Prochains stages photo et ateliers : Consulter la liste des stages

Le grain argentique

646
com_k2.item
(35 votes, moyenne 4.97 sur 5)
Le grain argentique4.97 sur 50 basé sur 35 votants.


Les reflex numériques peuvent produire des photos très lisses et très propres, même à une sensibilité ISO élevée.  Le  grain du film est en quelque sorte devenu une esthétique du passé sauf, bien sûr, pour les utilisateurs de film. 

Beaucoup de photographes ajoutent du grain avec un logiciel pour tenter de parvenir à une esthétique artistique qui est en train de disparaître avec l'image numérique moderne. Il faut dire aussi que les photos les plus prisées de l'histoire sont en noir et le blanc avec du grain.

Certaines personnes pensent qu'il est artistique ou rétro d’imiter la photographie argentique en utilisant des filtres comme DXO film pack. Les  jeunes photographes n'ont pas la moindre idée comment utiliser correctement  un appareil argentique. Il est beaucoup plus facile pour eux d'essayer quelque chose de faux avec un ordinateur.
Le grain argentique donne une certaine «sensation»  que la photo numérique « bien propre » ne peut tout simplement pas traduire même en utilisant un logiciel spécialisé. Il est absurde d'essayer de vouloir singer le film.
Si vous trouvez que vos photos numériques sont trop lisses, plates, froides et réalistes :  faîtes de l’argentique !

Pourquoi la photo argentique produit un grain différent

Le grain argentique donne une âme à la photo,  le grain et son placement dans la gélatine donnent du volume, une impression 3D. Le film produit un grain irrégulier qui dépend de l’exposition et de la densité. La forme du grain dépend du type de film (grain T ou non...), du révélateur employé, de la température des bains, de l'agitation  (même l'eau de lavage...réticulation...etc), donc un résultat pas totalement prévisible...et plein de charme.

Le granulation augmente dans les faibles densités et diminue ou disparait dans les hautes densités. Si on regarde un film à la loupe, il est plus facile de voir le grain sur les parties les moins denses que sur les parties opaques. Sur le tirage, c’est l’inverse, le grain est plus visible sur le ciel que sur les parties bouchées.

Conclusion : même avec un film et un révélateur produisant beaucoup de grain, en fonction du sujet au sens large  (éclairage, contraste, parties lisses, gamme de gris…), le grain pourra apparaître excessif voir gênant ou au contraire contenu en apportant un plus à l'image.

Le contraste au tirage fait ressortir le grain d'un film 35 mm

a) Par exemple avec  un film ultra fin comme la Kodak T-Max 100 si le film est sous-exposée (donc avec des contrastes faibles)  au tirage vous devrez monter le contraste faisant apparaitre le grain (qui devient aussi important que sur une  T-max 3200 !). Le grain c'est l'image créée par la lumière en passant par les "trous" existants entre les amas de grains développés du négatif.
Pour une émulsion donnée, l'aspect des "trous" est directement influencé par la nature et l'action du révélateur.

b) Ici le grain est très important bien que le film soit très fin (Foma 100 développé normalement).
Le contraste est  faible pour les raisons suivantes :

  1. éclairage high key (sans ombre avec lumière douce)
  2. fumée abaissant le contraste générale
  3. légère sous-exposition

Le fait de remonter le contraste, pour faire apparaîtree la fumée, a généré un grain important.

Le rapport d’agrandissement et le grain

D’un point de vue esthétique le grain détermine le rapport d’agrandissement maximum. Plus on agrandit plus le grain devient visible alors que la distance tirage / spectateur reste à peu près la même que vous regardiez un agrandissement A5 ou A2.

Sur le web

Il est assez difficile de montrer le grain d’une photo sur le web. Même un grain important ne sera pas perceptible sur un petit écran.. J'ai beaucoup de photographies granuleuses réalisées avec un film 400 ISO en noir et blanc, certaines ont été poussées à 1600 Iso. Sur l'ordinateur à 72 DPI  en petite taille, le grain est à peine visible.
Voici une photo, qui agrandie en A2, est granuleuse mais qui pourtant ici est sans grain.

Gérer le grain du négatif au tirage

Le couple  agrandisseur / objectif  joue un rôle important. En effet avec un objectif très piqué (comme le Meopta  Meogon 50mm F5,6)  le grain ressortira plus facilement Idem pour le type d’éclairage de l’agrandisseur qui peut produire une lumière plus ou moins dure (dirigé, semi dirigé…) faisant ressortir ou non le grain et les rayures du négatif.

