Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Viseur à télémètre contre Reflex

402
com_k2.item
(14 votes, moyenne 4.36 sur 5)
Viseur à télémètre contre Reflex4.36 sur 50 basé sur 14 votants.


La visée télémétrique a de nombreux avantages

Les attraits de la visée télémétrique ont permis la survivance d’un appareil et d’un concept au premier regard dépassé face aux boitiers modernes qui usent de technologie électronique pour gérer les automatismes, pourtant le télémètre du Leica M9 (idem pour tous les Leica M ) a de nombreux avantages.

Leica M9

+

  • La visée peut être faîte les 2 yeux ouverts grâce au décentrement du viseur ce qui permet d’anticiper la scène ou l’arrivée d’un sujet
  • Viseur ultra lumineux
  • On conserve la visée pendant le déclenchement ce qui permet de vérifier que l’on a saisie la bonne expression
  • Télémètre très précis permettant de travailler avec des objectifs (lumineux) à grande ouverture
  • Poids raisonnable du boitier (585 g pour un leica M9), encombrement idéal

L’absence de miroir permet

  • Un temps de déclenchement très court entre le moment ou l’on presse le déclencheur et la prise de vue effective (35 ms contre 170 à 250 ms pour un reflex)
  • Silence de déclenchement (le champion dans ce domaine est le Konica Hexar AF (appareil argentique) grâce à son « silent mode
  • Utilisation des vitesses très lentes à mains levées : il m’est arrivé de déclencher au 1/4 de secondes avec le 50 mm et d’obtenir des photos parfaitement piquées alors que la limite théorique est 1/25 de seconde…incroyable !
  • Mise au point rapide par faible éclairement même avec des lunettes grâce à la luminosité du viseur
  • Discrétion : pour un novice le télémétrique ressemble à un appareil amateur, on est moins repéré face au sujet ou dans une foule
  • Contrairement aux reflex qui possèdent un miroir, la faible distance objectif / capteur du télémétrique permet l'utilisation de grands angles non rétrofocus lumineux de très grande qualité
  • Les grands angles et les très grands angles sont très agréables à utiliser soit avec un viseur externe ultra lumineux (Voigtlander) par exemple entre 12 et 21 mm soit avec le viseur de l’appareil pour les objectifs 24, 28 et 35 mm
  • Vaste gamme d'objectifs Leica M chers mais exceptionnels notamment à grande ouverture
  • Objectifs Voigtlander et Zeiss disponibles en lieu et place des objectifs Leitz certes un peu moins bon mais 5 à 7 fois moins chers en neuf
  • Posemètre simple et efficace.

 

-

  • Macrophotographie quasi impossible, les Leica télémétriques ne permettent pas de descendre à moins de 70 cm du sujet. Seul le reflex permet de se rapprocher du sujet sans problème de parallaxe
  • Télé-objectifs à focale limitée : avec le concept du télémètre pas de téléobjectif puissant ; le maximum envisageable confortablement est le 90 mm
  • Pas de zoom
  • Plusieurs cadres apparaissent dans le viseur ce qui peut prêter à confusion.

 

Choix reflex ou appareil à télémètre

Les télémétriques ont une utilisation très différente des reflex. Tout dépend de ce que vous recherchez.

Vous choisirez un appareil à télémètre si vous êtes sensible aux points suivants

  • Qualité d’images élevé notamment avec les grands angles
  • Objectifs Leica au top (piqué, rendu, microcontrastes, bokeh)  notamment à grande ouverture
  • Possibilité de réaliser des photos piquées en vitesse lente (avec un 50 mm photo nettes à 1/15, 1/8 voir 1/4 seconde avec de la pratique)
  • Poids et encombrement faible
  • Idéal pour le voyage, la nature, les paysages
  • Photo de rue instinctive facile avec un grand angle (35mm...) réglé sur l'hyperfocale
  • Besoin de discrétion et d'un silence de fonctionnement

 

Vous choisirez un reflex pour

  • Des sujets en actions, sport, chasse photo
  • La macrophotographie
  • Prendre des photos au fish eye
  • Utilisation d'un téléobjectif puissant
  • Utilisation d'un zoom

"Quand j'ai commencé la photo il y a 25 ans, mon premier appareil était un nikon FE. Un très beau boitier et surout très simple. Après, j'ai découvert le télémétrique, qui reste pour moi ce qu'il y a de mieux pour le reportage. Je suis passé de la version argentique à la version numérique du Leica M. C'est un appareil relativement compact, et c'est à mon avis l'essentiel. En reportage le plus dur n'est pas de faire une bonne photo, mais d'avoir la possibilité de la faire ! Et pour cela il faut se faire accepter. Photographier les gens sur le vif , quand tu ne les connais pas, ça peut être assez agressif. Si tu braques un objectif gros comme un canon sur le visage de quelqu'un, ça ne marche pas. J'ai donc choisi l'appareil le moins intrusif, le moins spectaculaire possible." Ludovic Vauthier RP n°285H

 

Pourquoi utiliser un boitier Leica sur le forum Pixelistes ?

