Photo Argentique

Studio-Plus / Photo Argentique (Page 9)

Liste labos argentique

La photo argentique n'est pas morte ! Bien entendu qu'il y a toujours de la chimie, des bains et du papier argentique. Certains labos ont suvécu à la déferlante du numérique. Ils proposent leurs prestations à une clientèle de puristes, le plus souvent en complément du numérique. Ces labos développent généralement tous les formats y compris les plans films en grand format ( 4 x 5 , 8 x 10 , 20 x 25) . Nous avons trié, ci-après, les laboratoires par département. Paris Ile-de-France FOTO2 36 Rue JP Timbaud 75011 PARIS  http://foto2.fr/ ATELIER PUBLIMOD    26 rue de Sévigné    75004    PARIS    www.atelierpublimod.fr DUPIF PHOTO    1, rue Littré    75006    PARIS ARKA    52 rue Notre Dame des Champs    75006    PARIS DEMI -TEINTE    8, Rue Mayran    75009 I-LABO    192 rue saint-maur    75010    PARIS FENÊTRE SUR COUR  44 rue du Faubourg du Temple  75011 PARIS    www.laboratoire-tirages-argentiques.com RAINBOW COLOR    5 rue bouvier    75011    PARIS    www.rainbowcolor.fr PROCESSUS    163, rue de la Roquette     75011    PARIS    http://processusphoto.com NATION PHOTO    26, place de la Nation    75012    PARIS   www.nationphoto.fr IMACHROME    27 rue de l'espérance    75013    PARIS MARC UPSON    4 bis, rue Edouard Jacques - 75014 PARIS    www.mupson.com ATELIER LUMIÈRE    9 rue Paul Fort    75014    PARIS    www.atelierlumiere.fr CHROMOGENE    10 rue léon jost    75017    PARIS DUPON MONTMARTRE 74, rue Joseph de Maistre 75018 PARIS    www.dupon.com STUDIO CRAMPONT  6 passage Cottin  75018  PARIS PCP    258, RUE MARCADET    75018    PARIS    www.photo-pcp.com DERNIER BAIN    128 rue des couronnes    75020    PARIS LC . RUSH    44 BD Aristide Brillant    94500    CHAMPIGNY SUR MARNE DIAMANTINO LABO PHOTO  37, 39, Pl.Jules ferry 92120 MONTROUGE www.diamantinolabophoto.com/ Labos photo argentique IDF :  voir aussi les ateliers de tirage artisanal dans la page des liens   Province LE LABO 156 Gde Rue St Michel 31400 TOULOUSE PAPIERS GLACÉS    Rue des Moraines 23     1227    CAROUGE CHAMPENOISE DES SERVICES    51 rue Général de Gaulle    10000    TROYES RETINE ARGENTIQUE    85 rue d'italie    13006    MARSEILLE AZA    85 rue Edmond Rostand    13006    MARSEILLE    www.studio-aza.com PHOX    rue Bedarides    13100    AIX EN PROVENCE PHILIPPE CAS / USINE-A-PHOTO    49 Bd André Aune    13006    MARSEILLE USINE À PHOTOS    49 boulevard André Aune    13006    MARSEILLE    www.USINE-A-PHOTO.COM ABC PHOTO    30, avenue Pasteur    13007    MARSEILLE    www.abcphoto-marseille.fr DIDIER BARBE  EX LABO NB    1 rue Félix Eboué    13002    MARSEILLE NB LAB    LIEU DIT ROBERT    17210    BEDENAC PHOTON LABO PHOTO    8 rue du pont Montaudran    31000    TOULOUSE    www.labo-photon.fr LE SIGNE DES TEMPS     68 Rue Pargaminières     31000    TOULOUSE    http://signedestemps.fr LE LABO   156 grande rue St Michel 31400 TOULOUSE  http://www.lelabo-toulouse.fr/ LTDP    5 rue Fg St Jaumes    34000    MONTPELLIER ATELIER M-NUMÉRIQUE    7 rue du petit Pradet    34430    SAINT JEAN DE VÉDAS    www.atelier-m-numerique.com AGELIA    4, rue...

Les objectifs 50 mm pour Leica

Pour les amateurs de Leica M ou série III ces 50 mm donnent tous des résultats différents que ce soit en terme de contraste, de définition, de bokeh ou d'effet 3D. Summar 50 F2 Le Summar a été introduit en 1933, c'est le premier F2.0 Leitz donc très lumineux pour l'époque L'objectif est normalement non traité sauf pour quelques rares exemplaires qui ont été traités par la suite Attention aux rayures, la lentille frontale est très fragile Contraste faible (il faut en tenir compte au développement du film) Sensible au flare le paresoleil est recommandé mais difficile à trouver Un peu de vignettage à f2, le résultat maximum (contraste et piqué) est obtenu entre F3.2 et F6.3 Les détails dans les ombres sont faibles Le bokeh est exceptionnellement bon et les zones de flous sont beaucoup plus fortes que les autres 50 mm donnant un effet 3D impressionnant Les hautes lumières sont plus clairs que sur les autres 50 mm donnant une sensation de luminosité un peu comme les tableaux impressionnistes Prix : moins de 250 euros Summitar 50 F2 Introduit en 1939, il existe deux versions : les traités et non traités. Meileurs résultats entre F2 et F4/4.5, utilisable jusqu'à F8 ou 9. Globalement plus de piqué que le summar. A F2 pas de vignettage. Le bokeh se rapproche des summicron rigides chromés. Rendu des couleurs beaucoup plus riche que le summar (proche du summarit et du summicron rentrant). Du détail dans les ombres mais beaucoup moins que l'actuel summicron. L'effet 3D, nettement inférieur au summar, est comparable au summicron rigide chromé et inférieur au summicron rentrant. + léger et peu encombrant prix : autour de 250 euros sur ebay superbe fabrication 100% Leica performances étonnantes pour un objectif datant de 1940 très beau bokeh bon piqué au centre dès la pleine ouverture excellent pour le portrait ! couleurs et tonalités magnifiques bon contraste pour l'époque - distance minimal 1 mètre attention quand vous rentrez l'objectif cela peut endommager votre Leica M9 parfois difficile à trouver en bon état (attention au champignons, rayures...

Tests objectifs moyens formats

En moyen format un objectif de haute qualité n'est pas suffisant ; la planéité du film 120 est cruciale et la difficulté augmente avec le format. En effet le film 120 est beaucoup plus difficile à guider que le 220 (qui est cher et en voie de disparition). L'usinage et la précision du montage du dos de l'appareil conditionnent tout autant les perfomances que l'objectif. L'exemple typique est le folding Zeiss Ikonta 530 6x9 qui possède un bon objectif Zeiss Tessar. Malheureusement la définition est détruite par un manque de planéité du film 120.   Pour lire les tableaux : Qo : qualité optique à pleine ouverture Qg : qualité optique globale (principalement en tenant compte de la définition moyenne en l/mm au centre, sur les bords et de la distorsion éventuelle) Noté de 1 à 10 : 10 = excellent REFLEX MONO-OBJECTIF Format Qo Qg Bronica SQA 80mm f/2.8 Zenzanon-PS 6x6 7 7 Bronica SQA 40mm f/4 Zenzanon-PS 6x6 6 6 Bronica SQA 200mm f/4.5 enzanon-PS 6x6 4 4 Hasselblad 38mm f/4.5 Biogon T 6x6 9 10 Hasselblad (après 1980) 80mm f/2.8 Planar CT 6x6 8 10 Hasselblad (après 1980) 120mm f/5.6 Planar-S C 6x6 8 9 Hasselblad 500CM (après 1980) 150mm f/4 Sonnar CT 6x6 6 9 Mamiya RZ 65mm f/4 L-A 6x7 8 10 Mamiya RZ 90 mm F3.5 6x7 9 9 Mamiya RZ 110mm f/2.8 Z 6x7 7 8 Mamiya RZ 127mm F3.5 6x7 9 9 Mamiya RZ 180mm f/4.5 W-N 6x7 6 7 Mamiya 645 Sekor C 80mm f/1.9 4.5x6 8 9 Pentax 67 - 45mm f/4 (miroir bloqué) 6x7 7 8 Pentax 67 - 55mm f/4 dernier modèle (miroir bloqué) 6x7 8 9 Pentax 67 - 105mm f/2.4 (miroir bloqué) 6x7 5 8 Rolleiflex SLX66 - 80mm f/2.8 Rollei Planar 6x6 5 8   APPAREILS A TELEMETRE Format Qo Qg Fuji GW690III 90mm f/3.5 Fujinon 6x9 6 7 Fuji GSW690III 90mm f/5,6 Fujinon 6x9 7 8 Fujica GS 645 Professional 75mm F3.4 4.5x6 8 9 Koni Omega 58mm f/5.6 Hexanon no 7210xxx 6x9 4 8 Koni Omega 58mm f/5.6 Omegon no 501xxx 6x9 7 7 Koni Omega 58mm f/5.6 Hexanon no 721x7xx 6x9 7 8 Koni Omega 90mm f/3.5 Hexanon no 37xx71 6x9 6 9 Koni Omega 90mm f/3.5 Hexanon no 37xx68 6x9 6 8 Koni Omega 135mm f/3.5 Hexanon no 513xxxx 6x9 5 8 Koni Omega 180mm f/4.5 Tele Omegon no 901xxx 6x9 5 7 Mamiya 7 50mm f/4.5 6x7 7 10 Mamiya 7 80mm f/4 6x7 9 10 Mamiya 6 MF 75mm f/3.5 6x6 8 9 Plaubel Makina 67 80mm f/2.8 Nikkor 6x7 5 7 Plaubel Makina 67 55mm f/4,5 Nikkor 6x7 7 8 Plaubel 69w Proshift 47mm f/5.6 (pas de télémètre) 6x9 8 9 Zeiss Super Ikonta D 530/15 120 mm f/4.5 Tessar 6x9 3 5 Tests de quelques objectifs moyen format Ces tests d'objectifs ont été réalisés et édités en 1984 par la revue PHOT'ARGUS en suivant la procédure CST (commission supérieur technique du cinéma) et sous sa responsabilité. ROLLEIFLEX 3,5 F ZEISS PLANAR 75 MM F3.5 Ouv. Mire latérale à faible contraste (pl/mm) Centre : résolution (pl/mm) Bord gauche rad. / tang. Bord droit rad. / tang. Angle gauche rad. / tang. Angle droit rad. / tang. 3,5 21 47 19 / 19 19 / 23 23 / 27 17 / 23 4 23 47 13 / 23 17 / 17 23 / 27 17 / 21 5,6 21 47 21 / 27 17 / 27 21 / 27 19 / 27 8 30 53 19 / 27 19 / 27 23 / 30 19...

Noir et Blanc : De la prise de vue au tirage (Livre)

"La photographie noir et blanc offre une liberté d'expression inégalée. Souvent entourée de mystères, ses exigences techniques ont parfois la réputation d'être réservées à quelques inités. Beaucoup de néophytes continuent de penser que la réussite de leur images est indissociable du savoir-faire d'un alchimiste pourvu d'un matériel sophistiqué. C'est une légende : la plupart des oeuvres qui ont marqué l'histoire de la photographie a été réalisée avec des appareils, des films, des papiers et des produits chimiques disponibles chez les revendeurs spécialisés. Maîtriser avec succès la prise de vue et l'art du tirage est accessible à tous avec un peu de méthode, beaucoup de passion et un minimum d'investissement. Toutes les opérations expliquées dans ce livre sont issues de pratiques habituelles. Aucune des photographies reproduites n'a bénéficiée d'un quelconque secret jalousement gardé ! L'image argentique, malgré l'essor du numérique, a encore de belles années devant elle : les fabricants font toujours appel à la technologie traditionnelle, et la qualité des produits est sans cesse améliorée. Noir et blanc est une synthèse des informations les plus récentes et des connaissances essentielles à la prise de vue, au développement des films et à la réussite des tirages. Mais plus que de donner des recettes infaillibles, son ambition est de rester une porte sur le plaisir de photographier." Livre disponible en 4ème édition sur Amazon Site officiel Philippe Bachelier "Ce livre bien connu s'adresse à ceux qui souhaitent découvrir ou approfondir la photographie argentique noir à blanc, c'est aujourd'hui encore LE livre de référence en français sur le sujet ." R.Gautard ...

Comprendre l’agrandisseur et le tirage photo

C’est au tirage que la photographie en noir et blanc se concrétise Pour de nombreux photographes, cette étape finale de leur art est celle qui leur procure le plus de satisfactions. La scène fugitive qui a été fixée sur le film et qui, comme par magie, s’est révélée inversée au laboratoire, va maintenant prendre l'apparence de la vie. Contrastant avec la brièveté et la soudaineté de la prise de vue et avec le sévère contrôle qui préside aux opérations de développement, le tirage des épreuves peut se faire plus tranquillement. Là, sous la faible lumière inactinique, de médiocres négatifs vont être sauvés et des images banales transformées en effets spéciaux. Le photographe peut façonner et moduler son œuvre, l’agrandir, l’enrichir de tons chauds ou froids, modifier les hautes et faibles lumières de la scène, augmenter ou réduire les contrastes, éliminer les parties superflues et, en définitive, préparer l’image pour la coller dans un album ou l’encadrer en vue d’une exposition. Les procédés physiques de tirage répètent essentiellement ceux des deux premières étapes de la photographie : enregistrer la lumière sur le film et développer le négatif. Comme le film, le papier de tirage est recouvert d’une émulsion sensible à la lumière L'émulsion contient des cristaux d’argent associés à des atomes de brome ou de chlore, ou des deux à la fois. La lumière passant à travers le négatif est dirigée sur le papier, soit directement, dans le cas de tirages par contact, soit à travers un objectif, s’il s’agit d’un agrandissement. Le papier est plongé dans un révélateur plusieurs minutes afin que l`action chimique puisse convertir en argent métallique ceux des cristaux qui ont été exposés à la lumière; la feuille est ensuite immergée dans une solution dite « bain d’arrêt » pour stopper l’action du révélateur, puis dans un bain fixateur qui élimine les cristaux non développés et non exposés; l'épreuve est enfin lavée et séchée. Une image positive permanente apparait alors, où les plages sombres correspondent aux plages claires du négatif, elles-mêmes restituant les zones sombres de la scène photographiée. La vue se trouve ainsi reproduite en diverses valeurs de gris formant I’image. Les principes à suivre à chaque étape sont fonction de la façon dont réagissent les produits chimiques; il n’en reste pas moins que le tirage des épreuves peut constituer un travail extrêmement original.   L’habileté manuelle et le coup d’œil ont une importance primordiale Par exemple, le point exact où l’exposition du papier de tirage est suffisante s’apprécie habituellement à l’œil plutôt qu’au posemètre. Le...