Le scan, quant à lui, pourra être plus ou moins défini. Tout comme l’agrandisseur, le scanner possède un éclairage plus ou moins dirigé, vous pouvez aussi diminuer le nombre DPI et l’ajuster en fonction du format d’agrandissement. En tirage jet d’encre il est possible d’adoucir l’image en utilisant un filtre comme le flou de surface ou mieux le flou gaussien de Photoshop.

Comment diminuer le grain des négatifs fraichement numérisés

Si vous jugez que votre scanner fait apparaître le grain d'une façon excessive. Une des correction possible est d'utiliser le filtre  Flou Gaussien de Photoshop. Vous règlerez le rayon entre 1.2  et 2.

...

 

Sujets ne favorisant pas le grain

J'entends par sujet : la lumière, les densités, le contraste, les aspérités (sujet lisse ou non)...

Leica M6 Tri-X à 320 Iso  Rodinal 1+25 Dév. 8 mn
Très peu de grain ici observé sur le tirage 30 x 45 cm.
Il y a beaucoup d'informations sur la pierre qui n'est pas lisse et prend le pas sur le grain.


En studio avec des tons claires (high key) ou sombres (fond noir) le grain reste très discret.
Quant à la robe : beaucoup d'informations et donc peu de grain apparent.
Nikon FA + 55mm micro  Tri-X  à 320 Iso + rodinal 1+25 Dév. 8 mn.

 

D'une manière générale la lumière douce du High Key ne produit pas de grain.
Il est possible d'agrandir au delà du A2 avec un négatif 35 mm !

Sujets favorisant le grain argentique

Ici une configuration favorisant le grain argentique  :

  • Le sujet est flou car en en mouvement (vitesse 1/15 s)
  • Les parties lisses occupent 80% de l'image : gris claires (plafond) ou gris moyens
  • l'image est sous-exposée
  • Le scanner Nikon Coolscan 5000 possède un éclairage assez dur et ne fait pas de cadeau !
  • Prise de vue au Musée du quai Branly : Leica M6 + Zeiss 35 mm à F2.8
  • Film 35mm Tri-x à 1600 Iso  rodinal 1+100 Stand dév.2h.

 

Toujours au musée du quai Branly
  Pour comparaison : le même jour, sur le même film, sujet avec beaucoup de détails =  grain faible.

Sujets mixtes

Certaines images présentent des parties avec des aspérités mais aussi des parties  lisses avec du grain.
 

C'est le cas de ce gros plan : le grain est faible voir inexistant sur les parties biens nettes de la peau.
A contrario le grain est très présent sur la partie haute, lisse et grise.
Sur les parties non nettes comme le menton le grain est bien visible.
Nikon FA + 55mm micro à F5,6  Tri-X 320 Iso  Rodinal 1+25  dév.8mn à 20°C

 

 

Les fims et les révélateurs : mon expérience terrain du grain argentique

10 : grain très faible quasi invisible sur un tirage format A2 (film 35 mm)

5 : grain taille moyenne

2 : grain très visible

Film Traitement à Iso Révélateur Dilution Grain
TRI-X 400 400 rodinal 1+25 4
TRI-X 400 1600 rodinal 1+100 3
TRI-X 400 400 D76
1+1 7
TRI-X 400 400 D76 1+3 6
TRI-X 400 800 Microphen 1+1 5
FP4+ 125 D76 1+1 8
PAN F+ 25 D76 1+1 10
TMAX 100 50 D76 1+3 10
TRI-X 400 200
Microdol-X ou perceptol 1+1 8
TRI-X 400 320 Microdol-X ou perceptol 1+3 7
APX 100 100
rodinal
1+25 6
APX 100 200 rodinal 1+100 5
FOMAPAN CLASSIC 100 100 rodinal 1+50 6
T-MAX 100 100 rodinal 1+100 9
FP4+ 125 rodinal 1+25 5
PAN F+  50 rodinal
1+100 8


 

Lu 15269 fois Dernière modification le dimanche, 04 décembre 2016 09:09
Rémy Gautard

Passionné par la photographie argentique & numérique et pratiquant la photo depuis maintenant plus de 30 ans, j'organise avec Studio-plus.fr des stages d'initiation pour débutants jusqu'aux plus expérimentés. Retrouvez-moi sur Google+

Découvrez les prochains stages

Site internet : www.remy-gautard.book.fr E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires  

 
Guest
0 #1 Guest 06-02-2013 17:53
Formidable
Citer
 
 
lepetitpiero
0 #2 lepetitpiero 30-09-2013 20:30
Super dossier. Avez-vous depuis testé d'autres couples films / révélateurs ?
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #3 Rémy Gautard 01-10-2013 09:59
Bonjour,
Depuis mes débuts en photo (à l'age de 11 ans) j'ai utilisé environ une quarantaine de combinaisons films/révélateu r notamment :
HP5, FP4+, Tri-X, Pan F, Tmax100, Tmax400, avec ID-11, D76, Perceptol, Microphen, rodinal, HC-110, Promicrol, PMK avant de me stabiliser avec la HP5+ + perceptol, Tri-X + D76 puis finalement après 2009 Tri-x + Rodinal et Agfa Apx100 + rodinal,
Cordialement,
R.G.
Citer
 
 
lepetitpiero
0 #4 lepetitpiero 01-10-2013 18:28
Merci de cette réponse... de mon coté j'ai commencé à 20 ans
Citer
 
 
sabrina
0 #5 sabrina 29-05-2014 21:53
Bonjour,

Est-il possible de reproduire le grain de l'argentique avec du numérique (fuji x20 par ex) ?

Merci pour cet article intéressant et pour votre réponse!
Citer
 
 
Rémy Gautard
0 #6 Rémy Gautard 30-05-2014 06:04
Bonjour,

J'ai beaucoup travaillé sur cette question.Quand il s'agit d'ajouter un peu de grain à peine visible avec photoshop ou Dxo film pack, cela fonctionne assez bien. Par contre pour reproduire le grain très présent du rodinal par exemple le résultat est catastrophique ; le grain semble beaucoup trop régulier et artificiel, on remarque la présence d'un filtre ajouté (celui du logiciel). .
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Navigation Interne

Prise de vue en studio
Autorisation modèle
La lampe pilote des flashs de studio
Le bol asymétrique
Le Snoot
Comment diriger un modèle
Les volets ou coupe-flux
Le support de fonds motorisé Walimex
Shooting en studio : 14 conseils pratiques
Pour un éclairage en "source unique" de lumière
L'éclairage du fond noir
La prise de vue en studio en argentique
La prise de vue avec trépied
Plans d'éclairage : 5 configurations
Pourquoi les modèles ne sourient pas...
Faut-il s'inspirer de photos (ou peintures) ?
Créer un mini studio photo chez soi pour le portrait
Gestion des éclairages
Le Clair-obscur
Les flashs AURORA
90 pauses modèles
Spot optique et Gobos
Le High Key
Où trouver un modèle ?
Assortir les couleurs
Flashs vs lumière continue
Test flashs de studio
Quelle focale en studio ?
La boite à lumière
Le Bol Beauté
Kit Flashs Elinchrome Dlite
Logiciel plan d'éclairage
Les fonds Studio
Elinchrome Skyport
Le portrait
Les flashs COBRA
Photo numérique
La photographie notions pour les débutants
Quel espace couleur sRVB vs Adobe RVB
Un Pare-Soleil - Est-ce vraiment utile
Le filtre polarisant
Quel écran d'ordinateur choisir ?
La photo panoramique
Le hors-cadre
Réalisez vos encadrements photos formats A2...
Encadrements : quelles tailles de passe-partout ?
Réaliser des diptyques
Vendre ses tirages en série limitée
Tyrannie du matériel
Réaliser un Diaporama
Votre oeil vous trompe !
Connaissez-vous le site de Ken Rockwell ?
Photographier en noir et blanc
La diffraction (des objectifs)
Droit à l'image : toujours plus contraignant
Les conseils d'éclairage de Joe
La photographie minimaliste
Réaliser des portraits en intérieur avec un flash externe
Comment devenir meilleur photographe
Développer un style photographique personnel
Choisir le format carré
Définir son style en photographie
Archivage et sauvegarde
Le calibrage de l'écran
Le Bokeh
Le bruit numérique
Bien régler son exposition
Devenir photographe Pro
Les écoles de Photo
Focale fixe vs zoom
Composition des images
Noir et blanc ou couleur ?
Les forums photo
Réussir ses photos
Le HDR
L'objectif 50 mm
La balance des blancs
La profondeur de champ
La retouche numérique
Retouche paysage
Le noir et blanc tons chauds
Testez votre niveau en Postproduction
La postproduction : révélation imminente
DXO FILM PACK à l'épreuve du studio
Les convertisseurs de RAW ne sont pas égaux
Traitement des photos numériques trop lisses
Réglez votre moniteur : contraste et densité
Post-traitement d'un Clair-obscur
Développer vos fichiers raw avec rawtherapee
Gérer le flou directionnel
Nu montant
Virage sépia
La tablette graphique
Ajuster le contraste local
Format RAW vs JPEG
Photoshop vs Lightroom
Photoshop avant / après
Une conversion en N&B
DXO Film Pack
DXO Optics Pro
Plugs-in Photoshop
Photoshop Element 9
Camera Raw
Photoshop CS5 vs CS4
La solarisation
Traitement du bruit
Nikon Capture NX2
Les grands thèmes
Réussir un portrait
Faire son autoportrait
Le Nu
La nature morte
Vie quotidienne
La macro
Photographier la nature
Le paysage
La photo de mode
La photo de nuit
Analyses d'images
Geste de femme
Nu High Key
Lumière
Topologie
Ancien vapeur
Un portrait original
Nu zébré
Saisir l'instant décisif : un exercice de style
Portrait de Gina avec 6 sources de lumière
Nu de Noémie sur malle africaine
La vitesse en 1912
La bulle de Patrick Platrier
Crépuscule de la vie de Marta Rossignol
Anemones de Serge Dissoubray
FAQ numérique
Photo argentique
Le grain argentique
Les révélateurs film au PYRO
Le rodinal en stand développement
Installation d'un labo photo argentique amateur
L'agrandisseur : les critères pour le choisir
Le margeur
Compte-pose et autres accessoires
Le papier photo argentique
Les révélateurs pour papiers argentiques
Bain d'arrêt et fixage
Pratique de l'agrandissement
Techniques particulières d'agrandissement
Retouche et finition en argentique
Temps de développement pour pousser un film
Le Minox GT
Quel viseur Leica M ?
PLUSTEK Opticfilm 120
Scanner avec un Reflex numérique
L'argentico-numérique comme pratique alternative
Techniques d'un maître du tirage
La saga des 6x6 bi-objectifs
Mamiya RB 67
Pratique du moyen format argentique en studio
Tri-X saga
Le traitement de négatifs numérisés en noir et blanc
Matériels argentique : bons plans
Noir et blanc de la prise de vue au tirage (Ph.Bachelier)
Yashica Mat 124 G test
Analyser un négatif noir et blanc
La Lomography a peut-être sauvé le film
Le grand format
Le Konica Hexar AF
Le FUJI GSW 690 "Texas Leica"
Argentique vs numérique
Développer les négatifs
Films et révélateurs : trouver le meilleur couple !
Comment pousser un film avec du Rodinal
L'agrandisseur
Test agrandisseurs
Objectifs d'agrandisseurs
Quel 24x36 mm choisir
Le Leica M6 Classic
Leica M7 vs M6
Leica MP vs M6
Les moyens formats
Le Mamiya 7 II
Les objectifs moyen format (comparatif)
Test scanners de négatifs
Enquête Photo argentique
Scanner vs argentique
Le Pentax 6X7
Hasselblad 500 CM
Les Labos traditionnels
Liste labos argentique
Objectifs pour Reflex
Micro Nikkor 55mm F2,8
Films voilés et Rayons-X

Rejoignez Studio+

Devenez membre de la communauté :

Communauté Studio+

  • Découvrez l'association
  • Partagez vos photos
  • Trouvez des modèles
  • Rentrez en contact avec des photographes

 

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

 

Témoignages

  • Dès les premières minutes, une atmosphère fortement sympathique se fait ressentir.Au fur et à mesure de la matinée des échanges sur nos différentes expériences de la photos s'opère, Rémy notre "maître de conférence" défile le cour, ses conseils s'imprègnent. Après la théorie, place à la pratique.Les clichés se dévoilent dans la lueur des flashs, dans une atmosphère studieuse et décontractée des stagiaires, mettant en application tous les conseils donnés. Une journée fortement agréable. Encore merci pour cette Journée.
    VinceFoto

  • Bonjour,Merci pour le stage, vraiment très bien.J'ai appris énormément. Vous remercierez madame pour le repas.J'espère sincèrement à un autre stage.
    T.R. Photographe (dept 63)

  • Bonjour,Encore merci pour ce stage en tout point exceptionnel sur le plan photographique et gastronomique.À bientôt pour un nouveau stage et bon week-end.
    A.G., photographe à Paris

  • Bonjour,Merci pour la qualité de votre stage. C’était très agréable.Vous trouverez les photos reprises et mises en ligne sur mon blog: http://magamellamoi.over-blog.comCordialement,
    G.T. photographe (93)

  • J'ai chargé les photos de Sonia sur mon ordi et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter ! Elle est super ! Merci encore, elle pose en Pro et je n'ai jamais fait d'aussi belle photos ! Comme un Pro ! Merci, Bien à toi et à Marie-Christine.
    D.B. Photographe en Seine et Marne