Blog

Studio-Plus / Photo Argentique  / Le rodinal utilisé en stand développement (à forte dilution 1+100…)

Le rodinal utilisé en stand développement (à forte dilution 1+100…)

Quelques notions sur le Rodinal

Breveté en 1891, le Rodinal est l’un des plus anciens révélateurs.  Autrefois fabriqué par Agfa, il est toujours produit en Europe par Adox, sous le nom de R09. Malgré son âge ce révélateur a encore beaucoup d’avantages. Pour commencer, il est liquide, économique, se conserve très bien et est facile à préparer : vous ne mélangez que ce que vous avez besoin.  C’est un révélateur one-shot. Contrairement au HC-110, ses dilutions de sens rationnel : 1 + 25, 1 + 50 et 1 + 100, sont faciles à mémoriser et à réaliser. La dilution qui m’intéresse ici en stand développement est le 1 + 100.

Autre caractéristique rare : le rodinal, en stand développement, permet de développer des fllms différents avec un temps de développement identique soit 1H (en dilution1+100) en sensibilité nominale, 1H30 pour doubler la sensibilité (donc gagner 1 diaphragme), 2H pour gagner 2 diaphragmes.

Quels résultats en attendre ?

La première chose que vous remarquerez est que la netteté perçue de vos images sera améliorée en raison d’un effet de bords (acutance) où les zones les plus denses ressortent face aux zones de faible densité du négatif.

Le révélateur non utilisé produit  des zones à faible densité plus diffuses face aux zones de haute densité, ce qui génère un effet compensatoire c’est à dire qu’il uniformisera la révélation des différentes zones du négatif. D’un point de vue pratique, le révélateur agira principalement sur les hautes lumières durant les 15 premières minutes du développement. Ensuite, durant le temps restant, le révélateur aura tout le temps de faire ressortir les plus fins détails dans les valeurs moyennes et les nuances les plus subtiles dans les basses lumières.

  • La courbe du Rodinal présente un contraste élevé dans les hautes lumières et beaucoup de détails dans les ombres au détriment d’un contraste général faible
  • Son pied de courbe est court, ce qui fait gagner en sensibilité
  • L’effet compensateur est important : le révélateur usé stagne sur les zones de hautes lumières après les avoir développées rapidement et inhibe leur développement, tandis que le révélateur neuf prend le temps de travailler sur les basses lumières
  • L’absence d’agitation fait stagner le révélateur usé sur les parties qu’il a développées, et empêche son renouvellement par du révélateur neuf
  • L’acutance est élevée, elle se définit comme étant l’impression de netteté du matériau photographique. Elle revient  à mesurer la longueur du gradient de densité entre deux zones de densité bien différentes.

Malgré l’évolution des technologies au cours son histoire concernant les émulsions et les révélateurs, le Rodinal a toujours su se détacher et traverser les époques en gardant une place constante sur le marché. Créé  à l’époque où le développement lent était encore largement utilisé et malgré de légères évolutions dans sa formule chimique, il est encore capable de travailler à de fortes dilutions.

Le développement lent est une méthode ancienne remise à jour par l’engouement suscité par ses avantages en termes de traitement chimique et de possibilité de rendu. L’enthousiasme pour cette méthode, particulièrement perceptible sur la sphère Internet, se justifie par le développement de caractéristiques de rendus spécifiques.

L’utilisation du rodinal en stand développement (dilution de 1+100 à 1+200) permet une réappropriation d’un concept en l’adaptant pour correspondre aux enjeux actuels et satisfaire un besoin de renouveau face à une uniformisation de l’image opérée par les technologies numériques.

Mon avis sur les films associés au rodinal

Films Sensibilité  
nominale ISO
Sensibilité pratique Sensibilité : utilisation possible Côte d’amour 
KODAK TRI-X 400 400 320 à 800 ♥♥♥♥♥
KODAK T-MAX 400 400 400 320 à 800 ♥♥♥
ILFORD HP5+ 400 400 400 à 600 ♥♥♥
FOMA 200 200 150 100 0 200 ♥♥♥♥
KODAK PLUS-X 125 100 80 à 125 ♥♥♥♥
FOMA 100 100 80 50 à 100 ♥♥♥♥♥
AGFA APX 100 NEW 100 80 50 à 100 ♥♥♥♥♥
EFKE 100 100 80 50 à 100 ♥♥♥♥♥
ROLLEI 100 RETRO 100 80 50 à 100 ♥♥♥♥♥
FUJI ACROS 100 100 100 80 à 100 ♥♥♥♥
ILFORD FP4+ 125 125 80 à 125 ♥♥♥♥
KODAK TMX 100 100 100 50 à 100 ♥♥♥
ILFORD PAN F  50 32 25 à 50 ♥♥♥♥♥

http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?f=24&t=16517

Anders Petersen utilise le couple Tri-X + rodinal en 35mm voir son site…

In praise of rodinal

Mémoire sur  le stand développement (Ens Louis Lumière)

Le stand développement expliqué

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.