Author: Studio-Plus

Studio-Plus / Articles posted by Studio-Plus (Page 15)

Gestion des éclairages en studio

"La lumière est ma source d'inspiration, ma peinture et mon pinceau. Elle est aussi vitale que le modèle lui-même. Profondément significative, elle caresse les courbes et les lignes essentielles. La lumière dont depend toute vie sur cette planète" - Ruth Bernhard.   En studio, le meilleur éclairage est souvent le plus simple. Chaque nouvelle source lumineuse (flash ou lumière continue) pose des problèmes tels que la présence d'ombres qui se chevau­chent ou des plages de haute lumière dans les endroits indésirables. Tout dépla­cement d'une source lumineuse modifie l'éclairage que fournissent les autres. Le fait de limiter le nombre des sources lumineuses ne réduit pas les possibilités artistiques ; ce qui importe, c'est le genre d'éclairage fourni. En studio, il existe deux grands types d'éclairage : lumière directe ou lumière diffusée l'éclai­rage diffusé s'obtient en utilisant la boite à lumière (la lumière passe à travers deux écrans translucides adoucissants), cette lumière diffuse éclaire de façon à peu près uniforme toutes les parties du corps, aplatissant et adoucissant les contours, rendant plus lisse la peau en atténuant les ombres. la lumière directe fournie par une source lumineuse sans écran produit des effets contraires ; elle accentue les contours et les détails de la peau, en créant de puissantes ombres et de fortes plages de haute lumière. en jouant sur ces caractéris­tiques contraires, le photographe est à même d'obtenir les effets souhaités. Le choix de la position de chaque source lumineuse et le dosage de la puissance sont également très important. La configuration la plus simple : un flash avec boite à lumière + diffuseur Beaucoup de possibilités créatives Utilisé pour le clair-obscur le modèle ne peut pas circuler ( car la distance et l’angle varie ) Rappel : la distance entre modèle et boite à lumière modifient le contraste, la saturation des couleurs et l’exposition Une simple, facile à gérer avec 2 flashs Tout comme la prise de son stéréo (2 à 10 micros) les recettes simples donnent souvent les meilleurs résultats un des flashs peut avoir une boite à lumière angle entre les deux flashs de 90 à 180° régler la puissance individuellement (asymétrie) diriger les deux flash + ou – sur le fond éventuellement ajouter un diffuseur le modèle peut circuler librement dans l’espace (un flash compense partiellement l’autre). Eclairage avec 4 flashes gestion du fond : 2 sources de lumière le modèle est figé (2 sources et 1 diffuseur) pour chaque source il faut régler la puissance, la distance et...

Le premier photographe de guerre Carol Popp de Szathmari (1812 – 1887)

Guerre de Crimée - Guerre d’Orient (1853-1856) 1) On a écrit sur Fenton, Roberston, Beato L’anglais Fenton, arrive en tant que photographe attaché aux forces anglaises, elles mêmes arrivées, en renfort des français. Après un voyage plein de péripéties et un naufrage où le materiel sera perdu, Fenton débarque enfin à Balaclava en mars 1855 soutenu financierement par un éditeur de livres illustrés sur l’actualité et par des financements officiels du ministère anglais de la guerre. Il engagea du personnel d’assistance et remplit 36 caisses d’équipements. Fenton utilisa les expositions, arrangeant les scènes, laissant croire à des photos instantanées mais dans lesquelles le genre tableau classique est facilement reconnaissable. Ses sujets de prédilection furent les portraits, parfois avec une absence de spontanéité  mais dans un décor authentique .Cependant Fenton, sans doute en gentleman, évitera les morts et les blessés. Malade du choléra, Fenton se retirera vers Londres en septembre 1855 avant la chute de Sébastopol. Quelques mois après son retrait, James Roberston alors directeur de la monnaie impériale de Sébastopol, aussi photographe et accompagné de Beato prirent des clichés des victimes et des destructions. Les vues de Sébastopol prises par Roberston furent exposées ave succès en 1856 à Londres au coté de ceux de Fenton. Beato orienta sa carrière vers le reportage de guerre comme celles de l’opium en Chine et de la campagne de Kartoum en 1884. 2) Il reste à écrire sur Carol Popp de Szathmari, premier reporter de guerre au monde Avec son laboratoire installé dans une carriole, Carol Popp de Szathmari arrive en avril 1854 (bien avant donc Fenton) sur le théatre des opérations. Photographiant à Bucarest les soldats et officiers des deux camps russes et turcs, selon le mouvement du front, le photographe utilisera le procédé du collodion humide sur verre mis au point par l’anglais Archer. Ces plaques enduites de collodion ensuite plongées dans un bain de nitrate d’argent ont besoin d’une manipulation rapide mais aussi permettent des temps d’expositions de 10-15 secondes, adaptés au reportage. L’intrépidité de notre photographe ne sera pas épargnée de tout danger, le boulet turc de la bataille d’Oltenizta en avril 1854 lui sifflant aux oreilles. Défileront alors devant l’objectif, le farouche cosaque, ce pirate du désert de glace mais aussi le Baschi bouzouk au teint cuivré par le soleil de l’Orient, les deux camps l’ayant autorisé à photographier. Dans les champs brûlés de chaleur, plein d’agitation et de bruit, il faut imaginer le photographe tirant le portrait et ses vues de paysages avec ses produits achetés...

Le stage photo formation technique et artistique

Nous proposons des stages intensifs d'initiation à la photographie numérique et argentique, à l'éclairage de studio sur le thème du nu féminin, du portrait et de la mode. Studio+ est une association de photographes inspirés par l'expression émotionnelle du corps humain et le regard photographique créée en novembre 2008. Le Nu, à travers la peinture et la sculpture, a toujours occupé une place majeure dans l'expression artistique. La photographie ne déroge pas à la règle et cet exercice n'est pas le plus simple à maîtriser.  En passant de la théorie à la pratique, l'enseignement se fait sur la technique, la composition, la direction d'un modèle confirmé, la maîtrise de la lumière et des effets spéciaux. Nous nous attachons à faire évoluer le regard artistique et la signature visuelle de nos membres en privilégiant une démarche pédagogique coopérative favorisant l'échange, l'intéraction dans une atmosphère accueillante et chaleureuse. Pour réaliser leurs projets photographiques, les photographes ont aussi la possibilité de louer le studio avec ou sans modèle ► STAGE SAMEDI 4 JUIN 2016 : Nus psychédéliques (reste 2 places)       STAGE SAMEDI 25 JUIN 2016 : Nu en Sculpture de lumière (COMPLET) ► STAGE SAMEDI 9 JUILLET 2016 : Photoshop par la pratique (reste 1 place) ► STAGE SAMEDI 23 JUILLET 2016 : Nu en Clair-obscur  (reste 5 places) ► STAGE SAMEDI 27 AOUT 2016 : Portrait Chiaroscuro, Glamour et Mode (reste 5 places) --> Planning et programmes détaillés des stages et ateliers <-- ♥   Offrir un stage photo : un cadeau original  !  ♥  ...

La diffraction

La résolution des objectifs dépend beaucoup de l'ouverture choisie. La diffraction est la dispersion et le changement de direction de la lumière qui passe par une très petite ouverture. Ce phénomène apparaît quand l'objectif est trop diaphragmé ce qui dégrade la netteté de l'ensemble de l'image. D'une façon générale, la netteté maximale de l'image est obtenue avec une ouverture moyenne du diaphragme : assez petite pour réduire les aberrations résiduelles mais assez grande pour ne pas provoquer de diffraction. La majorité des objectifs donnent leur maximum à F5,6 ou F8 (soit une fermeture de 2 ou 3 crans du diaphragme). Après F8 la diffraction apparaît. La définition baisse progressivement et devient très faible à F22 ou F32 ; il faut donc en tenir compte à la prise de vue en compensant avec la vitesse (voir avec les ISO). A titre d'exemple j'ai choisi la dernière version du summicron 50 mm  F2 testé sur un Leica M9 par M.Oloech (www.opticzne.pl) : Résolution en paires de lignes par mm Diafragme Centre  Bords F2.0 79 50 F2.8 86 64 F4 100 66 F5.6 104 72 F8 94 75 F11 82 68 F16 66 58 On voit que pour tirer parti de l'objectif il faut travailler à F4,  5.6 voir F8 en évitant F16. ...