Les viseurs des Leica M

http://rangefinderchronicles.blogspot.co.uk/

 

Article rédigé par Rémy Gautard

Lu 15599 fois Dernière modification le mardi, 03 novembre 2015 12:10

Commentaires  

 
Fabien
0 #1 Fabien 24-10-2016 18:42
Bonjour,
Je suis un modeste amateur et mon domaine de prédilection est la photo d'humain sous différentes formes: scènes de rue, portraits, paysages incluant des humains etc...
Je possède un réflex Canon EOS 70D équipé d'un objectif 24mm f2.8 (équiv. 38mm FF), d'un 50mm f1.8 et d'un zoom 70-200 f4 pour les portraits.
Je souhaiterais pratiquer davantage la photo de rue et m'améliorer dans ce domaine mais mon boîtier réflex n'est pas toujours adapté à cette pratique (bruyant, trop voyant et encombrant).
Je regarde donc côté Leica (le Leica Q par exemple) mais qu'est-ce qui, selon vous, fait le prestige de cette marque? Optiques vraiment exceptionnelles par rapport à la concurrence? Qualité de frabrication?
Précision: venant de l'argentique, je suis un peu dépassé par la technologie et j'utilise mon appareil en mode manuel (réglage de la vitesse, de l'ouverture et des isos) avec le collimateur central exclusivement.
Merci par avance de votre réponse.
Cordialement,
Fabien
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #2 Rémy Gautard 24-10-2016 18:43
Bonjour,

C'est vrai que les Leica (surtout les M à télémètre, car je ne connais pas
la série Q) apportent vraiment un plus pour la photo humaine (rue, portraits
en lumière ambiante, paysage...).
Je reçois d'ailleurs pour une formation, dans deux semaines, un photographe
qui vient de casser sa tirelire pour un M monochrome et qui pratique le
portrait.

Maintenant il faut savoir que les anciens M argentiques (donc 100%
mécaniques) étaient de beaux objets, duraient à vie et avaient chacun leurs
qualités contrairement aux M numériques qui prennent de plein fouet
l'évolution des capteurs, les aléas de l'électronique et l'obsolesence programmée de
leur boitier. Qui rêve encore d'un M8 ? Alors qu'un M2 ou un M3 n'ont
absolument rien perdu de leur attrait.

Personnellement, étant un adepte du N&B, je trouve que les derniers M
argentiques (MP, M6, M7...) sont toujours au top et bien plus sympas que
leurs homologues numériques.

photoetmac.com/2013/03/un-utilisateur-de-leica-degoute-par-les-leica-m-numeriques/

Maintenant vous me direz : et le labo ? C'est vrai qu'il y a une étape
supplémentaire (le développement des négatifs..) mais avec la numérisation,
tirage jet d'encre... ce n'est plus si compliqué et cela donne un nouveau
souffle à l'argentique d'autant que les anciens boitiers deviennent
abordables (comptez 1100 euros pour un M6 en parfait état, noter que tous les M mécaniques sont parfaitement réparables).

http://www.studio-plus.fr/photo-argentique/comparaison-numerique-vs-argentique-en-noir-et-blanc.html

Si vous avez d'autres question n'hésitez pas à m'appeler (06 78 72 38 36)

