont très proches (c'est celle que je préfère)
  • la dernière version, plus chère, est le Pentax 67 II avec une prise en main amélioré et un système de mesure multi-zone intégré de l'exposition
     

 La version 6x7 ou 67 sont proches : malgré le montage d' une poignée bois en option ce boitier reste très lourd

 

Avantages / inconvénients du Pentax 6X7

+

  • Belle fabrication, la qualité générale inspire confiance (boitier et optiques)
  • Convient à tous les sujets (paysage, studio, portrait, mode, publicité, nature morte, macro, astronomie...)
  • Utilisable à mains levées
  • Viseur lumineux, précis et agréable
  • Bonne planeïté du film en 120
  • Très large gamme d'objectifs traités multi-couches (SMC) de grande qualité : les objectifs sont à la fois lumineux, contrastés avec une bonne définition, distorsion bien maitrisée
  • Les meilleurs objectifs du PENTAX 67 sont :
  • Prisme interchangeable, possibilité de visée par le dessus avec le capuchon de visée (comme un TLR)
  • Cellule précise avec le prisme réservé à cet effet
  • Prix attractif : comptez 900 euros pour la deuxième version équipée du prisme + l'objectif  standard 105 mm F2.4

 

 

-

  • Vibrations en dessous du 1/60 de secondes avec dégradation sensible de la qualité d'images
  • Nécessite un pied lourd avec une très bonne rotule, la rigidité de la rotule est aussi importante que la qualité du trépied ceci pour mater les vibrations et tirer parti du format et des optiques
  • C'est du lourd : poids rédhibitoire. A mains levées on fatigue vite : le poids est agravé par une prise en main peu agréable (défaut partiellement corrigé sur le Pentax 6X7 II)
  • Déclenchement bruyant du fait du large miroir et du déplacement horizontal du rideau qui couvre le format 6X7
  • Vitesse de synchronisation flash lente (1/30éme)
  • Pile nécessaire pour le fonctionnement de l'obturateur et le relevage du miroir

 

Le Pentax  67 II est la dernière version : meilleure prise en main, le prix est aussi sensiblement plus élevé

 

Caractéristiques techniques du Pentax 67

  • Moyen format reflex 6x7 cm soit une dimension du négatif de 56 X 72 mm
  • Film 120 ou 220 (10 ou 21 vues)
  • Mise au point manuelle
  • Exposition multizone, pondérée ou spot (Pentax 67 II)
  • Mémorisation et correcteur d'exposition +/-3IL (Pentax 67 II)
  • Obturateur : plan focal à rideaux toile 1s et 1/1000s, poses B et T
  • Synchro X : 1/30ème de seconde
  • Viseur interchangeable
  • Armement manuel
  • relevage du miroir possible (sauf sur la 1 ère version)
  • Contrôle de profondeur de champ par levier sur les objectifs
  • Dimensions : 10,6 CM x 18,5 cm x15,1 cm
  • Poids boîtier nu : 1660g
  • Prix d'occasion (67 II) : 1 200 € environ boîtier nu avec prisme.

 

