Author: Studio-Plus

Studio-Plus / Articles posted by Studio-Plus (Page 25)

Objectifs pour Reflex argentiques 24X36

Les tests d'objectifs sont contreversés pour plusieurs raisons, notamment La distance : un test sur une mire située à 2 m ne prouve pas que la résolution sera conservée à 10 m ou à l'infini Le piqué : la résolution, le contraste sont des critères parmi d'autres qui ne suffisent pas à eux seuls Le micro-contraste : il n'est pas mesurable scientifiquement pourtant son rôle est déterminant pour faire ressortir la finesse des détails et les nuances de gris Le grain : les tests sont souvent effectués avec des films et un traitement procurant un grain ultra fin. Le film et le révelateur que vous utilisez sont très différents avec un résultat final et une esthétique personnelle Le bokeh : encore une notion subjective qui a son importance si vous aimez les grandes ouvertures avec de beaux flous valorisant le sujet principal. Cette caractéristique devient sans intérêt pour les grands angles au dela du 35 mm Le contrôle qualité : un objectif avec des résultats de tests flatteurs ne prouve pas que l'exemplaire que vous achèterez sera aussi bon, un défaut de centrage des lentilles avec une répercution sur les grandes ouvertures n'est pas rare Pourquoi les bons photographes se moquent de la résolution des objectifs  ! Pourtant, avec du recul, certains objectifs sortent du lot et sont appréciés des connaisseurs qu'ils soient amateurs ou professionnels...

La photographie minimaliste

Photographies de riens (ou de très peu) pour un maximum d'impact L'art picturial minimaliste ou "art minimal" est un courant de l'art comptemporain et une facette très intéressante de la photographie (et bien sûr du dessin et de la peinture, ses proches parents). Apparu en 1960, les photographies minimalistes sont souvent monochromes ou comportent deux ou trois couleurs maximum. Les formes sont basiques : ronds, carrés, lignes droites, etc...

Vidéos sur la photographie

Bienvenue sur ces vidéos que nous avons découvert au gré de nos ballades sur le net. Elles  vous permettront d’approcher différents sujets photographiques d’une manière plus conviviale que les articles. Les vidéos, qui concernent la photographie, sont très nombreuses sur le web et il n’est pas facile de s’y retrouver ; nous avons donc tenté de classer les vidéos en plusieurs catégories. Vous trouverez de nombreux conseils sur la  prise de vue et la technique, le matériel et les reflex numériques, les conseils prodigués par les grands maîtres de la photographie ainsi que la photographie argentique que nous pratiquons toujours avec grand plaisir. Nous gardons, pour la fin, une sélection de vidéos incontournables en anglais. ...

Le mouvement surréaliste et la photographie

Le mouvement surréaliste à ceci d'époustouflant (et c'est déjà très sensible à l'époque de Dada) que les concepts nouveaux qu'il déploie à travers de multiples expérimentations rayonnent simultanément dans la poésie, la peinture, la sculpture, la musique mais aussi dans le cinéma et la photographie. La synergie pendant les années 1920 et 1930 est totale, les cloisons ayant été spontanément abatues entre les arts. Le média le plus présent dans les premiers numéros de la revue "La révolution surréaliste" c'est la photographie. Son invention est déjà assez ancienne (fin du XIXème siècle), mais prend, réinventée par Man Ray, une dimension qui fascine Breton et la plupart des surréalistes. Comme Max Ernst, Man Ray invente de nouvelles techniques (rayographes, solarisation), joue avec les codes de la représentation photographique, transgresse les conventions de posture des modèles et suggère de nouvelles atmosphères de conscience. Les clichés de Man Ray jouent un rôle considérable : bustes de femmes que carresse les ombres d'un voilage poitrine féminine redoublée mains croisées suspendues au dessus d'un siège vide objets étranges sortis de leur contexte traitement symboliste d'un nu insertions de caches figuratifs sur les négatifs effets spéciaux transformant les corps nus en sculpture éclairées de l'intérieur mannequin de bois illuminations et bavures abstraites de lumière...

Juger un négatif

Une fois que le négatif est développé et séché, examinez le d'un oeil critique sur votre table lumineuse. Observez chaque image à l'aide d'un compte fil (loupe). De petites erreurs d'exposition ou de traitemement peuvent être difficilement discernables au premier abord bien qu'elles influent sur la qualité des tirages. Si vous négligez cette étape de l'examen, vous risquez de tirer ou de numériser des négatifs d'une qualité discutable sans comprendre pourquoi vos images n'ont pas l'éclat souhaité. Vous voulez des tirages parfaits, efforcez-vous d'avoir des négatifs parfaits ! Qu'est-ce qu'un bon négatif  ? Un bon négatif laisse apparaître une gamme complète de tonalités allant du clair au foncé. On doit observer du détail aussi bien dans zones claires (ombres) que foncées (hautes lumières). Les ombres les plus denses sont aussi transparentes que les bords non exposés du film mais les hautes lumières ne sont jamais aussi denses au point que l'on ne puisse voir à travers. Il doit y avoir aussi une bonne gamme de demi-teintes. Les indications du fabricant portées sur le bords du film doivent être d'un gris moyen. Indication du fabricant Négatif sous-exposé Un négatif sous-exposé donne un tirage à tendance sombre, sans vie, avec peu de détails dans les ombres et un faible contraste. Le négatif semble "léger" et pâle même dans les hautes lumières. Négatif sur-exposé Un négatif sur-exposé donne des tirages plats et manquants de densité avec peu de détails dans les hautes lumières. Il est sombre et dense même si l'echelle des gris et les indications du fabricant ont l'air normales Négatif sous-développé Un négatif sous-développé donne un tirage doux, avec un faible contraste. Le négatif est "léger" et la gamme de gris est limitée. Les indications du fabricants très pâles en sont le symptôme principal. Négatif sur-développé Un négatif sur-développé donne un tirage au contraste trop prononcé avec peu de demi-teintes. Le négatif présente des hautes lumières très denses mais des ombres plutôt légères. Les indications du fabricant sont anormalement sombres. ...