Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Maîtriser la profondeur de champ

585
com_k2.item
(10 votes, moyenne 4.60 sur 5)
Maîtriser la profondeur de champ4.60 sur 50 basé sur 10 votants.


La profondeur de champs (depth of field, DOF en anglais) est la zone de netteté d’une image. Elle varie suivant la taille du capteur, l’ouverture et la focale de l’objectif. C’est donc au photographe de décider au moment de la prise de vue quels éléments nets ou flous doivent apparaître dans l’image  (par exemple un portrait net sur un fond flou).

Pourquoi se préocuper de la profondeur de champs  ?

La zone de flou est un levier créatif très important, il est sous utilisé, quelques applications pratiques :

  • pour isoler un personnage du fond
  • pour mettre en valeur un premier plan
  • pour créer un effet mystérieux
  • pour masquer la partie non esthétique du sujet
  • pour mettre en valeur un visage en créant une hiérarchie (du plus net au plus flou) pour un portrait en gros plan par exemple

La profondeur de champ, c'est la zone de netteté d'une image

Cette notion est importante car l'aspect de l'image peu changer du tout au tout, il faut donc bien comprendre ce qu'est la profondeur de champ.

La netteté varie avec la distance du sujet par rapport à l'appareil.

Les sujets disposés à la même distance de l'appareil sont, soit tous nets, soit tous flous.

Par contre, les objets proches peuvent être nets et les objets lointains flous...ou le contraire.

Pour avoir une grande profondeur de champ, il faut une petite ouverture et vice versa.

La profondeur de champ varie aussi avec la focale de l'objectif utilisé.

Plus la focale est grande, plus la profondeur de champ est faible, utiliser un téléobjectif permet de mieux détacher un sujet net sur un fond flou.

Une grande profondeur de champ n'est pas obligatoire : une faible profondeur de champ peut être utilisée pour isoler et mettre en valeur le sujet.

 

 

En résumé la profondeur de champ dépend de 4 paramètres

  • Ouverture sélectionnée (ex : ouverture F16 -----------> profondeur de champs élevée)
  • Longueur focale de l'objectif  (objectif 200 mm -------> faible profondeur de champ)
  • Format du capteur (ex : capteur Full frame ------------> faible profondeur de champ)
  • Distance du sujet (ex : on est à 20 cm du sujet -------> faible profondeur de champ)
 

 

Calculer la profondeur de champs avec un calculateur

Ce calculateur est un bon outil pédagogique, il permet de mieux appréhender l'incidence des 3 paramètres qui agissent sur la profondeur de champs : focale, ouverture,  et format du capteur (ou du film si c'est un argentique).

Pour un paysage

  • on recherche une grande profondeur de champ, même s'il existe un premier plan comme ci-après, tout doit être parfaitement net
  • il faut donc une petite ouverture, qui laisse passer peu de lumière...
  • on en déduit qu'il faut, soit une vitesse lente, soit monter en ISO, pour qu'assez de lumière puisse arriver
  • et si possible un grand angle (24 à 35 mm)

 

 

Pour un portrait en lumière naturelle

Généralement on cherche à isoler le sujet du fond en réduisant la profondeur de champ, ce qui a plusieurs avantages :

  • le sujet se détache bien du fond avec un impression 3D
  • l'oeil est moins distrait par le fond
  • le fond n'est pas toujours intéressant ce qui permet de régler le problème en apportant une touche "romantique"

 

Objectif Voigtlander Nokton 50 mm F1.1

 

Pour un portrait en studio

En studio on travaille généralement  autour de 5,6 ou F8 avec un petit téléobjectif en faisant la mise au point sur l'oeil ou le nez :

  • On obtient un sujet net qui se détache du fond (papier ou tissus)
  • Le fond n'est pas très net, lissé, homogène, régulier ; les petits défauts, les plis disparaissent
  • On n'a plus besoin de se préocuper de la question de la profondeur de champ, on se concentre sur le sujet
  • Pour un gros plan : en s'approchant du sujet  la PDC diminue (visage net, oreilles, épaules flous) ce qui est assez flatteur.

 

 

Photo réalisée lors d'un stage Portrait avec flashs de studio
Canon Eos 5D Mark II  ISO : 200  Vitesse : 125éme  Ouverture : F5,6
Le Zoom Canon 24-70 mm est positionné sur 58mm

On peut décider de réduire la profondeur de champs et préférer un certain velouté quitte à prendre le risque d'un manque de netteté ici ou là. En portrait de face seuls les yeux, le nez et la bouche peuvent rester nets :

 

Pour le nu en studio

 Le nu en studio ne déroge pas à la règle, on travaille généralement autour de  F8  avec un 50 mm ou un court téléobjectif

 

 

 

Exemples avec différentes profondeurs de champ

Images où tout est net (profondeur de champ large)


 


 


 

 

Images avec un flou devant et/ou derrière le sujet (profondeur de champ étroite)


 


 


 


 


 


 


 


 

 

 Liens connexes concernant la profondeur de champ

 

Rédaction et photographies : Rémy Gautard

 