Mythes et réalités

 
Toutes sortes de mythes ou croyances se sont formés autour du Pentax 6x7,  probablement plus que pour tout autre appareil moyen de format.
Quelques exemples courants:
  • Impossible à utiliser à mains levées : FAUX. Oui, c'est un monstre qui peut fatiguer vos bras, mais beaucoup de gens l'utilisent comme un appareil photo Reflex standart sur le terrain. Il existe une poignée en bois auxiliaire qui le rend beaucoup plus facile à manier. La poignée offre également un support sabot pour un flash. Il y a beaucoup de vibrations du miroir qui est du à l'ouverture de l'obturateur et à sa fermeture. Mais avec un film rapide (ISO 400), c'est très utilisable et les résultats sont au rendez-vous quand on utilise une vitesse d'obturation supérieure à 1/125.
  • Vous avez besoin d'un boitier avec miroir lock-up (MLU): 50% VRAI / FAUX.  Le MLU est probablement l'une des caractéristiques les plus importantes à rechercher. Mais si vous pouvez trouver un bon boitier 6x7 sans MLU, vous pouvez l'acheter Avec un trépied lourd et un film rapide ou en studio au flash vous ne verrez pas la différence.
  • Vous avez besoin d'un bon trépied : VRAI. Encore une fois, beaucoup des faiblesses sont  rattrapées avec un film rapide, mais si vous photographiez avec une 100 ISO alors vous avez besoin d'un trépied très solide. La règle de base est que votre trépied + la tête doit peser deux fois le poids de l'appareil. Un pied en fibre de carbone est plus léger à transporter et amortit bien les vibrations mais la masse pure est plus importante. Beaucoup de trépieds haut de gamme ont des crochets à l'extrémité de la colonne centrale pour pouvoir accrocher le sac de l'appareil (ou un sac de sable) pour augmenter le poids.
  • Synchro flash trop basse en lumière du jour : VRAI. Avec une vitesse de synchro de 1 / 30ème de seconde c'est malheureusement vrai. Ce n'est pas un bon appareil photo pour une utilisation avec un flash en extérieur. Si vous travailler en extérieur au flash, tournez-vous vers  la série Hasselblad 500.
  • Un Pentax 67 fournit des photos plus piquées qu'un Hasselblad 6x6 : globalement VRAI. Les objectifs Hasselblad sont en fait légèrement plus performants, mais la taille du film de l' Hasselblad est de 55mm x 55mm seulement. Lorsque vous devez recadrer le 6x6 pour un format rectangulaire, l'Hasselblad se rapproche d'un 4.5X6. Le cadre du 6x7 est beaucoup plus grand (55mm x 70mm) et demande moins d'agrandissement au tirage.
  • Je dois travailler avec le prisme cellule : FAUX.  Vous n'en avez pas besoin, vous pouvez acheter une cellule à main pour 40 à 90 euros, vous ferez le même travail que le prisme à cellule avec une meilleure précision de la mesure d'exposition.
  • C'est un bon appareil pour la photo de mariage : FAUX. La combinaison de la vitesse basse de synchro avec le chargement lent du film rend le Pentax 6X7 très peut performant pour la photographie de mariage, idem pour le photojournalisme ou pour le prise de vue à la volée. Prenez plutôt une un 500 Hasselblad avec dos interchangeables ou passez au numérique comme tous les autres photographes de mariage...
  • C'est un mauvais appareil pour la photo de rue : FAUX . Le 67 est un bon appareil photo pour la photo de rue tant que vous n'avez pas besoin de changer le film trop souvent. Il a l'apparence d'un Reflex,  un peu gros peut-être, mais un reflex. Donc, vous serez perçu comme tout autre touriste.

Les objectifs SMC (super multi couches) du Pentax 67

  • PENTAX 45mm f4
  • PENTAX 55mm f4
  • PENTAX 75mm F2.8 AL
  • PENTAX 75mm f4.5
  • PENTAX 90mm f2.8
  • PENTAX 105mm F2.4
  • PENTAX 165mm f2.8
  • PENTAX 67 200mm f4
  • PENTAX 67 300mm F4
  • PENTAX 67 300mm f4 ED IF M *
  • PENTAX 400mm F4 ED SI
  • PENTAX 500mm f5.6 6
  • PENTAX 800mm f6.7 ED SI
  • PENTAX Fish-Eye 67 35mm f4.5
  • PENTAX 67 Macro 100mm f4
  • PENTAX 67 Macro 135mm f5.6
  • PENTAX 67 LS 165mm f4
  • PENTAX 55mm 67 - 100mm f4.5
  • PENTAX 90mm 67 - 180mm f5.6
  • PENTAX 67 Convertisseur arrière 1,4 ×
  • PENTAX 67 Convertisseur (doubleur de focale) arrière 2 x
  • PENTAX Convertisseur 67 arrière-T5 1,4 ×

 

Pentax 6X7 + objectif 45 mm, film HP5+ développé dans ID-11 dilution 1+1, scan du tirage argentique viré au Viradon Agfa : le Pentax 6x7 est sans aucun doute adapté à la photo de paysages

 

Liens externes

Lu 14944 fois Dernière modification le dimanche, 21 mai 2017 07:34
Rémy Gautard

Passionné par la photographie argentique & numérique et pratiquant la photo depuis maintenant plus de 30 ans, j'organise avec Studio-plus.fr des stages d'initiation pour débutants jusqu'aux plus expérimentés. Retrouvez-moi sur Google+

