Blog

Studio-Plus / Prise de vue en studio  / Gestion des éclairages en studio

Gestion des éclairages en studio

“La lumière est ma source d’inspiration, ma peinture et mon pinceau. Elle est aussi vitale que le modèle lui-même.
Profondément significative, elle caresse les courbes et les lignes essentielles. La lumière dont depend toute vie sur cette planète” – Ruth Bernhard.  

En studio, le meilleur éclairage est souvent le plus simple. Chaque nouvelle source lumineuse (flash ou lumière continue) pose des problèmes tels que la présence d’ombres qui se chevau­chent ou des plages de haute lumière dans les endroits indésirables.

Tout dépla­cement d’une source lumineuse modifie l’éclairage que fournissent les autres. Le fait de limiter le nombre des sources lumineuses ne réduit pas les possibilités artistiques ; ce qui importe, c’est le genre d’éclairage fourni.

En studio, il existe deux grands types d’éclairage : lumière directe ou lumière diffusée

  • l’éclai­rage diffusé s’obtient en utilisant la boite à lumière (la lumière passe à travers deux écrans translucides adoucissants), cette lumière diffuse éclaire de façon à peu près uniforme toutes les parties du corps, aplatissant et adoucissant les contours, rendant plus lisse la peau en atténuant les ombres.
  • la lumière directe fournie par une source lumineuse sans écran produit des effets contraires ; elle accentue les contours et les détails de la peau, en créant de puissantes ombres et de fortes plages de haute lumière.
  • en jouant sur ces caractéris­tiques contraires, le photographe est à même d’obtenir les effets souhaités.

Le choix de la position de chaque source lumineuse et le dosage de la puissance sont également très important.

La configuration la plus simple : un flash avec boite à lumière + diffuseur

  • Beaucoup de possibilités créatives
  • Utilisé pour le clair-obscur
  • le modèle ne peut pas circuler ( car la distance et l’angle varie )
  • Rappel : la distance entre modèle et boite à lumière modifient le contraste, la saturation des couleurs et l’exposition

Une simple, facile à gérer avec 2 flashs

Tout comme la prise de son stéréo (2 à 10 micros) les recettes simples donnent souvent les meilleurs résultats

  • un des flashs peut avoir une boite à lumière
  • angle entre les deux flashs de 90 à 180°
  • régler la puissance individuellement (asymétrie)
  • diriger les deux flash + ou – sur le fond
  • éventuellement ajouter un diffuseur
  • le modèle peut circuler librement dans l’espace (un flash compense partiellement l’autre).

Eclairage avec 4 flashes

  • gestion du fond : 2 sources de lumière
  • le modèle est figé (2 sources et 1 diffuseur)
  • pour chaque source il faut régler la puissance, la distance et l’orientation
  • remarque : les lampes témoins ne reflètent pas à 100% la réalité

Eclairage complexe avec 5 sources

  • 1 : éclairage du fond
  • 2 : cône haut cheveux
  • 3 : spot accentation
  • 4 : lumière principale
  • 5 : lumière d’appoint pour déboucher les ombres

Un logiciel gratuit pour réaliser vos plans d’éclairages en studio

Visualiser l’effet des sources de lumière sur un visage avec Virtual Lighting Studio

CD Analyses d’Images

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.