Author: Studio-Plus

Studio-Plus / Articles posted by Studio-Plus (Page 45)

Le calendrier Aubade 2016

Téléchargez le calendrier 2016 ! Chaque année la version papier, devenue culte, est offerte gratuitement dans toute la France contre l'achat d'un ensemble. Un petit historique de la marque : 1875 le docteur Bernard créé une fabrique de gaines orthopédiques et de corsets vendus sous la marque Prégermain1 1920, l’entreprise est rachetée dans les années 1920 par Jean Pasquier 1958, son fils, Claude Pasquier lance la marque Aubade et la positionne dans le domaine de la lingerie féminine 1963, apparition de la couleur et des imprimés originaux. Ouverture des ateliers de confection de La Trimouille dans la Vienne et ensuite les usines de Saint-Savin et une cinquantaine de personnes à partir de 1963 1995, délocalisation d'une partie de la production sur le site de Ksar Hellal en Tunisie 2001, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros et occupe 500 salariés en France. 80 % de la production est alors réalisée en Tunisie. La distribution est assurée par 1500 points de vente en France et 50 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger dans 70 pays.[réf. nécessaire 2005, l’entreprise est rachetée pour 50 millions d’euros par Calida, une holding basée à Sursee Suisse détenue majoritairement par Nicolas Mathys (27,3 % en 2009) et Erich Kellenberger (36 %)3 2006, 180 emplois sont supprimés, fermeture de l’atelier de La Trimouille et réduction des effectifs à l'atelier Saint-Savin. Ouverture en France des premières boutiques Aubade, l'Art d'aime 2007, 140 emplois supplémentaires sont supprimés sur le site de Saint-Savin. Il n’ y reste que 132 employés chargés de la préindustrialisation des prototypes 2009, la suppression de 104 emplois à Saint-Savin est annoncée4. Cette décision a d’abord été annulée par le tribunal administratif de Poitiers. Mais finalement les salariés ont été licenciés en décembre 2009, 66 d’entre eux ont fait une demande d’indemnisation contestant les motifs économiques invoqués par l’entreprise. Le jugement est prévu pour novembre 20116. Lancement du site d'expérience www.frenchartofloving.com En 2010, les ventes d’Aubade sont en croissance de 10,6 % et atteignent 63,5 millions de francs (soit près de 45 millions d’euros). Les bénéfices du groupe Calida atteignent un niveau record de 20,9 millions de francs. ► Téléchargerment Calendrier AUBADE 2016 ...

Les Fonds pour studio photo

Le fond studio en tissu Très résistant et économique, il convient parfaitement à un usage intensif. La largeur standard est de 3 m. Grammage : généralement 150 g / M2 Le fond studio en tissu peut être drapé, ou non, uni ou marbré et permet d'obtenir de nombreux effets. Le fond studio en tissu se fixe sur un support de fond studio téléscopique portable ou fixe. Un fourreau dans la largeur du tissu est prévu pour l'insertion d'une barre de support de fond. Nous vous conseillons l'utilisation de pinces studio pour tendre le tissu sur son support. + Pratiquement inusable Le tissu est généralement mat en coton donc pas de reflet Pas de couture centrale Il existe de nombreux motifs disponibles (dégradé, chamarré, en trompe l'oeil...

Sur les pas de Domon Ken (1909 -1990)

Revue Kanon été 2010 avec  le témoignage de Madame Okumoto Hatuyo Domon ken, un des plus réputé photographe japonais connu pour son oeuvre documentaire, avocat d’une photographie réaliste et humaniste. Il déclarait : « l'expression photographique est une tentative d'une présentation fidèle de la réalité - en d'autres termes, elle est une cristallisation de la colère de l'homme, son bonheur et sa tristesse. » L’abondante littérature de spécialité (cf.Wikipedia) nous apprendra un parcours professionnel jalonné de difficultés inhérentes à la situation politique du Japon, aux engagements politiques de l’époque,  à son parcours personnel et sa santé précaire et sûrement, ses œuvres que nous pouvons connaître en occident comme son livre sur les enfants de mineurs 1960 et 1977 (chihuho no kodomotachi) www.franklinbooks.com/servlet/the-1642/Chikuho-no-Kodomotachi-by/Detail et son travail sur les survivants de la bombe atomique de Hiroshima  , seront ces œuvres qui lui vaudront de nombreux prix et récompenses comme  le prix Photo  Mainichi et  le 2ème Japon Photo Award en 1958. Un travail de photojournalisme dans un Japon d’après guerre en proie à d’immenses difficultés  morales et matérielles ce dont Madame Okumoto Hatuyo me révélera en ce mois d’août 2011, lorsque je suis en vacance pour la première fois dans ce pays, guidé par mon ami Sumito. La rencontre avec la vieille dame est un  heureux hasard puisqu’elle fut la propriétaire de l’auberge traditionnelle (ryokan) au pied du temple Murou-ji. Ce temple et cette région que Domon Ken photographie dès 1939 et dont il publiera un livre en 1954 récompensé par le prix  Mainichi. La dame de 85 ans nous racontera alors, pendant une heure, ses rencontres avec le photographe,  nombreuses, dont elle a oublié le nombre mais dont elle garde, des soirées interminables, une mémoire intacte. Domon Ken n’était pas toujours facile voir préoccupé de l’excellence de son travail. Il passait beaucoup de temps  à faire un repérage de l’endroit, s’inspirant des lumières et des instants propices. Mme Okumoto Hatuyo (photo Sumito Morishita) 2 Photographies originales ( ca 1950) données par l’artiste à l’auberge Cette auberge sera aussi point de rendez vous d’écrivains, de poètes et de nombreux disciples de la photographie de  Domon Ken et j’imagine très bien les amis agenouillés ou assis sur le tatami, buvant un thé vert, les yeux rivés vers la pagode, construite pendant la période Heian (9 ieme siècle). Il dédiera alors  une autre  partie de son travail à la photographie des temples  bouddhistes, de leurs statues et de la nature environnante. Cette partie  majeure de son œuvre qu’il résumera lui-même...

Comprendre l’agrandisseur et le tirage photo

C’est au tirage que la photographie en noir et blanc se concrétise Pour de nombreux photographes, cette étape finale de leur art est celle qui leur procure le plus de satisfactions. La scène fugitive qui a été fixée sur le film et qui, comme par magie, s’est révélée inversée au laboratoire, va maintenant prendre l'apparence de la vie. Contrastant avec la brièveté et la soudaineté de la prise de vue et avec le sévère contrôle qui préside aux opérations de développement, le tirage des épreuves peut se faire plus tranquillement. Là, sous la faible lumière inactinique, de médiocres négatifs vont être sauvés et des images banales transformées en effets spéciaux. Le photographe peut façonner et moduler son œuvre, l’agrandir, l’enrichir de tons chauds ou froids, modifier les hautes et faibles lumières de la scène, augmenter ou réduire les contrastes, éliminer les parties superflues et, en définitive, préparer l’image pour la coller dans un album ou l’encadrer en vue d’une exposition. Les procédés physiques de tirage répètent essentiellement ceux des deux premières étapes de la photographie : enregistrer la lumière sur le film et développer le négatif. Comme le film, le papier de tirage est recouvert d’une émulsion sensible à la lumière L'émulsion contient des cristaux d’argent associés à des atomes de brome ou de chlore, ou des deux à la fois. La lumière passant à travers le négatif est dirigée sur le papier, soit directement, dans le cas de tirages par contact, soit à travers un objectif, s’il s’agit d’un agrandissement. Le papier est plongé dans un révélateur plusieurs minutes afin que l`action chimique puisse convertir en argent métallique ceux des cristaux qui ont été exposés à la lumière; la feuille est ensuite immergée dans une solution dite « bain d’arrêt » pour stopper l’action du révélateur, puis dans un bain fixateur qui élimine les cristaux non développés et non exposés; l'épreuve est enfin lavée et séchée. Une image positive permanente apparait alors, où les plages sombres correspondent aux plages claires du négatif, elles-mêmes restituant les zones sombres de la scène photographiée. La vue se trouve ainsi reproduite en diverses valeurs de gris formant I’image. Les principes à suivre à chaque étape sont fonction de la façon dont réagissent les produits chimiques; il n’en reste pas moins que le tirage des épreuves peut constituer un travail extrêmement original.   L’habileté manuelle et le coup d’œil ont une importance primordiale Par exemple, le point exact où l’exposition du papier de tirage est suffisante s’apprécie habituellement à l’œil plutôt qu’au posemètre. Le...

Close-up corps et visage

"Je suis fasciné par les détails architecturaux du corps" Ralph Gibson. DESCRIPTION réaliser des photographies en gros plan à moins de 1 mètre, parties du corps et détails, apprendre à diriger le mannequin, développer sa maîtrise des éclairages avec plusieurs configurations d'éclairage CREATION DU THEME juillet 2012 TEINTE DES IMAGES noir et blanc et couleur.. NIVEAU DE DIFFICULTE moyen à difficile suivant les postures ECLAIRAGE éclairages variés suivant l'effet à obtenir du high key au clair-obscur léger MODELE CHOISIE convient surtout aux modèles ayant des formes MATERIEL tous boitiers numériques, focale standard, téléobjectif ou objectif macro POST PROD pour finaliser les images quelques retouches assez simples sont nécessaires, notamment le lissage de la peau et l'équilibre des densités TIRAGES A noter que les photographies en Close-up sont étonnantes une fois tirées sur un beau papier Baryté Jet d'Encre. Comme toujours nous réalisons un tirage A4 (sur notre Epson P800) pour chaque participant. Si vous souhaitez aller plus loin nous vous donnerons quelques recommendations pour un tirage A3+ voir A2 et sur son encadrement avec marie-louise LIENS INTERNES LIENS EXTERNES  Eric Marrian : exemples de Close-up Ralph Gibson et son livre sur le nu chez Taschen Travail sur les mains http://www.regard-intime.com/    ...

Noir et blanc ou Couleur

Laquelle de ces deux images préférez-vous ? La conception souvent admise par le public est qu’une image, un dessin ou une peinture avec des couleurs saturées est plus flatteuse qu’une image en N&B. Depuis la généralisation du numérique (facilité, coût) jamais autant d’images en couleur n'ont été réalisées.  Pourtant le médium photographique « limité » au noir et blanc peut produire un résultat artistique plus puissant, expressif et dramatique que des images en couleur. Il suffit d’observer les photographies de paysages N&B d’Adam Smith ou Brett Weston pour s’en convaincre. Les peintres tels que Picasso, El Greco ont beaucoup exploité l‘univers monochrome. L’expressionnisme allemand (peinture, dessin, collage...