Découvrez les prochains stages

Site internet : www.remy-gautard.book.fr E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Prise de vue en studio
Autorisation modèle
La lampe pilote des flashs de studio
Le bol asymétrique
Le Snoot
Comment diriger un modèle
Les volets ou coupe-flux
Le support de fonds motorisé Walimex
Shooting en studio : 14 conseils pratiques
Pour un éclairage en "source unique" de lumière
L'éclairage du fond noir
La prise de vue en studio en argentique
La prise de vue avec trépied
Plans d'éclairage : 5 configurations
Pourquoi les modèles ne sourient pas...
Faut-il s'inspirer de photos (ou peintures) ?
Créer un mini studio photo chez soi pour le portrait
Gestion des éclairages
Le Clair-obscur
Les flashs AURORA
90 pauses modèles
Spot optique et Gobos
Le High Key
Où trouver un modèle ?
Assortir les couleurs
Flashs vs lumière continue
Test flashs de studio
Quelle focale en studio ?
La boite à lumière
Le Bol Beauté
Kit Flashs Elinchrome Dlite
Logiciel plan d'éclairage
Les fonds Studio
Elinchrome Skyport
Le portrait
Les flashs COBRA
Photo numérique
La photographie notions pour les débutants
Quel espace couleur sRVB vs Adobe RVB
Un Pare-Soleil - Est-ce vraiment utile
Le filtre polarisant
Quel écran d'ordinateur choisir ?
La photo panoramique
Le hors-cadre
Réalisez vos encadrements photos formats A2...
Encadrements : quelles tailles de passe-partout ?
Réaliser des diptyques
Vendre ses tirages en série limitée
Tyrannie du matériel
Réaliser un Diaporama
Votre oeil vous trompe !
Connaissez-vous le site de Ken Rockwell ?
Photographier en noir et blanc
La diffraction (des objectifs)
Droit à l'image : toujours plus contraignant
Les conseils d'éclairage de Joe
La photographie minimaliste
Réaliser des portraits en intérieur avec un flash externe
Comment devenir meilleur photographe
Développer un style photographique personnel
Choisir le format carré
Définir son style en photographie
Archivage et sauvegarde
Le calibrage de l'écran
Le Bokeh
Le bruit numérique
Bien régler son exposition
Devenir photographe Pro
Les écoles de Photo
Focale fixe vs zoom
Composition des images
Noir et blanc ou couleur ?
Les forums photo
Réussir ses photos
Le HDR
L'objectif 50 mm
La balance des blancs
La profondeur de champ
La retouche numérique
Retouche paysage
Le noir et blanc tons chauds
Testez votre niveau en Postproduction
La postproduction : révélation imminente
DXO FILM PACK à l'épreuve du studio
Les convertisseurs de RAW ne sont pas égaux
Traitement des photos numériques trop lisses
Réglez votre moniteur : contraste et densité
Post-traitement d'un Clair-obscur
Développer vos fichiers raw avec rawtherapee
Gérer le flou directionnel
Nu montant
Virage sépia
La tablette graphique
Ajuster le contraste local
Format RAW vs JPEG
Photoshop vs Lightroom
Photoshop avant / après
Une conversion en N&B
DXO Film Pack
DXO Optics Pro
Plugs-in Photoshop
Photoshop Element 9
Camera Raw
Photoshop CS5 vs CS4
La solarisation
Traitement du bruit
Nikon Capture NX2
Les grands thèmes
Réussir un portrait
Faire son autoportrait
Le Nu
La nature morte
Vie quotidienne
La macro
Photographier la nature
Le paysage
La photo de mode
La photo de nuit
Analyses d'images
Geste de femme
Nu High Key
Lumière
Topologie
Ancien vapeur
Un portrait original
Nu zébré
Saisir l'instant décisif : un exercice de style
Portrait de Gina avec 6 sources de lumière
Nu de Noémie sur malle africaine
La vitesse en 1912
La bulle de Patrick Platrier
Crépuscule de la vie de Marta Rossignol
Anemones de Serge Dissoubray
FAQ numérique
Photo argentique
Le grain argentique
Les révélateurs film au PYRO
Le rodinal en stand développement
Installation d'un labo photo argentique amateur
L'agrandisseur : les critères pour le choisir
Le margeur
Compte-pose et autres accessoires
Le papier photo argentique
Les révélateurs pour papiers argentiques
Bain d'arrêt et fixage
Pratique de l'agrandissement
Techniques particulières d'agrandissement
Retouche et finition en argentique
Temps de développement pour pousser un film
Le Minox GT
Quel viseur Leica M ?
PLUSTEK Opticfilm 120
Scanner avec un Reflex numérique
L'argentico-numérique comme pratique alternative
Techniques d'un maître du tirage
La saga des 6x6 bi-objectifs
Mamiya RB 67
Pratique du moyen format argentique en studio
Tri-X saga
Le traitement de négatifs numérisés en noir et blanc
Matériels argentique : bons plans
Noir et blanc de la prise de vue au tirage (Ph.Bachelier)
Yashica Mat 124 G test
Analyser un négatif noir et blanc
La Lomography a peut-être sauvé le film
Le grand format
Le Konica Hexar AF
Le FUJI GSW 690 "Texas Leica"
Argentique vs numérique
Développer les négatifs
Films et révélateurs : trouver le meilleur couple !
Comment pousser un film avec du Rodinal
L'agrandisseur
Test agrandisseurs
Objectifs d'agrandisseurs
Quel 24x36 mm choisir
Le Leica M6 Classic
Leica M7 vs M6
Leica MP vs M6
Les moyens formats
Le Mamiya 7 II
Les objectifs moyen format (comparatif)
Test scanners de négatifs
Enquête Photo argentique
Scanner vs argentique
Le Pentax 6X7
Hasselblad 500 CM
Les Labos traditionnels
Liste labos argentique
Objectifs pour Reflex
Micro Nikkor 55mm F2,8
Films voilés et Rayons-X

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne