Author: Studio-Plus

Studio-Plus / Articles posted by Studio-Plus (Page 40)

La composition photographique par l’exemple

La composition des images ne doit pas être considérée comme une fin en soi mais comme une aide à la créativité Qu’est-ce que composer ? C’est tout simplement arranger les éléments de l’image qui diffèrent par leur forme, leur couleur et leur taille en une unité propre. De la qualité de cette association naît l’équilibre de la composition d’une photo. La composition répond à des règles de base qui ont fait leurs preuves puisqu’elles s’appuient sur l’expérience des peintres du 19 ème siècle qui, en les mettant à profit, ont réalisé des chef d’œuvres qui ne cessent d’émerveiller notre regard. Il est primordial avant de dessiner ou de peindre d’observer, de percevoir le sujet principal dans son environnement. Il en est de même en photographie. Le facteur temps joue aussi un rôle dans la composition d’une image. La disposition des éléments à photographier est primordiale dans la réussite d’une bonne photo, sachez reconnaitre le moment décisif ! Il est important de prendre du temps pour placer convenablement son sujet. Il est vrai que lorsqu’on saisit une scène sur le vif on n’a pratiquement pas le temps de composer l’image. Néanmoins avec de la pratique on arrive à placer artistiquement le sujet en quelques secondes. Les règles de composition sont nombreuses, cette aptitude de voir artistiquement l’image semble innée chez les artistes mais l’amateur a toujours la ressource d’apprendre et d’assimiler les techniques des grands maîtres de photographie. La règle des tiers L’image est divisée en 3 parties horizontalement, nous nous la représenterons comme suit par exemple un tiers pour le ciel et les deux autres tiers pour le premier plan. Les lignes de force et les points forts pour composer une image Le sujet principal d’une photographie doit immédiatement attirer l’attention. Les lignes de force de l’ image permettent de séparer la photo en 3 tiers horizontaux et 3 tiers verticaux A l’intersection de ces quatre lignes de force se trouvent les quatre points forts : notre sujet principal sera placé sur l’un de ces quatre points ou sur deux ou trois de ces points. Leur détermination permet de décentrer le sujet et d’équilibrer la photo. Attention à ne pas laisser un trop grand espace vide lorsque votre sujet principal est décentré, il sera nécessaire d’ajouter ne serait-ce qu’une petite tâche de couleur pour que l’ensemble soit équilibré. Le centre de l’image n’est pas un point fort et il est peu recommandé de centrer un sujet ou de mettre la ligne d’horizon au milieu du cadre. Une erreur type du débutant : le photographe se tient trop éloigné du sujet et place...

Téléchargements logiciels photo

Logiciels photo à télécharger Logiciels de retouches GIMP  Gratuit ! ***** Le Gimp est un logiciel de traitement d'images open source bien connu, il permet de faire de la retouche photo assez avancée pour un logiciel gratuit. Le GIMP est un concurrent direct de Photoshop, il prend en charge les formats BMP, GIF, JPG, PCX, PNG, PS, TIF, TGA, XPM et peut supporter de nombreux Plug-in. En plus de la retouche Photo,  grâce à ses fonctions avancées, vous pourrez également effectuer des présentations multimédia Lorsqu'on choisit Gimp, il faut bien penser que de très nombreux outils à télécharger existent sur Internet pour le compléter : pinceaux, calques, effets, scripts ou outils Les outils proposés par GIMP sont puissants mais spartiates et demandent une accoutumance pour pouvoir travailler efficacemen, le confort d'emploi est moyen Concernant le traitement des fichierxs RAW, le logiciel de base ne permettant pas d'ouvrir les fichiers Raw, il faut installer le puissant UFRaw qui s'intègre très bien à Gimp La qualité du dématriçage est bonne, comparable à Photoshop. Photo filtre Gratuit ***** Logiciel de retouche permettant de réaliser des réglages simples sur une image. L'application propose les fonctions standards de réglage (luminosité, contraste, teinte, saturation, correction gamma). Il est fournit avec plus d'une centaine de filtres artistiques (aquarelle, pastels, encre de chine, pointillisme, effet puzzle...

Patrick Demarchelier

Photographe de mode et portraitiste renommé, Patrick Demarchelier est né au Havre en 1943. Il débuta la photographie à l'âge de 17 ans , attiré par la photographie de mode , il constitua ensuite des books pour des modèles à Paris dans les années 60. Très vite ces premières photos furent diffusées dans les magazines "ELLE" et "Marie-Claire". En 1974, il quitte Paris pour New York où il photographie des mannequins célèbres et il réussit à percer grâce à des images réalisées pour la British Vogue. Grâce à sa renommée, il réalisera dans les années 1990 des photographies de la princesse lady Diana et il sera embauché par la suite comme le portraitiste personnel de la famille britannique. Il a mis son talent aussi au service des campagnes publicitaires de grandes marques telles que : Dior, Versace, Chanel, Louis Vuitton etc...

Prise de vue en studio

La pratique du studio : un des genres essentiels de la photographie D'un point de vue historique, il est vrai qu'il apparait presque immédiatement, comme irrésistiblement, après l'invention de ce nouvel art. Le photographe de studio ne se fait pas témoin d'un évènement mais l'engendre en contrôlant minutieusement tous les éléments. En utilisant des techniques simples, l'amateur parviendra à des résultats assez proches de ceux qu'obtiennent les professionnels : une sorte de perfection dans la photographie que seul peut atteindre celui qui est à même de contrôler les différentes étapes du processus de la prise de vue et la gestion des éclairages. Passez à la vitesse supérieure,  avec la pratique du studio développez votre talent caché Pas de problème de météo, pas d'insultes dans la rue (quand vous jouez au paparazzi). Vous ne revenez jamais bredouille d'une séance de studio car vous gérez tous les paramètres à la prise de vue (choix du modèle, poses, gestion de la lumière...

Les objectifs 50 mm pour Leica

Pour les amateurs de Leica M ou série III ces 50 mm donnent tous des résultats différents que ce soit en terme de contraste, de définition, de bokeh ou d'effet 3D. Summar 50 F2 Le Summar a été introduit en 1933, c'est le premier F2.0 Leitz donc très lumineux pour l'époque L'objectif est normalement non traité sauf pour quelques rares exemplaires qui ont été traités par la suite Attention aux rayures, la lentille frontale est très fragile Contraste faible (il faut en tenir compte au développement du film) Sensible au flare le paresoleil est recommandé mais difficile à trouver Un peu de vignettage à f2, le résultat maximum (contraste et piqué) est obtenu entre F3.2 et F6.3 Les détails dans les ombres sont faibles Le bokeh est exceptionnellement bon et les zones de flous sont beaucoup plus fortes que les autres 50 mm donnant un effet 3D impressionnant Les hautes lumières sont plus clairs que sur les autres 50 mm donnant une sensation de luminosité un peu comme les tableaux impressionnistes Prix : moins de 250 euros Summitar 50 F2 Introduit en 1939, il existe deux versions : les traités et non traités. Meileurs résultats entre F2 et F4/4.5, utilisable jusqu'à F8 ou 9. Globalement plus de piqué que le summar. A F2 pas de vignettage. Le bokeh se rapproche des summicron rigides chromés. Rendu des couleurs beaucoup plus riche que le summar (proche du summarit et du summicron rentrant). Du détail dans les ombres mais beaucoup moins que l'actuel summicron. L'effet 3D, nettement inférieur au summar, est comparable au summicron rigide chromé et inférieur au summicron rentrant. + léger et peu encombrant prix : autour de 250 euros sur ebay superbe fabrication 100% Leica performances étonnantes pour un objectif datant de 1940 très beau bokeh bon piqué au centre dès la pleine ouverture excellent pour le portrait ! couleurs et tonalités magnifiques bon contraste pour l'époque - distance minimal 1 mètre attention quand vous rentrez l'objectif cela peut endommager votre Leica M9 parfois difficile à trouver en bon état (attention au champignons, rayures...

Pierre et Gilles : photographie et peinture mélées

Pierre et Gilles est le pseudonyme du couple d' artistes français formé par le photographe Pierre Commoy, né le 15 août 1950 à la Roche-sur-Yon et le peintre Gilles Blanchard, né le 9 décembre 1953 au Havre. Ils se rencontrèrent lors d 'une fête en 1976 et commencèrent une collaboration artistique sachant qu' à aucun moment on ne décelle dans leurs oeuvres hybrides  la prédominance de la photographie sur la peinture et vice versa car en regardant leurs images, il est très difficile de savoir quelle est la discipline qui domine. Ils développent un style fantastique, féérique et onirique mettant en scène la culture populaire, la culture Gay, les contes de fées et la religion. "Nous avons le goût du mystique, il est très difficile de séparer art et religion...