Blog

Studio-Plus / Photo Argentique  / Films argentiques : influence des rayons X dans les aéroports et lors du transport par avion

Films argentiques : influence des rayons X dans les aéroports et lors du transport par avion

Avec du recul

Après 20 années de pratique photo et des dizaines de passages dans les contrôles d’aéroports (Paris, Afrique, Egypte, Espagne, Italie, USA, Angleterre…) mais aussi à l’entrée des musées, je n’ai jamais remarqué aucun voile sur mes films (généralement mes films 35mm sont exposés à 800 Iso).

On peut  donc penser que les machines sont globalement bien réglées !

En espérant que cela continue car les films argentiques dans les aéroports se font de plus en plus rares.

Une règle d’or

Ne pas mettre les pellicules dans les bagages de soute sinon elles seront irradiées, les 100 Iso et plus seront irrémédiablement voilées.

En effet, lors du contrôle des valises aux rayons X avant le chargement de l’avion, les radiations sont beaucoup plus fortes que pour les bagages à main.

Concernants les pellicules ayant une sensibilité comprise entre 25 et 400 Iso

Il n’y a pas de craintes à avoir lors du contrôle des bagages à main, même si vous passez 10 contrôles.

Au dessus de 800 Iso

Il peut y avoir une altération après une dizaine de passages surtout si le film a été exposé.

Attention aux films de plus de 1600 Iso

Ils nécessitent un passage au contrôle manuel ; dans ce cas : présenter vos films dans une pochette plastique transparente.

Les sacs en plomb et autres boites de protection

Il ne faut pas utiliser de boites de protection pour  films ou sac de plomb car le contrôleur risque forcer l’intensité des rayons X.

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.