Blog

Studio-Plus / Prise de vue en studio  / Flashs ou lumière continue ?

Flashs ou lumière continue ?

Dois-je investir dans un kit flashs ou lumière continue ?

C’est évidemment la première question à se poser. Les capteurs des reflex numériques étant de plus en plus performants en basse lumière (800 ISO), un kit en lumière continue peut se justifier si on accepte ses limitations.
Si le matériel doit rester dans le studio, le poids et l’encombrement importent peu. Par contre si le matériel doit être régulièrement transporté il faut faire attention à la compacité et à la qualité du sac de rangement fourni.

Avantages / inconvénients des Flashs de studio

Les puissances maximums des flashs de studio vont  de 200 à 1200 joules environ, une puissance maximum de 300 à 400 J est suffisant pour une utilisation courante (rappel : dans des conditions normales de prise de vue avec boîte à lumière en portrait ou en nu on est auour de 80 joules)

+

  • puissance
  • réglage de la puissance (exemple de 5 joules à 300 joules)
  • fige le sujet donc à priori photos plus nettes
  • température de couleur proche de la lumière du jour
  • consomme moins d’énergie

  • la mesure de l’exposition est plus délicate
  • prix
  • difficile d’anticiper le rendu final du sujet éclairé par les lampes pilotes
  • lampes pilotes manquant parfois de puissance

Lumière continue

A noter qu’il existe 4 types d’éclairages en lumière continue : lampe halogène, fluo, LED et projecteur à lentille fresnel.

+

  • moins cher (sauf à utiliser des projecteur de cinéma à lentille fresnel)
  • plus léger
  • ce que l’on prévisualise est identique à ce qui sera enregistré
  • en hiver la lumière continue sert de chauffage
  • avec 3 à 5 projecteurs fresnel : idéal pour réaliser des portraits Chiaroscuro (dans le style d’un studio parisien bien connu)

  • forte consommation électrique
  • puissance limitée
  • utilisation d’un spot optique avec gobos ou d’un snoot quasi impossible du fait du manque de puissance
  • prix élevé des projecteurs à lentille fresnel
  • chaleur étouffante en été
  • durée de vie limité des lampes
  • généralement pas de réglage de la puissance
  • Quasi obligation de travailler avec trépied

Questions de Erik sur la lumière continue

Bonjour,
J’étais venu chez vous faire un stage de photo en clair-obscur. J’en viens maintenant à commencer un petit studio mais j’ai une préférence pour la lumière continue type studio de cinéma. Mon but est d’envelopper le modèle d’une lumière chaude car je veux faire des photos d’ambiance bougie (genre film Amadeus).

Normalement je crois que le flash Aurora peut s’utiliser en continue mais qu’elle puissance a-t-il dans ce cas ? Croyez-vous qu’un simple flash avec une boite à lumière peut faire l’affaire ? Je veux faire une scène d’ambiance style XVIIIème siècle d’une femme au piano avec des bougies habillée d’époque.
Mon problème est que si je monte en Iso, j’ai du grain et si je baisse la vitesse j’ai du flou ou si je compense par l’ouverture j’ai l’arrière plan trop flou et l’ensemble est sombre.
Donc je pensais mettre un flux continu sur le côté du modèle derrière une boite à lumière et éclairer la pièce avec des bougies, mais qu’elle puissance choisir lors de l’achat. Mon matériel est le canon 500D, J’avais un 17/55 IS lorsqu’on s’est vu et j’ai opté selon vos conseils pour un 50mm focal fixe à 1.4.
Merci de vos précieux conseils.
Erik

—————————

Bonjour Erik,

Concernant l’utilisation des flashs Aurora en lumière continue

En effet le flash Aurora Fusion 300, qui a prouvé sa qualité et sa fiabilité, peut s’utiliser en lumière continue grace à une ventilation efficace et un réglage de puissance avec rhéostat. La lampe pilote, qui peut procurer jusqu’à 1000 W (300 w d’origine), a de quoi à faire souffrir le modèle d’éblouissement !
Je pense que ce système mixte flash / lumière continue est intéressant car la lumière continue à quand même pas mal d’inconvéniants notamment parfois un manque de puissance (sans éblouir le modèle).
Si vous utilisez une lampe halogène de plus de 300 w penser à utiliser des boïte à lumière qui supportent la chaleur !
En lumière continue vous travaillez en général autour de 1/30e F5,6 200 Iso vous aurez donc souvent intérêt à utiliser un trépied ce qui ralenti considérablement la prise de vue.

Pour réaliser des photos à la bougie

Pour réaliser des photos style Amadeus avec bougies pas de problème avec les flashs Aurora qui permettrons de réhausser la lumière des bougies en utilisant les lampes pilotes à leur puissance minimum. Si vous avez besoin de baisser la puissance des sources vous pouvez mettre une ou deux serviettes blanches sur les boites à lumière ! Vous devrez obligatoirement visser votre reflex sur un trépied avec des temps de pose de 2 à 10  secondes à F4 à 400 Iso car les bougies éclairent très peu.
Je ne suis pas sûr que vous ayez forcémement besoin d’investir dans des flashs ou lumière continue car les bougies éclairants très peu, la lumière d’appoint devra être très faible donc une ou deux lampes toutes simples de quelques watts peut suffir.

Concernant les tonalités chaudes

Quant à la chaleur de la lumière, autrement dit la balance des blancs, vous l’ajustez au développement du fichier Raw ; libre à vous de préférer des tonalités plus ou moins chaudes.

Cordialement.

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.