Blog

Studio-Plus / Prise de vue en studio  / Pour un éclairage en “source unique” de lumière

Pour un éclairage en “source unique” de lumière

Travailler avec des éclairages de studio peut être un processus intimidant pour de nombreux photographes.

Comment se frayer un chemin à travers ce paysage étranger et trouver confort et détente ?

La façon la plus simple d’opérer est de créer des set-up minimalistes qui fourniront un réservoir inépuisable d’images de qualité (par exemple avec une boîte à lumière et un réflecteur blanc).

Les ombres créées par la lumière

Dans l’éclairage de studio, c’est la transition de la lumière vers l’ombre qui fournit la profondeur, la beauté et l’intérêt de vos photos.
Est-ce une transition brutale avec une ligne distincte ou est-ce une fusion douce, progressive de la lumière vers l’ombre ?
Cette zone de transition est ce qui devrait être le centre de votre attention lors de l’obtention de l’éclairage de studio.
Sans entrer dans les détails, plus la source de lumière est proche de votre sujet, plus la lumière sera douce, en vous donnant une belle transition progressive de la lumière à l’ombre.

Keep it simple and smart (K.I.S.S.)

La meilleure façon de commencer avec des éclairages de studio est de garder les choses simples.
Cela signifie une seule et unique source de lumière.
De cette façon vous serez en mesure de vous concentrer sur votre sujet .

A méditer : une seule source de lumière avec de nombreux avantages

  • facile à gérer
  • le matériel d’éclairage se limite à une source de lumière (boite à lumière ou bol beauté…) et un réflecteur blanc qui sera monté de préférence sur un pied giraffe. Donc avec un investissement minimum dans un petit studio vous avez de quoi pratiquer pendant un an
  • vastes possibilités créatives fonction de l’emplacement de la source : hauteur, distance et angle par rapport au sujet, éclairage du fond ou non, distance sujet / fond.,  placement des ombres  et orientation du modèle, dureté ou douceur de lumière, recherche de contrastes ou gamme de gris étendue…
  • vous pouvez sans complexe réaliser des Clair-obscur et des High key
  • résultat  immédiatement visible
  • convient à de nombreux sujets : portrait, nu, mode, gros plans, nature morte…
  • cette façon de gérer de la lumière permet de progresser rapidement en maîtrisant tous les paramètres

Si vous placez une boite à lumière à 50 cm ou –   vous obtenez une lumière ultra-douce

Exemples avec une boite à lumière placée à 1 m  à 90° + réflecteur blanc

Une boite à lumière seule (sans réflecteur) placée  à 2 m à 90°

Si vous osez, les possibilités sont infinies

En prise de vue “Close-up” : attention au Yéti

Une source unique de lumière dure et rasante projetée sur le corps peut parfois avoir de effets inattendus et faire ressortir différents “parasites”  de la texture de la peau : rides, grains de beauté, taches de rousseur mais aussi duvet ou poils…  Ceci particulièrement pour des photos en “Close-up” : en général des gros plans réalisés à l’aide d’un objectif macro.  Ici le photographe a commencé à retirer le duvet puis a passé la main ; retoucher une image de ce type
demande plusieurs heures de travail avec un résultat incertain…

Les natures mortes : sujet idéal pour comprendre les incidences de la lumière

Si vous réalisez des natures morte, vous utilisez une table d’une hauteur de 90 cm pour placer vos objets.  Vous la placez à 50 cm du fond environ. Là encore, avec une seule source de lumière, vous pouvez réaliser des images créatives en jouant sur la dureté de la lumière, la largeur du faisceau et le placement de la source par rapport au sujet.

Avec la nature morte vous avez tout le temps de la réflexion ; vous pouvez comparer le sujet avec l’image réalisée et effectuer les actions correctives.

Ici encore une seule et unique source (Spot optique), je pense qu’un simple snoot aurait tout aussi bien pu faire l’affaire.

 

–> Voir les étonnants portraits de Jean-Baptiste Huynh dans son livre “YEUX” : une seule source de lumière positionnée en haut et à gauche de face. A noter que les modèles ici sont en fait des photographes reconnus.

–> Voir les portraits en gros plan de David Seidner

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.