Blog

Studio-Plus / Prise de vue en studio  / Créer un mini studio photo chez soi pour le portrait Spécial

Créer un mini studio photo chez soi pour le portrait Spécial

Qui n’a pas rêvé, un jour,  d’avoir un studio à sa disposition. Je vous propose de créer chez vous un petit studio facile à installer. Après votre shooting, le matériel sera rangé et disparaîtra pour permettre à votre séjour (ou la pièce choisie) de retrouver une configuration “normale” . Cette souplesse  vous permettra  de rester en excellent  terme avec votre épouse !

Un mini studio pour quels sujets ?

Le but ici est de se limiter à des sujets de petite taille comme :

  • le portrait serré (gros plan du visage)
  • un plan plus large (head and shoulders)
  • des objets divers et natures mortes
  • éventuellement un peu de nu en gros plan (close-up, topless…).
Thème Portrait en gros plan (clair-obscur)
Positionnement du sujet assise sur une chaise
Eclairage du sujet une boîte à lumière 60×60 cm derrière et à gauche au dessus du visage
Fond noir en papier
Eclairage du fond non
Distance fond / sujet 2 m
Distance sujet / photographe 60 cm
Matériel de prise de vue Leica M6 + 50 mm F8

A noter que le portait est un thème inépuisable avec toutes sortes d’éclairages et de styles (low key, clair-obscur, high key, chiaroscuro…). Les candidats  modèles, dans votre entourage ou votre famille, ne manqueront pas. Par la suite, pour rechercher des nouveaux modèles débutantes, vous pourrez naviguer sur www.book.fr en prenant soin de cocher la case POSE CONTRE TIRAGES dans le formulaire de recherche pour un échange de bons procédés.

Thème Portrait en plan moyen de Joseph
Positionnement du sujet assis sur une chaise
Eclairage du sujet un bol beauté à 50 cm au dessus du visage à 45°
Fond noir en papier
Eclairage du fond avec un snoot
Distance fond / sujet 2 m
Distance sujet / photographe 1.10 m
Matériel de prise de vue Mamiya RB67 + 127mm (équivalent 65 mm en full frame)

Surface minimum nécessaire pour du portrait

La plateau est le lieu de prise de vue où se trouve le photographe, le sujet, le fond et  le matériel (éclairage et autres accessoires).

Pour travailler confortablement vous avez besoin :

  1. d’un fond d’1.35 m de large environ
  2. d’1 m de chaque côté du sujet pour le ou les flashs
  3. un recul d’1 mètre entre le sujet et le fond
  4. un recul d’1.5 m entre le photographe et le sujet
  5. un recul de 1 m entre le photographe et le mur arrière (travail éventuel au télé…)
  6. ajouter 0.5 M de chaque côté en largeur

Le plateau doit mesurer au minimum  3 M X 3,50 M. On arrive à une surface de 10,5 M2.

Le choix du support de fond

Je vois trois possibiltés  :

  • une solution simple et économique est d’utiliser un mur existant (blanc ou d’une autre couleur)
  • une autre solution est de poser au sol, contre le mur, à la verticale, un panneau noir mat, gris ou blanc qui pourra mesurer 1,35 m x 2 m. Ce peut être un morceau de bois laminé ou contre-plaqué que vous avez peint en noir mat ou sur lequel vous avez collé ou agrafé un fond papier
  • autre solution plus classique mais encombrante : utiliser un support de fond avec des fonds papier d’1.35 m de large par exemple les fonds papier en rouleau de BD Color . Dans ce cas le support de fond peut être composé de deux trépieds comme ici :

La couleur du fond

Le fond gris est le plus difficile à gérer :

  • défauts de surface plus apparents
  • manque d’uniformité s’il n’est pas éclairé régulièrement
  • il “enterre” un peu le sujet
  • post-traitement : plus de retouches à réaliser…