Lu 6351 fois Dernière modification le jeudi, 16 avril 2015 13:53

Commentaires   

 
Amelie
+1 #1 Amelie 03-08-2012 08:04
Bonjour et

merci beaucoup pour cet article très complet qui correspond exactement à mes recherches du moment.
Citer
 
 
nejia
+1 #2 nejia 01-06-2013 22:55
bonsoir
merci pour ces explications claires et les illustrations par des exemples!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Prise de vue en studio
Autorisation modèle
La lampe pilote des flashs de studio
Le bol asymétrique
Le Snoot
Comment diriger un modèle
Les volets ou coupe-flux
Le support de fonds motorisé Walimex
Shooting en studio : 14 conseils pratiques
Pour un éclairage en "source unique" de lumière
L'éclairage du fond noir
La prise de vue en studio en argentique
Gestion des éclairages
Le Clair-obscur
Les flashs AURORA
90 pauses modèles
Spot optique et Gobos
Le High Key
Où trouver un modèle ?
Assortir les couleurs
Flashs vs lumière continue
Test flashs de studio
Quelle focale en studio ?
La boite à lumière
Le Bol Beauté
Kit Flashs Elinchrome Dlite
Logiciel plan d'éclairage
Les fonds Studio
Elinchrome Skyport
Le portrait
Les flashs COBRA
Photo numérique
La photographie notions pour les débutants
Quel espace couleur sRVB vs Adobe RVB
Un Pare-Soleil - Est-ce vraiment utile
Le filtre polarisant
Quel écran d'ordinateur choisir ?
La photo panoramique
Le hors-cadre
Réalisez vos encadrements photos formats A2...
Encadrements : quelles tailles de passe-partout ?
Réaliser des diptyques
Vendre ses tirages en série limitée
Tyrannie du matériel
Réaliser un Diaporama
Votre oeil vous trompe !
Connaissez-vous le site de Ken Rockwell ?
Photographier en noir et blanc
La diffraction (des objectifs)
Droit à l'image : toujours plus contraignant
Les conseils d'éclairage de Joe
La photographie minimaliste
Archivage et sauvegarde
Le calibrage de l'écran
Le Bokeh
Le bruit numérique
Bien régler son exposition
Devenir photographe Pro
Les écoles de Photo
Focale fixe vs zoom
Composition des images
Noir et blanc ou couleur ?
Les forums photo
Réussir ses photos
Le HDR
L'objectif 50 mm
La balance des blancs
La profondeur de champ
Réaliser des portraits en intérieur avec un flash externe
La retouche numérique
Retouche paysage
Le noir et blanc tons chauds
Testez votre niveau en Postproduction
La postproduction : révélation imminente
DXO FILM PACK à l'épreuve du studio
Les convertisseurs de RAW ne sont pas égaux
Traitement des photos numériques trop lisses
Gérer le flou directionnel
Nu montant
Virage sépia
La tablette graphique
Ajuster le contraste local
Format RAW vs JPEG
Photoshop vs Lightroom
Photoshop avant / après
Une conversion en N&B
DXO Film Pack
DXO Optics 6
Plugs-in Photoshop
Photoshop Element 9
Camera Raw
Photoshop CS5 vs CS4
La solarisation
Traitement du bruit
Nikon Capture NX2
Les grands thèmes
Réussir un portrait
Faire son autoportrait
Le Nu
La nature morte
Vie quotidienne
La macro
Photographier la nature
Le paysage
La photo de mode
La photo de nuit
Analyses d'images
Geste de femme
Nu High Key
Lumière
Topologie
Ancien vapeur
Un portrait original
Nu zébré
Saisir l'instant décisif : un exercice de style
Portrait de Gina avec 6 sources de lumière
Nu de Noémie sur malle africaine
La vitesse en 1912
FAQ numérique
Photo argentique
Le grain argentique
Les révélateurs film au PYRO
Le rodinal en stand développement
Installation d'un labo photo argentique amateur
L'agrandisseur : les critères pour le choisir
Le margeur
Compte-pose et autres accessoires
Le papier photo argentique
Les révélateurs pour papiers argentiques
Bain d'arrêt et fixage
Pratique de l'agrandissement
Techniques particulières d'agrandissement
Retouche et finition en argentique
Temps de développement pour pousser un film
Le Minox GT
Quel viseur Leica M ?
PLUSTEK Opticfilm 120
Scanner avec un Reflex numérique
L'argentico-numérique comme pratique alternative
Techniques d'un maître du tirage
La saga des 6x6 bi-objectifs
Mamiya RB 67
Pratique du moyen format argentique en studio
Tri-X saga
Le traitement de négatifs numérisés en noir et blanc
Matériel argentique : les bons plans 2015
Argentique vs numérique
Développer les négatifs
Films et révélateurs
Comment pousser un film avec du Rodinal
L'agrandisseur
Test agrandisseurs
Objectifs d'agrandisseurs
Quel 24x36 mm choisir
Le Leica M6 Classic
Leica M7 vs M6
Leica MP vs M6
Les moyens formats
Le Mamiya 7 II
Les objectifs moyen format (comparatif)
Test scanners de négatifs
Enquête Photo argentique
Scanner vs argentique
Le Pentax 6X7
Hasselblad 500 CM
Les Labos traditionnels
Liste labos argentique
Objectifs pour Reflex
Micro Nikkor 55mm F2,8
Films voilés et Rayons-X
Noir et blanc de la prise de vue au tirage (Ph.Bachelier)
Yashica Mat 124 G test
Analyser un négatif noir et blanc
La Lomography a peut-être sauvé le film

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne