Blog

Studio-Plus / Photo Argentique  / Comment pousser un négatif avec du Rodinal

Comment pousser un négatif avec du Rodinal

Pour pousser un film noir et blanc argentique à 1600 Iso (voir 3200 Iso) vous avez plusieurs solutions.

La plus sage semble être de prendre un film comme la Kodak T-Max 3200 avec son révélateur T-Max (film assez cher au demeurant : 11 euros).

Etant adepte de la Tri-x et ayant eu connaissance de l’utilisation du Rodinal en Stand développement, j’ai voulu essayer en 1600 Iso (le film Tri-X a une sensibilité nominale de 400 Iso).

Le rodinal : une formule souple, simple et économique

Le rodinal “classique” est un révélateur liquide concentré très connu qui s’utilise, en fonction des besoins, à une dilution de  1+25, 1+50, 1+100 voir 1+200.

Sa formule étant assez ancienne et simple  elle ne comporte pas, dans sa composition chimique, de composant  permettant de diminuer le grain.

Ses caractéristiques particulières permettent de prolonger la durée de développement tout en conservant un contraste moyen.

Rappel : les révélateurs qui diminuent le grain du film argentique appelés aussi “révélateurs à grain fin”  (comme le Kodak D76)  génèrent, par effet induit, une perte importante d’acutance. Le rodinal, qui a été conçu avant l’apparition du film 35 mm, ne comporte pas de sulfite de sodium dans sa formule .

Ce révélateur possède trois particularités :

  • Une acutance élevée (impression de netteté accrue)
  • Un effet compensateur avec du détail dans les hautes et basses lumières
  • Un contraste contenu avec des demi-teintes
  • Un grain assez important

Ce révélateur est reconnu pour convenir aux films peu sensibles comme la T-max 100 et aux négatifs moyen ou grand format (6×6 cm, 6×7, 6×9, 4×5”, 9×12, 13×18…).

Film 35mm 100 ISO T-MAX 100 dans rodinal 1+100 développement 1H en stand développement : belle gamme de gris avec des micro contrastes et grain fin

Il est parfois bien utile de pousser un film noir et blanc comme la Tri-X

Ce révélateur peut aussi s’utiliser très efficacement avec des films sensibles (400 ISO) et convient très bien pour pousser un film de 2 à 3 diaphragmes .

Un film 400 ISO devint alors un 1600 ISO voir plus, certains vont même jusqu’à 12800 ISO soit un gain de 5 IL !

Le résultat est excellent avec :

  • Un grain modéré pour une 1600 ISO
  • Des demi teintes conservées
  • Du détail dans les noirs et les blancs
  • Un contraste correcte
  • Une bonne acutance
  • Un voile faible du film

Notamment en intérieur, sans pied, en lumière ambiante, dans un musée, un film poussé à 1600 ISO permet de faire face à toute les situations avec un objectif qui ouvre à F2.

 

Le Stand développement appliqué au rodinal

Stand développement signifie :

  • Dilution élevée (1/100)
  • Pas d’agitation sauf au début
  • Un retournement simple en douceur toutes les 30 mn
  • Temps de développement très long (1 h à 2 h 30) en fonction de la sensibilité désirée.
Que se passe-t-il dans le révélateur ?
La cinétique de la révélation au contact de l’émulsion est fonction de 3 paramètres : la concentration du révélateur au contact de l’émulsion, la température et le niveau d’insolation de l’émulsion.
Dans un mode classique de révélation l’agitation toute les minutes rend le 1er paramètre relativement constant. La température et la concentration étant identiques sur l’ensemble de l’émulsion, l’image va monter rapidement, les parties éclairées vont monter sans cesse et les parties peu éclairées auront à peine le temps de consommer un peu de révélateur.
En développement sans agitation (stand développement), cette absence d’agitation va créer rapidement un manque de révélateur au contact des parties fortement éclairées et le révélateur épuisé ne sera remplacé que doucement.
Il en découle trois choses :
  • la révélation globale devient beaucoup moins sensible à la température les basses lumières ont le temps de monter tranquillement sans jamais pouvoir rattraper les hautes lumières qui maintiennent leur avance initiale.
  • quand le rodinal est utilisé très dilué (1/100, 1/200) apparait un effet compensateur qui permet de moins faire monter les hautes lumières et de diminuer le contraste
  • la haute dilution utilisée conjointement à avec une faible agitation diminue aussi la granulation.

Développement d’une Kodak Tri-X exposée à 1600 ISO

  • Température :  20°C (température ayant au demeurant assez peu d’influence en stand développement)
  • Dilution 1 + 100
  •  Durée de développement : 2H
  • Agitation : 4 retournement la première minute puis un retournement à 30 mn, 60 mn, 90 mn

Voir une image en haute définition Leica M6 objectif summicron 50mm à F2  Film Tr-X à 1600 Iso développée dans du rodinal 1+100 scannée avec le Nikon Coolscan 5000

Sur celle-ci, prise dans les mêmes conditions, le grain du film est peu apparent car les surfaces lisses sont rares

Les résultats en terme de grain sont très bon. Par contre le scanner laisse un peu de bruit dans les parties sombres.

Voir comment traiter le bruit numérique des images numérisées en noir et blanc

Développement d’une Kodak Tri-X exposée à 800 ISO

  • Température :  20°C (température ayant au demeurant assez peu d’influence en stand développement)
  • Dilution 1 + 100
  •  Durée de développement : 1H30
  • Agitation : 4 retournement la première minute puis un retournement à 30 mn, 60 mn.

La conservation du rodinal

Le rodinal a une durée de conservation de plusieurs années pour un flacon entamé, 7 à 10 ans, voir plus, pour un flacon non entamé.

Sauf que les formules des clones du Rodinal peuvent varier d’un fabriquant à l’autre avec une incidence sur la conservation. Certains rares photographes (dont je fais parti) ont eu un problème de développement en utilisant le rodinal en fin de flacon (formation de cristaux et coloration rouge du révélateur concentré). Dans ce cas vous avez un risque de non développement ; vos négatifs ressortent transparents !

Pour mettre toutes des chances de votre côté :

  • ne mettez jamais de gouttes d’eau dans le flacon de Rodinal concentré
  • si vous voyez la solution concentrée virer au rouge avec des cristaux : jetez impérativement le flacon
  • vous pouvez conservez vos flacons neufs ou entammé (tous commes les films) au frigo.

Les sites qui parlent du révélateur rodinal en stand développement :

  • www.flickr.com/groups/rodinal/discuss/72157608203774894
  • http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?t=16517

Les clones du Rodinal Classique

Suite à la disparition de la Société AGFA, le rodinal “classique” est vendu sous plusieurs appellations notamment :

  • Adox Adonal
  • Adox APH09
  • Foma Fomadon R09
  • Fomadon R09 NEW   Identique au Rodinal
  • R09 ONE SHOT Identique au Rodinal
  • Calbe R09
  • Rollei R09

Attention :  le Rodinal “Spécial” n’a rien avoir avec le Rodinal “classique” , il se rapproche de l’Ilfosol d’ILFORD.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.