Blog

Studio-Plus / Photo numérique  / Archive et sauvegarde des fichiers

Archive et sauvegarde des fichiers

90% de vos photos numériques actuelles disparaitrons dans 20 ans si vous ne prenez pas les dispositions nécessaires !

L’archivage numérique pose la question de la pérennité des formats et des supports. Le fichier RAW par exemple diffère selon la marque qui le génère (Canon propose du CR2, Nikon du NEF etc…). Dans ces conditions comment être sûr que tel ou tel format sera encore lisible dans 10 ans, est-ce que mes petits enfants pourront avoir accès à mes chères photos dans 20 ans ?

Le DVD peut être considéré meilleur que le disque dur car il n’a pas le risque « mécanique » de tomber en panne. Les DVD « gold » sont prévus pour se conserver 100 ans et supportent la fraicheur des réfrigérateurs.

Vous devez aussi penser au stockage À DISTANCE de vos fichiers d’images. Le concept est très simple ; si votre local subit une catastrophe naturelle ou un cambriolage, vous pouvez sauvegarder vos fichiers sur Internet et les récupérer si nécessaire.

Dans tous les cas il faut récupérer les fichiers et les transférer sur le nouveau système d’exploitation tous les 5 ans.

Réaliser des tirages de vos meilleures photos

Une imprimante par jet d’encre dépose de minuscules gouttelettes d’encre sur un support donné, papier ou plastique par exemple. Les encres peuvent être fabriquées avec des colorants organiques ou, de plus en plus, avec des pigments.

Une imprimante par jet d’encre peut être utilisée avec une vaste gamme de supports et nécessiter plusieurs catégories d’encres. Il en résulte une quantité extrêmement importante de combinaisons imprimante/catégorie d’encre/support.

Les recherches ont montré que la même catégorie d’encre utilisée pour la même imprimante sur différents supports peut avoir des degrés de stabilité considérablement différents (Wilhelm 2002). Cette interaction encre/support prouve à quel point il est important d’avoir le plus d’informations possible à propos de la combinaison spécifique catégorie d’encre/papier, non seulement au moment du tirage, mais aussi lorsque l’on prend des décisions en matière d’acquisitions, de restauration et de conservation.

Pour la conservation des impressions jet d’encre se pose la question de la stabilité dans l’obscurité, de décoloration à la lumière, de la sensibilité à la condensation et aux polluants tels que l’ozone.

Le tirage sur papier photo est une réponse aux problèmes de sauvegarde rencontrés avec les supports informatiques. Encore faut-il que le support vieillise bien et que la compatibilité encre/papier ait été testé ; les couleurs des tirages « économiques » ont une stabilité très insuffisante de l’ordre de 1 à 3 ans.

Le jet d’encre commençant à être utilisé pour les oeuvres d’art et d’autres objets de valeur à long terme, l’industrie de l’impression numérique a fait de grands progrès dans la résistance à la lumière des systèmes à encre. Néanmoins, on ne doit pas considérer que ces documents résistent complètement à la lumière et il faut prendre des précautions lorsqu’on les expose.

La sensibilité à la condensation est une autre source de préoccupation. On a découvert que beaucoup d’impressions par jet d’encre étaient sensibles à l’eau et aux tâches. La disparition de l’image peut être la conséquence de brefs contacts avec l’eau et même avec des degrés élevés d’humidité relative sur des périodes très brèves. L’utilisation de colorants organiques et de pigments nouveaux a eu comme effet d’améliorer la résistance à l’eau. L’effet de polluants comme l’ozone sur les impressions par jet d’encre est très préoccupant. On réfléchit à des méthodes de test concernant la décoloration dûe aux émanations de gaz, méthodes qui trouvent actuellement un prolongement dans les normes ISO.

En résumé

  • utilisez une imprimante photo de qualité avec des encres pigmentaires (epson, canon, hp…)
  • sélectionnez un papier « qualité archive » adapté à vos encres
  • conservez vos tirages dans une boite sans acide

Durée de vie estimée des tirages sur Epson R2880

Permanence des images chez Ilford

Pourquoi imprimer vos photos

Conservation au frais

Les négatifs, tirages ou DVD peuvent être conservé dans à une température stable comprise entre 2 et 10°C dans une humidité relative de 40% ce qui permet de multiplier par 10 environ la durée de vie.

Les réfrigérateurs et les congélateurs domestiques peuvent constituer des options bon marché pour les petites collections de documents qui ont intérêt à être stockées à basse température ; néanmoins, il convient qu’elles soient équipées d’un emballage spécifique qui résiste à la condensation.

On doit prendre garde, si l’on utilise des systèmes de stockage à basse température, d’éviter une humidité relative élevée ou de la condensation d’eau. Il faut envisager de mettre en place des plans d’urgence pour protéger les photographies d’éventuels dégâts qui pourraient être provoqués par la condensation au cas où une panne ou une coupure de courant affecterait le fonctionnement du réfrigérateur ou de l’armoire. Des systèmes de stockage dans un environnement frais ou froid peuvent retarder l’accès aux collections parce qu’il convient que les photographies s’acclimatent à la température ambiante et à l’humidité relative avant consultation afin d’éviter la condensation d’humidité. Il faut remettre progressivement à température les supports pour éviter un choc thermique.

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.