J’ai choisi un fond de couleur noir pour 90% de mes prises de vues. Un fond noir a plusieurs avantages :

  • il convient avec la majorité des sujets en N&B comme en Couleur
  • il peut être éclairé pour créer un halo ou autres motifs
  • il est facile, si nécessaire, à foncer à la retouche (on peut donc le conserver gris foncé s’il est éclairé ou noir au choix)
  • il est facile à se procurer ou à réaliser (par exemple peindre une plaque de contre-plaqué en noir mat)
Thème Nature morte de sculptures réalisées par Anne-Marie LEON, sculpteur
Positionnement du sujet j’ai utilisé la table de nuit de mon épouse pour poser les figurines sur un feutre noir
Eclairage du sujet deux BAL 60×85 placées à 30 cm de chaque côté
Fond noir en papier
Eclairage du fond non
Distance fond / sujet 50 cm
Distance sujet / photographe 25 cm
Matériel de prise de vue Mamiya RB67 + 90mm (équivalent 45 mm en full frame)

L’éclairage éventuel du fond noir

Pour éclairer le fond noir vous utiliserez soit :

  • un snoot avec nid d’abeille pour réaliser un halo  de faible diamètre (soit 40 cm environ)
  • un bol argenté muni d’un nid d’abeille pour un halo large (soit environ 65 cm sur le fond noir)

A noter que le nid d ‘abeille permet d’obtenir un halo irréguilier flatteur :

L’éclairage éventuel du fond blanc

Quand vous utilisez un fond blanc (un mur peint par exemple) l’idéal est de le brûler avec un flash dédié. Le fait de brûler le fond blanc permet d’obtenir un blanc immaculé parfait avec aucune retouche à réaliser par la suite et le sujet s’en détache parfaitement :

Vous pouvez, pour cela, utiliser soit un bol asymétrique (c’est l’idéal) soit un bol argenté avec des volets.

La gestion de la lumière

La configuration la plus simple avec une seule source de lumière

Avec cet éclairage et un fond qui est un tapis de bambou, le modèle étant très près du fond, j’ai utilisé une boite à lumière 60×60 cm placée sur le côté à gauche et un réflecteur blanc à droite pour déboucher les ombres :

Thème Nu
Positionnement du sujet debout
Eclairage du sujet une BAL 60×60 cm placée à gauche à 90° à hauteur du visage
Fond tapis de bambou
Eclairage du fond dédié non
Distance fond / sujet 25 cm
Distance sujet / photographe 2 m
Matériel de prise de vue Leica M6 + 50 mm F8

Comme je l’ai souvent répété : la qualité artistique de vos images n’est pas proportionnelle au nombre de sources lumineuses… au contraire même car c’est la transition de la lumière vers l’ombre qui fournit la profondeur, la beauté et l’intérêt de vos photos.

Thème Portrait en gros plan avec miroir
Positionnement du sujet assise sur une chaise
Eclairage du sujet une boîte à lumière 60×85 derrière et à gauche au dessus du visage
Fond noir en papier
Eclairage du fond non
Distance fond / sujet 2 m
Distance sujet / photographe 50 cm
Matériel de prise de vue Mamiya RB67 + 127mm (équivalent 65 mm en full frame)

 

Choix du / des flash(s) pour un mini studio

Que penser des Flashs COBRA
Malgré leur portabilité évidente  je ne suis pas fan des flashs Cobra pour au moins 4 raisons :

  1. ils n’ont pas de lampe pilote ce qui ne permet pas d’apprécier l’incidence de la lumière et les ombres ; il faut donc shooter “au juger” ce qui est contraire à une approche saine de la photographie
  2. ils sont bourrés d’électronique et d’automatismes inutiles et les photographes ont bien du mal à s’y retrouver avec tous ces réglages. Certains n’ont pas de mode manuel
  3. les accessoires sont très limités, notamment les boites à lumière adaptables sont bien trop petites
  4. Mis bout à bout avec les accessoires indispensables (pied non standards, déclencheur…) les flashs Cobra reviennent presque aussi cher que des flashs de studio.

Rappel : qu’est-ce qu’un flash de studio

Un flash de studio est un flash simple mais solide qui travaille en mode manuel et qui comporte :

  • une lampe éclair avec une protection anti-choc (généralement interchangeable ici le n° 5)
  • une lampe pilote interchangeable (généralement lampe halogène de 100 à 350 W environ soit le n°7)
  • un réglage de puissance de la lampe flash
  • éventuellement un rhéostat pour la lampe pilote soit le n°13 (pour le confort de visée)
  • une baïllonnette pour monter les accessoires (BAL, parapluie…)
  • un support avec serrage pour trépied standard (n°19, 20, 21)

 

Quelle puissance mini et maxi
Pour réaliser des portraits ou des natures mortes une puissance maximum de 200 à 300 joules est largement suffisante ; avec une boite à lumière 60 X 60 cm placée à 70 cm du sujet, à 200 ISO F8 vous n’avez besoins que de 50 à 60 joules . Concernant la puissance minimum, vérifiez que le flash peut descendre à 25 joules voir moins.

Quelle monture pour les accessoires
Les accessoires comme la boîte à lumière,  le parapluie, bol beauté, snoot, bol argenté, nid d’abeille, volets, filtres de couleur… s’appelent des moduleurs de lumière. Vous devez donc vérifier, avant de choisir la marque du flash, que les moduleurs de lumière sont faciles à trouver et qu’ils existent dans différentes marques compatibles. C’est le cas, notamment, pour la baillonette BOWENS qui est la plus courante et donc à privilégier.

Le pied
Le trépied du flash doit être en rapport avec le poids supporté, les pieds WALIMEX sont une bonne alternative économique. Vérifier la hauteur minimal qui doit permettrede se trouver à hauteur du sujet (modèle assis sur un tabouret par exemple).

Choix de la boîte à lumière
Pour du portrait une BAL 60×60 est idéale. Vous pouvez prendre un peu plus grand (par exemple 60×85 cm) pour une lumière encore plus douce.

Le déclencheur de flash
Vous avez 3 possibilités :

  1. cable synchro : 15 euros environ
  2. déclencheur infrarouge monté sur la grille porte flash de votre Reflex (70 euros environ pour un Multiblitz IRT)
  3. déclencheur + récepteur radio (monté sur la grille porte flash de votre Reflex)  : 95 à 210 euros suivant les modèles (attention aux déclencheurs radio chinois à 30 euros qui déclenchent une fois sur deux, puis plus rien au bout de 6 mois)

Quelle focale utiliser
Votre espace de travail est  plus réduit que dans un studio professionnel. Vous avez donc intéret à choisir une focale pas trop longue mais qui ne déforme pas les perspectives.

    Focale en mm pour un capteur Full Frame Applications
35 mm Il est possible de faire des cadrages en plan américian le modèle étant debout
50 mm Gros plan du visage possible en position de 3/4 ou de profil, Head and shoulders, portrait en plan moyen, natures mortes, close-up
85 mm Gros plan du visage, close-up corps ou visage
105 mm Très gros plan du visage, close-up corps ou visage

 

Budget moyen à prévoir pour démarrer avec un matériel de qualité

Avec une seule source de lumère (flash) vous pouvez déjà réaliser des images de la plus haute qualité technique et artistique et réaliser des portraits clair-obscur, glamour , éclairage latéral sur fond noir ou blanc…

Flashs Elinchrom RX4 puiss. 400 J 299
Boîte à lumière WALIMEX 50×70 xm 79
Pied 47
Cable synchro 15
Fond papier noir (1.35 m x 2 m) 9
Réflecteur blanc  1 m X 60 cm (Castorama) 5
TOTAL 454 euros
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.