Bien cordialement,

Rémy Gautard
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Evènements Photo
Actualités Photo
Salon de la Photo Paris
Foire de Bièvres
Paris Photo
Prendre des photos dans les musées
Prendre des photos dans les chateaux
Journée porte ouverte
Concours Photo Internationaux
Concours Photo France
Concours Photo Studio+
Le reflex numérique
Comprendre le capteur
Capteur FULL FRAME ou APS-C ?
Quel reflex choisir ?
Combien de pixels ?
Entretenir ses objectifs
Nettoyage du capteur
Tests de matériels photo
Zeiss C-Biogon 35mm F2.8 ZM
Micro Nikkor 55mm F2.8 AIS
Nikon D5300
Nikon D610
Le Book Photo Prat Modebook A3+
Les moyens formats numériques
Massicot Pearl Economy
Le nikon D800 36 MP
Trépied MANFROTTO 055CLB + rotule 3D
Imprimante EPSON STYLUS Pro 3880
Les objectifs 35mm pour Leica M
Test EPSON SureColor SC-P800
Télémétrique contre reflex
Tests anciens boitiers numériques
Les objectifs Leica 50mm
Objectifs Jupiter 8 et J3
Test objectifs
Test imprimantes photo
Les papiers Jet d'encre
Comparatif livres photos
Canon 5D Mk 2
Canon EOS 500D
Canon EOS 600D
Nikon 50mm 1.8 G
Objectifs Nikon
Nikon D700
Nikon D5000
Nikon D5100
Leica M8
Essai Leica M9
Leica M9 vs M8
Objectifs Voigtlander Leica
Fuji Finepix X100
Objectif Voigtlander 90 mm
Pentax K-x
Zooms pour APS-C
Canon EF 50mm F1.4 USM
Le Leica 35 mm F2 Asph
Le Canon EOS 5D MkIII
ILFORD Gold Fibre Silk
Harman Gloss Baryta 320 gr
Un fish-eye à petit prix
Dictionnaire Photo
Art photographique
Steve McCurry
Martine Franck (1938-2012)
Développer un style photographique personnel
Reportage : carnet de notes lisbonnaises
Brassaï
Le mouvement surréaliste et la photographie
Anders Petersen
Erwin Blumenfeld
Pete Turner empowered by color
Raymond Depardon
Magnum Photos
Edouart Boubat
Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées
Patrick Demarchelier
Robert Doisneau
Manifeste pour une photographie d'Auteur
Comment progresser en photographie
L'art des photographes
L'Art photographique sous l'ère numérique
Portraits en gros plan en noir et blanc
Irving Penn
Dina Belenko
Les trois stades de la photographie
Pourquoi photographier en noir et blanc ?
Anatomie d'une émotion
Citations photographiques
Man Ray
Henri-Cartier Bresson
Le Nu en photographie
JL Sieff
André Kertesz
Bill Brandt
Edward Weston
Richard Avedon
David Hamilton
Ralph Gibson
Sebastiao Salgado
Joseph Koudelka
Sam Haskins
Diane Arbus
Helmut Newton
Willy Ronis
Une bonne photographie
Doubles vies photographiques
Histoire de la photographie
Photographes français...
Iosif Berman (1892- 1941)
Erno Vadas (1899-1962)
Ervin Marton (1912-1968)
René Le Bègue (1857- 1914)
Max Thorek
Alexandru Bellu
Hedy Löffler-Weisselberger
Les Frères Reutlinger
Ghost in Residence
Pierre Mac Orlan
Emil Fisher
Gaspar TOROK
Victor Bolder
Almanach 1959
Rónay Dénes (1875 -1964)
La Sardaigne des photographes
La peinture puis la photographie
Les découvertes Photo
Louis-Amédé Mante
Les femmes photographe
Theodor Glatz
Un maître du tirage N&B
Un chasseur d'images
Photographe ère Ceausescu
Etre Ferré en photographie
1er photographe de guerre
Louis Stettner
K...photographe de plage
Le photographe déchaussé
Sammer Makarius
Chin-San Long
Soumito
Eli lotar (1905-1969)
Janos Reismann
Jean-Baptiste Corot
Débuts en Roumanie
Manuel Opazo
Le baron GROS
Jean Geiser
Emeric Feher
La boite de Larisa
Le Studio Manassé
Madame D'Ora
Monsieur Cercel
E. Stockins(1903-1995)
Zou Bo’qi (1819-1869)
Edouard Bollaert
Anatole Magrin
Le NU en Photographie
André Garban
Domon Ken
Aurel Bauh
Robert Moisy
Willy Otto Zielke
Erna Lendvai
J.G. Courtellemont
Roger Catherineau
Stanislav Erman
Pedro Luis Raota
Thomas Binford
Victor Plumier
Quinto Albicocco
Anton F. Baumann
André Dienes
L.Guermond : Hanasaka
Dorothy Wilding
De Chine soixante après
Rogi André (1905 -1970)
Seymon Fridlyand
Ion Vincent Danu
Wilhem Angerer
Dragos
Ergy Landau
André Steiner
Bazil Roman
Dinu Lazar
Sulina
Photo de plage...
Hanna Forman
Vidéos
Thèmes et techniques
Matériels et logiciels Photo
Photographes, Art Photo
Evènements et expos
Photo argentique
Photo pratique, divers
Arts Plastiques, Culture
Vidéos en anglais
Téléchargements

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne