Comparatif scanners de négatifs

Le tirage labo argentique traditionnel est une activité à part entière, seul un tireur doué, qui pratique tous les jours, est capable d'atteindre une régularité et un haut niveau de qualité artistique.

La numérisation, en plus des avantages liés à la sauvegarde des négatifs, donne un nouveau souffle à la photo argentique.

Elle permet de réaliser des agrandissements géants sans perte de qualité, chaque grain est passé au crible puis retranscrit grace à la précision des pixels.

Une aubaine pour nous, bons photographes mais mauvais tireurs, qui ne voulons plus subir les contraintes du labo traditionnel.

Les différents types de scanners existants

  • Scanner à plat simple pour documents
  • Scanner à plat avec dos diapo/négatif 35 mm
  • Scanner à plat avec dos à surface adapté au négatifs et diapos MF
  • Scanner à film 35mm avec chargeurs de capacités différentes
  • Scanner à film pour 35 mm et moyen format
  • Scanner à diapo type gadget Lidl
  • Scanner à film à tambour professionnel

Nikon Coolscan 5000  Scanner de négatifs 35 mm

Scanners à plat et scanners à films

Si vous pratiquez le moyen format (4,5x6, 6x6, 6x7, 6x9...) un scanner à plat type Epson V750 donne déjà des résultats correctes, vous pourrez ainsi agrandir facilement au format A3+ voir A2.

Par contre il faut savoir qu'un scanner à plat  "haut de gamme" comme le V750 ne délivre pas plus de 40 lignes / mm donc pour tirer le maximum d'un Mamiya 7, d'un Hasselblad ou d'un Rolleiflex bi-objectif, qui résolvent plus de 80 lignes / mm un bon scanner à films est supérieur.

Les scanners à films donnent de très bons résultats et les manipulations sont simples. Avec un peu d'habitude, un logiciel de retouche, une imprimante photo et un beau papier baryté vous pourrez obtenir de splendides tirages.

La production des bons scanners de négatifs de la série Nikon COOLSCAN est malheureusement arrêtée... quel dommage ! Heureusement en occasion le marché est bien fourni.

Comparativement, dans un labo argentique noir et blanc, ne devient pas tireur qui veut : il faut de réelles compétences et des années de pratique pour obtenir des tirages aboutis !

Vous devrez choisir entre les deux grandes familles de scanners

  • le scanner à films

    • Définition maximum vous permettant d'agrandir au format A2 sans problème à partir d'un négatif 24x36 mm
    • Dmax importante,  autour de 4,6 pour les meilleurs
    • Le scanner à film se limite en général à 1 ou 2 formats de négatif
    • Les négatifs sont numérisés un par un avec des réglages très précis (exposition, autofocus...)
    • Manipulation des négatifs :
      • certains scanners avalent littéralement les négatifs généralement par bande de 6 vues
      • d'autres scanners proposent  un passe-vues correspondant au format de vos négatifs
    • Productivité : certains scanners vous permettent d'automatiser les taches pour numériser plus rapidement. Un scanner considéré comme rapide numérisera un négatif 35 mm à 4000 DPI en 30 secondes
    • Prix élevé (600 à 2500 euros en occasion)

scanner Minolta elite 5400

  • le scanner à plat

    • Il ne permet pas de tirer un négatif 35 mm au delà du format A4 avec une définition satisfaisante
    • Voir la différence entre un bon scanner à plat (Epson V700) et un scanner dédié au film 35 mm
    • En revanche la qualité de numérisation en moyen format (6x6, 6x7, 6x9) est très bonne et permet d'agrandir au format A2 (soit 40x60 cm)
    • Prise en charge de plusieurs formats de négatif (moyens formats, 35 mm, panoramique...)
    • Vitesse de numérisation plus lente : le EPSON V700 met 10 minute pour numériser 12 diapos
    • Dmax faible autour de 3 à 3,5
    • Numérisation possible de tirages papiers avec une qualité correcte à condition de ne pas agrandir au delà du format de départ
    • Prix inférieur à 700 euros en neuf

 

scanner epson v 700

Scanner pour le web : choisir la bonne résolution

  • Pour numériser vos images destinées à Internet pas besoin d'une super résolution : un scanner à plat suffit largement
  • Si vous utilisez un scanner à film haut de gamme vous ne verrez pas la différence en terme de résolution
  • La résolution standart pour le web est de 72 pixels par pouce
  • Une taiile d'image de 500 x 750 pixels est une bonne moyenne,  les fichiers couleur en Jpeg pèsent alors environ 150 Ko.

Numériser un tirage positif c'est facile

  • Pour numériser un tirage un simple scanner à plat bas de gamme suffit
  • La qualité de l'image est suffisante pour le web
  • Pour reproduire le tirage dans un format identique pas de problème
  • Par contre si vous souhaitez agrandir au dela de 2X la photographie se détériore rapidement en perdant de la définition
  • Si vous souhaitez imprimer en Jet d'encre le tirage numérisé, le papier utilisé participera beaucoup au résultat final : ne pas lésiner sur le prix, choisir si possible un papier baryté ou papier coton Fine Art.
    Vous devrez alors choisir :
    • La surface du papier (lisse, brillante, mat, texturée, semi mate...)
    • la blancheur du papier (tons chauds ou froids)
    • l'épaisseur et le grammage  (tenu appelé aussi la main)

Pour lire le tableau du comparatif

Lo : offre et efficacité du logiciel

Dm : Dmax effective

Qg : qualité d'image, définition, gamma

Pr : productivité : vitesse numérisation en HD, rapidité d'utilisation de l'éventuel porte-négatif, précision des réglages, automatisations, exposition, autofocus, temps d'attente...

Prix euros : prix moyen en neuf, si le scanner ne se fabrique plus : prix en occasion pour un exemplaire en parfait état

Noté de 1 à 10 : 10 = excellent

 

SCANNERS A FILMS
Lo Dm Qg Pr Prix euros
Plustek 7400 (35mm) 3
3,35 4
3
205
Plustek 7600i (35mm) 3
3,45 5 3
450
Plustek 8600 AI (35mm) 3
3,5 5,2
3
540
Plustek Optifim 120 (35mm et moyen format)  8 4,3 8 5 2100  voir amazon
Nikon Coolscan V ED (35 mm) 6 4,55 8 6 800
Nikon Coolscan 5000 ED (35 mm) 7 4,6 8 9 1300
Reflecta MF5000 (35mm et moyen format) 4 3,8 5 4 1600
Nikon Coolscan 8000 (35mm et moyen format) 5 4,5 8 5 1000
Nikon Coolscan 9000 (35 mm et moyen format) 7 4,65 8,5
6 2200
Minolta DiMAGE Scan Elite 5400 (35mm) 4 4,6 7 5 400
Hasselblab IMACON FLEXTIGHT 848 (24x36 au 4x5) 9 4,8
10 8 12000
Hasselblad IMACON FLEXTIGHT X1 (24x36 au 4x5) 10 4,8 10 8 n/d
Hasselblad IMACON FLEXTIGHT X5 (24x36 au 4x5) 10 4,8 10 10 22000

 

SCANNERS A PLAT Lo Dm Qg Pr Prix euros
Epson V750 5 3,9 2,2 2 680 voir amazon
Epson V700 4
3,7
2
2

570  voir amazon

Epson V600 3,5
2,9
2
3
280

 ♦

QUELQUES SCANNERS EN DETAIL

Le scanner de film NIKON Super Coolscan 5000 ED

Nikon Coolscan 5000  Scanner de négatifs 35 mm

Caractéristiques techniques

  • Pour négatifs et positifs couleur et noir et blanc
  • Négatifs 35mm ou diapos : épaisseurs maxi des diapo1.0-3.2mm, option : chargeur pour 50 diapositives SF210 (épaiss. maxi 1.5 mm)
  • Film 35mm film  2 à 6 vues avec chargeur standard fourni FH-3 ou 2 à 40 vues avec le chargeur SA-30 en option
  • Accepte le format APS (IX240)
  • Format microscope : (26x76mm, 0.8-1.5mm d'épaisseur)  avec l'option chargeur médical FH-G1
  • Définition maxi en fonction des chargeurs utilisés :
    • MA-21, SF-210: 25.1 x 36.8mm/3,946 x 5,782 pixels
    • SA-21, SA-30: 25.1 x 38.0mm/3,946 x 5,959 pixels
    • IA-20(s): 18.6 x 28.4mm/2,915 x 4,453 pixels
  • Source d'éclairage : R, G, B et Infrarouge (IR) LEDs
  • Capteur : 3,964-pixel linéaire à deux lignes
  • Séparation des couleurs : par RGB LED
  • Résolution optique : 4,000 pixels par inch
  • Conversion A/D : 16 bits par couleur
  • Dmax : 4.8
  • Mise au point : Automatique ou manuelle avec sélection du point choisi
  • Interface: USB 2.0
  • Alimentation : AC 100-240V, 50/60Hz.
  • Température d'utilisation : 10 à 35°C,  humidité 20à 60%
  • Dimensions : 96 x 172 x 315mm
  • Poids : 3kg
  • Temps de numérisation : Prévisualisation  : 11 secondes   Scan : 20 secondes

Le  Nikon Coolscan 5000 ED : les pour et les contre

Pour

  • La meilleur qualité possible en dehors des scanners Hasselblad
  • Eclairage puissant, instantanée par LED
  • Rapidité d'analyse (c'était le chouchou des agences)
  • Logiciel efficace avec nombreuses options de traitement (ICE, Multi-pass...)
  • Passe vues de 50 et 36 vues permettant de gagner du temps

Contre

  • Planeité du négatif insuffisante
  • Pas de format panoramique (X-Pan)
  • Grains et poussières apparents (c'est le résultat d'une lumière dure et d'une haute résolution)
  • Assez bruyant
  • Très recherché en occasion (prix moyen 1300 euros)

Avis des internautes sur le Nikon Coolscan 5000 et Coolscan V

  • A l'époque où je l'ai acheté, à savoir en décembre 2003, c'était un scanner très récent sur le marché européen et très attendu en Belgique
  • Je me souviens que le Nikon cool scan V avait obtenu un meilleur score que le 5000. Les premières notes concernent le Coolscan V , les secondes le Coolscan 5000. Voici en abrégé les notations par critères:
    • Qualité du négatif: 18/20 18/20
    • Qualité en diapo: 19/20 19/20
    • Interface et pilotes: 17/20 17/20
    • Rapport Qual./prix: 38/40 29/40
    • L'avantage du 5000 par rapport au Coolscan V est une plus grande productivité (rapidité) et sa compatibilité avec tous les accessoires permettant d'augmenter encore cette productivité
  • Ce qui est appréciable sur le Coolscan 5000 c'est qu'il permet de numériser en lot, 50 diapos ou un film en bande non coupée (ce qui n'était pas possible avec le Nikon Coolscan V mais quand on sait qu'un adaptateur pour bande ou un chargeur automatique pour diapo coûtent chacun presque aussi cher que le scanner...
  • Qualitativement pas de différences avec le Coolscan V mais... si on a des sous, c'est bien le traitement par lot...
  • Nous utilisons un super coolscan 5000 ED avec chargeur SF-200 (équivalent à SF-210), nous en sommes très satisfaits. La durée de scan d'une diapo varie énormément en fonction de la définition demandée et de l'ordinateur utilisé (cela peut passer du simple au double pour une même définition). Le scan par lot est très intéressant, il peut se faire en notre absence. Une diapo rayée lors d'un développement se trouve non rayée après le scan. On peut loger de 24 à 47 dia dans le chargeur en fonction de l'épaisseur des caches. Les caches carton un peu vieux présentent des risques de blocage. Pour scanner une série il est souhaitable d'avoir le même lot de caches et montés dans la même orientation.

Le logiciel Nikon Scan 4 utilisé avec les Scanners Nikon COOLSCAN

  • Fonctionne sur Windows XP, Vista et Win7 et Mac
  • Possibilité de choisir différents types de films
  • Gestion des aperçus avant numérisation
  • Fonctions élaborées paramétrables et outils spécifiques comme l'anti-poussière ou le scan enhancer (ICE4, GEM...)
  • Prend en charge la numérisation par lots en fonction du chargeur utilisé
              

Le processus de numérisation avec le Nikon Super Coolscan 5000 par bandes de 6 vues

  • pour la manipulation des négatifs mettre des gants en coton spécial photo (coût < 2 euros)
  • la bande de 6 vues est dépoussièrée avec une bombe à air
  • la bande est avalée par le scanner
  • le scanner numérise les 6 vues en basse définition
  • visualisation à l'écran des 6 images (en positif)
  • sélection des vues à numériser
  • numérisation en haute définition (attente 3 mn environ pour les 6 vues)

Ensuite il ne vous reste plus qu'à effectuer les retouches usuelles avec Photoshop...

Conclusion pour le Nikon Super Coolscan 5000 ED

Le Nikon Coolscan 5000 ED reste le meilleur choix possible en occasion pour numériser en haute qualité (résolution, profondeur des noirs, colorimétrie). La vitesse de numérisation élevée permet une productivité parmi les meilleures.

Le Nikon Coolscan V ED reste une bonne option en occasion (800 euros environ). Simplement, par rapport au Coolscan 5000,  il est 2 fois plus lent et sans chargeurs grande capacité. Il conserve néanmoins la même qualité d'images que le Coolscan 5000 ED.

Voir une image en haute définition Leica M6 objectif summicron 50mm à F2  Film Tr-X à 1600 Iso développée dans du rodinal 1+100 scannée avec le Nikon Coolscan 5000

 

Faire fonctionner Nikon Scan sous VISTA et WINDOWS 7 64 bits

Des nombreux photographes n'ont pas réussi à faire fonctionner leur logiciel Nikon Scan quand il ont changé de système d'exploitation.

Ceci est valable pour le NikonCoolscan 5000 mais aussi pour les autres scanners de la gamme (Coolscan IV...)

En mettant à jour les pilotes en 64 bits cela fonctionne :

www.repaire.net/news_tests_tutos/mises_a_jour_et_notices/nikon_film_scanners_pilote_vista_64_bits__200902081825

Sinon ici : http://axelriet.blogspot.fr/2009/10/nikon-ls-40-ls-50-ls-5000-scanners-on.html

Le forum Chassimages 

Quelques photographies numérisées avec le Nikon Coolscan 5000

Conditions de prise de vues :

  • Leica M6  'Classic"
  • Objectif Summicron 50 mm F2 type IV
  • Vitesse de 1/15 à 1/30ème
  • Diaphragme : F2 à F2.8
  • Film Kodak Tri-X poussé à 1600 iso dans révélateur rodinal dilution 1+100 en stand développement
  • Pour les 3 dernières photos de stages nu artistique en studio : Flash de studio 1/50 ème, F8, Tri-x exposé à 320 Iso, Rodinal 1+24 

...

Photo en studio -  Thème : Gobos  Image numérisée  Nikon Coolscan

 Image scannée  Clair-obscur nu

Modèle : Lou -  Eclairage : gobos partiels

 

 

 Le scanner Reflecta MF5000

C'est le  seul scanner à film moyen format disponible sur le marché à prix abordable (en dehors du Nikon Coolscan 9000 en occasion et du Plustek Optifilm à 2100 euros) .

+

  • Format 35mm et 120
  • Temps de numérisation rapide
  • Excellent anti-poussière (temps de numérisation : 4 mn en 6x7)
  • Possibilité de l'utiliser avec le logiciel Vuescan

-

  • Seulement 2 vues 6x6 sur le porte négatif alors que le standard est de 3 vues  (notamment les pochettes de rangement des négas) !
  • Qualité d'image moyenne en 120 (3200 ppp) et très insuffiisante en 35mm. Compte-tenu prix (1500 euros), on s'attendait à mieux en terme de piqué, on est loin du Coolscan 9000 ou 8000.
  • Le logiciel fourni est très moyen (en attendant Silverfast il vaut mieux utiliser Vuescan)
  • L'Utilisation d'un porte négatif  ralentit les manipulations et donc le traitement par lot que ce soit en 35mm ou en 120

Avis défavorable du Reflecta MF 5000 sur le forum Chasseur d'images

Le scanner Minolta Dimage Scan Elite 5400 II

scanner Minolta elite 5400

Ce scanner vaut le détour : rapidité de la numérisation et bonne qualité d'images.

Il est capable de concurrencer les très recherchés Nikon de la série Coolscan V et suivant    avec un prix très inférieur.

Son prix moyen en occasion est de 400 euros en très bon état.

De plus il assez facile à trouver.

Conclusion

  • numérisation très rapide (25 s pour un scan)
  • possibilité de multi-echantillonage
  • logiciel complet avec ICE
  • scan natif en 16 bits (soit approx 42 MP)
  • chargeur de 4 diapos
  • Dmax annoncée de 4.8
  • un point faible : il faut mettre le négatif dans le passe-vue ce qui prend plus de temps qu'avec les Nikon Coolscan "avaleurs de film"

Le scanner Minolta Dimage Scan 5400 sur le net

Caratéristiques principales

Tests


Comparatif entre Scanner Minolta 5400 Elite II et scanner à Plat Epson 4870


Comparatif entre Scanner Minolta 5400 Elite II et scanner Nikon Coolscan 5000

Les scanners Plustek 8200 AI, 7600, 7400

Depuis 1986 Plustek est un fournisseur en équipements matériels pour les grandes entreprises OEM à l’échelle mondiale.

Les scanners à film neufs sont de plus en plus rare ; nous saluons la démarche.

Ces scanners à films permettent de numériser les films et diapos 24x36 mm avec une qualité correcte, le prix est attractif.

Le logiciel du Plustek 7600 est très complet avec une meilleur ergonomie que le Vuescan des scanners Nikon

Caractéristiques du Plustek 7600i SE

  • Type de capteur CCD
  • Eclairage du négatif dernière génération à LED
  • Résolution optique 7200 ppp
  • Palette chromatique 48 bits
  • Dmax : 3.4
  • Surface de numérisation (unité de lumière transmise)  36,8 x 25,4 mm mm
  • Support pour 4 diapositives
  • Support de négatifs (6 images)
  • Logiciels fournis : SilverFast 6.6 SE Plus (Multi-Exposure), SilverFast Ai Studio IT8, NewSoft Presto! Page Manager, NewSoft Presto! ImageFolio
  • Configuration Système requise : Windows 2000, XP, Windows Vista, Windows 7, Mac OS X 10.3.9 et supérieur.
  • Dimensions (l x H x p) 120 x 119 x 272 mm
  • Poids 1,5 kg

 

Les plus et les moins des Plustek 8200, 7600 et 7400

 +

  • La qualité d'image, à mis chemin entre un scanner à plat type Epson V700 et un Nikon Coolscan 5000, est très correcte
  • Dynamique correcte compte tenu du prix
  • On peut agrandir proprement jusqu'au format A3 avec un bon piqué
  • Le Plustek 7600 est plus intéressant que le 7400 : il est livré avec la version Pro de Silverfast avec un étalonnage efficace du scanner (Dia IT8) et un anti-poussière
  • Bon logiciel SILVERFAST complet et efficace (Silverfast SE ou Silverfast 8 AI)
  • Bon ICE
  • Eclairage de qualité par LED des négatifs : instantanéité, puissance, stabilité
  • Peu encombrant
  • Sacoche de transport fournie
  • Conception simple d'où rapport qualité / prix favorable : Plustek 8200 AI (avec Silverfast 8) : 540 euros,  Plustek 8200 SE (avec Silverfast SE) : 355 euros

-

  • Ces scanners accentuent le grain du négatif
  • La définition maximale de 7 200 dpi n'apporte rien de plus que la 3600 dpi (qui est, en fait, la résolution maximale)
  • Pas d'anti poussière avec les Kodachrome
  • Ne gère pas les négatifs panoramiques (Hasselblad X-Pan)
  • Une certaine lenteur, notamment le passe-vues est manuel
  • Si vous avez beaucoup de diapos ou négatifs à scanner mieux vaut investir dans un deuxième porte négatifs ou support diapos pour gagner du temps en préparation
  • Mode d'emploi peu explicite
  • Adobe Element n'est plus livré dommage.

Les scanner à plat EPSON PERFECTION V750 PRO

Le scanner Epson Perfection V750 Pro se différencie essentiellement de son petit frére le V700 á travers les logiciels fournis.

Avec un Dmax réelle autour de 3.9, le V750 est le meilleur scanner à plat actuel !

La définition réelle est autour de 2300 DPI environ en moyen format ce qui le classe en tête des scanners à plat  mais loin des scanners à film comme le Nikon Coolscan 8000 ou 9000.

Epson V750 : la vitesse de numérisation est extrèmement lente. A 6400 DPI les fichiers pèsent jusqu'à 180 Méga avec une définition réelle faible comme tous les scanners à plats.

Même si l'utilisation de Silverfast (qui est fourni avec le scanner)  améliore la qualité des images, comme nous l'avons dit précédemment, un scanner à plat est très loin d'un scanner dédié au film petit format 35mm.

Le principal intérêt de ce scanner est de pouvoir numériser tout ce qui mesure moins de 8x10 inches (soit 204mm x 255mm) donc idéal pour les moyens formats et les plans films quelqu'en soit le format !

Test complet de l'EPSON V750 et comparatif avec le NIKON COOLSCAN 9000 (en anglais)

 

--> Comparatif scanners de négatifs (suite et fin)

 

Lu 49383 fois Dernière modification le samedi, 07 juin 2014 18:43
Plus dans cette catégorie : « Leica M7 vs M6 Le Mamiya 7 II »

Commentaires   

 
Coffin
0 #1 Coffin 21-11-2011 17:26
Bonjour,

Journaliste j'ai des milliers de diapos et de négatifs NB et couleurs à scanner.

Je suis donc à la recherche de scanners susceptibles d'effectuer ces opérations rapidement c'est-à-dire par lots, pour ne pas rester coller à l’ordinateur des heures durant.

J’ai découvert l’Epson V750.

Je pensais qu’il sortait une planche contact comme celle que nous réalisions en labo autrefois ce qui aurait été super pour l’archivage et retrouver facilement LA photo à scanner en qualité supérieure (je possède déjà un Nikon coolscan).

Existe-t-il un scanner capable de réaliser des planches contacts ?

L’Epson V750 scanne les photos une par une et cela prend dix minutes pour un lot de 24.
Vitesse peu intéressante à laquelle il faut ajouter les manipulations.

J’ai vu sur un site le DigitDia 6000 de Reflecta qui, semble-t-il, prend un lot de 100 ou 200 diapos à la fois.

Ce qui serait peut-être la meilleure option pour les dias si aucun scanner ne réalise des planches contacts.

Reste alors à régler le problème des négatifs.

Là j’ai vraiment une préférence pour les planches contacts malgré les manipulations, qui de toutes façons sont inévitables vu que mes films sont rangés par bandes de six clichés.

J’ai vu sur votre site l'Hasselblad.

Est-ce qu’il va vite pour scanner une bande de six clichés ?

Merci pour vos réponses.

Bonne journée

-----------------------------------------------------


Bonjour,


La numérisation des négatifs est une opération longue et parfois couteuse.

Pour réaliser vos planches contacts une solution est de scanner en basse définition avec votre Nikon Coolscan puis d'utiliser Windows pour imprimer sous forme de planche contact :

www.01net.com/editorial/504388/imprimez-des-photos-rapidement-avec-windows


Sinon le plus simple et rapide est de prendre en photo vos négatifs sur une table lumineuse avec votre APN :

www.chassimages.com/forum/index.php?topic=47993.0
Citer
 
 
Gérard
0 #2 Gérard 13-02-2012 13:42
Bonjour

et bravo pour votre excellent site (très beau au demeurant).

J'ai beaucoup apprécié votre article sur les scanners, mais j'aurais aimé
savoir où trouver un minolta 5400 II (label que j’apprécie depuis les
années 70 avec un SRT 101, puis ..)

Merci de votre aide si vous pouvez consacrer quelques instants à me
répondre)

Cordialement.

-------------------------------------------

Bonjour,

Vous en avez régulièrement sur Ebay :

http://cgi.ebay.fr/Konica-Minolta-Dimage-Scan-Elite-5400-II-2-Dia-Filmscanner-48-Bit-ICE4-ROC-GEM-/250991769180?pt=DE_Elektronik_Computer_Scanner&hash=item3a7046765c


Bon dimanche,

Rémy Gautard
Citer
 
 
tangui
0 #3 tangui 13-02-2012 17:55
Bonjour,

Je dois numériser des négatifs de photos anciennes, dont la taille max est de 17x13 cm.

J'en ai 50 en 17x13 et 60 en 13x9 !
La plupart sont en N&B.

J'imagine que seul un scanner à plat est en mesure de prendre ces formats ?
L'objectif est une reproduction en A4, voire A3 pour certaines photos.

Autre point important, il faut que ce matériel soit compatible windows 7... ce qui n'est pas souvent le cas avec les anciens scanners... dont les drivers ne sont pas mis à jour par les constructeurs...

Est-ce qu'un Epson Vxxx serait suffisant ?

------------------------------

Bonjour,

Le scanner à plat type epson V700 est parfait pour les grands négatifs.vous pourrez agrandir sans problème en A3+.

Bonne continuation,

Rémy Gautard
Citer
 
 
Guest
0 #4 Guest 22-01-2013 12:42
Merci pour l'article !

Je scanne des dizaines de films chaque année dans des labos et je dépense une somme assez importante.

Je me demande en fait si ça vaut le coup pour moi de le faire moi-même.

Disons que je m'interroge sur un rapport temps/investiss ement/qualité par rapport au même rapport quand je passe par un labo qui me facture entre 13 et 17 euros la pellicule...

Cordialement
---------------------------------------------------------

Bonjour,

C'est un simple calcul financier à faire.

En fait cela dépend des différents paramètres, par exemple :

- nombre de scans à réaliser
- temps passé à numériser
- obsolescence du scanner...

Aujourd'hui l'obsolescence (baisse de valeur) d'un scanner est assez faible, ceci est dû à la rareté, certain scanner comme la série Coolscan ont un prix parfois plus élevée en occasion que le prix neuf d'il y a 2 ans.

Exemple de calcul financier :

- Perte sur le prix du scanner à la revente : 300 euros
- Temps passé pour 5000 scans (150 heures * 10 euros = 1500 euros)

Donc total de 1800 euros

Ce qui fait 0.36 euros par scan.

Cdlt,

Rémy Gautard
Citer
 
 
Lionel
+1 #5 Lionel 20-04-2013 07:45
Bonjour Monsieur,

Ma démarche est un peu particulière.
Dans le cadre d'une activité associative (personnes handicapées), je recherche un scanner de phototypes (négatifs, positifs et photo) de différents formats:
24x36mm 6x9 cm, 6x7 cm, 6x6cm, 4,5x6cm
13x18 cm 10x12 cm et 8x10 cm

J'ai lu quelques infos sur le V750 pro mais comme j'ai plusieurs centaines de scans à réaliser, je ne sais pas si c'est un bon compromis.
De plus, il semble que mes formats ne soit pas toujours adaptés au support plastique du scanner.

Bref, je n'y connais rien.

Si vous pouviez m'aidez ou me redirigez vers des personnes compétentes, cela me permettrait de bien avancer sur ce projet.

Je vous remercie par avance.

Lionel
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #6 Rémy Gautard 20-04-2013 07:48
Bonjour,

En effet un scanner à plat du type Epson V700, V750, V800 convient très bien pour ce que
vous souhaitez faire pour scanner tous les formats pas de problème.

Cdlt,

Rémy Gautard
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Prise de vue en studio
Autorisation modèle
La lampe pilote des flashs de studio
Gestion des éclairages
Le Clair-obscur
Les flashs AURORA
90 pauses modèles
Spot optique et Gobos
Le High Key
Où trouver un modèle ?
Assortir les couleurs
Flashs vs lumière continue
Test flashs de studio
Quelle focale en studio ?
La boite à lumière
Le Bol Beauté
Kit Flashs Elinchrome Dlite
Logiciel plan d'éclairage
Les fonds Studio
Elinchrome Skyport
Le portrait
Les flashs COBRA
Le bol asymétrique
Le Snoot
Comment diriger un modèle
Les volets ou coupe-flux
L'éclairage glamour
Le support de fonds motorisé Walimex
Shooting en studio : 14 conseils pratiques
Pour un éclairage en "source unique" de lumière
L'éclairage du fond noir
La prise de vue en studio en argentique
Photo numérique
Archivage et sauvegarde
Le calibrage de l'écran
Le Bokeh
Le bruit numérique
Bien régler son exposition
Devenir photographe Pro
Les écoles de Photo
Focale fixe vs zoom
Composition des images
Noir et blanc ou couleur ?
Les forums photo
Réussir ses photos
Le HDR
L'objectif 50 mm
La balance des blancs
La profondeur de champ
Quel espace couleur sRVB vs Adobe RVB
Un Pare-Soleil - Est-ce vraiment utile
Le filtre polarisant
Quel écran d'ordinateur choisir ?
La photo panoramique
Le hors-cadre
Réalisez vos encadrements photos formats A2...
Encadrements : quelles tailles de passe-partout ?
Réaliser des diptyques
Vendre ses tirages en série limitée
Tyrannie du matériel
Réaliser un Diaporama
Votre oeil vous trompe !
Connaissez-vous le site de Ken Rockwell ?
Photographier en noir et blanc
La diffraction (des objectifs)
Droit à l'image : toujours plus contraignant
Les conseils d'éclairage de Joe
La retouche numérique
Gérer le flou directionnel
Nu montant
Virage sépia
La tablette graphique
Ajuster le contraste local
Format RAW vs JPEG
Photoshop vs Lightroom
Photoshop avant / après
Une conversion en N&B
DXO Film Pack
DXO Optics 6
Plugs-in Photoshop
Photoshop Element 9
Camera Raw
Photoshop CS5 vs CS4
La solarisation
Traitement du bruit
Nikon Capture NX2
Retouche paysage
Le noir et blanc tons chauds
Testez votre niveau en Postproduction
La postproduction : révélation imminente
DXO FILM PACK à l'épreuve du studio
Les grands thèmes
Réussir un portrait
Faire son autoportrait
Le Nu
La nature morte
Vie quotidienne
La macro
Photographier la nature
Le paysage
La photo de mode
La photo de nuit
Analyses d'images
Geste de femme
Nu High Key
Lumière
Topologie
Ancien vapeur
Un portrait original
Nu zébré
Saisir l'instant décisif : un exercice de style
Portrait de Gina avec 6 sources de lumière
Nu de Noémie sur malle africaine
La vitesse en 1912
FAQ numérique
Photo argentique
Quel viseur Leica M ?
Argentique vs numérique
Développer les négatifs
Le grain argentique
Films et révélateurs
Comment pousser un film avec du Rodinal
L'agrandisseur
Test agrandisseurs
Objectifs d'agrandisseurs
Quel 24x36 mm choisir
Le Leica M6 Classic
Leica M7 vs M6
Leica MP vs M6
Les moyens formats
Le Mamiya 7 II
Les objectifs moyen format
Test scanners de négatifs
Enquête Photo argentique
Scanner vs argentique
Le Pentax 6X7
Hasselblad 500 CM
Les Labos traditionnels
Liste labos argentique
Objectifs pour Reflex
Micro Nikkor 55mm F2,8
Films voilés et Rayons-X
Les révélateurs film au PYRO
Le rodinal en stand développement
Installation d'un labo photo argentique amateur
L'agrandisseur : les critères pour le choisir
Le margeur
Compte-pose et autres accessoires
Le papier photo argentique
Les révélateurs pour papiers argentiques
Bain d'arrêt et fixage
Pratique de l'agrandissement
Techniques particulières d'agrandissement
Retouche et finition en argentique
Temps de développement pour pousser un film
PLUSTEK Opticfilm 120
Le Minox GT
Mamiya RB 67
Scanner avec un Reflex numérique
L'argentico-numérique comme pratique alternative

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne