Blog

Studio-Plus / Prise de vue en studio  / Prise de vue en studio quelle focale utiliser ?

Prise de vue en studio quelle focale utiliser ?

Les questions qu’il faut se poser pour pouvoir répondre

  • quel thème vais-je aborder  : portrait, nu, mode, détails, avec ou sans décor… ?
  • mon reflex est-il un APS-C ou un FULL FRAME ?
  • quelle est la dimension de mon studio, de quel recul puis-je disposer  ?
  • zoom ou focale fixe ?
  • un objectif macro convient-il ?
  • est-ce que je préfère travailler près ou loin du modèle ?
  • un objectif lumineux est-il préférable ?
  • la question du poids du matériel ?
  • comment gérer la profondeur de champs ?

Choisir la bonne distance

Quand vous prenez des photos de personnes (portrait, nu, mode) vous ne voulez pas trop vous approcher pour éviter les défauts de perpective (gros nez par exemple).

Egalement le fait de trop s’approcher du sujet peut le pertuber et gâcher la séance ; notamment si le modèle manque d’assurance.
A l’inverse, le fait de se trouver trop loin du modèle vous empêche de communiquer et de rentrer dans le « vif du sujet ».
 Le fait de se tenir loin du sujet déforme aussi la perspective et créant une compression, un écrasement des traits.
Pour du portrait, dans les écoles de photo, on admet volontiers qu’un objectif d’une focale de 85 mm sur un FULL FRAME est un compromis idéal pour réaliser des portraits.
Pour des portraits en pied cette focale est un peu longue,  un 50 mm est préférable.

Les effets de la distance sur le portrait en gros plan (ici sur un capteur ‘full frame”)

Une longue focale compresse le sujet alors qu’un grand angle exagère la perpective et crée de la distorsion.

Un portrait en gros plan rapproché avec une courte focale crée des problèmes avec une déformation importante du visage :

  • les yeux semblent s’écarter
  • les lèvres deviennent plus larges
  • les oreilles disparaissent derrière les joues
  • le nez grossit
  • De plus, si vous êtes trop prêt, le modèle risque de loucher en regardant l’objectif…

Objectif d’une focale de 40 mm,  le photographe est situé à 50 cm du mannequin :

Objectif d’une focale de 80 mm,  le photographe est situé à 1 m du mannequin :

Objectif d’une focale de 150 mm,  le photographe est situé à 2 m du mannequin :

Objectif d’une focale de 300 mm,  le photographe est situé à 3 m du mannequin :

♥♥♥♥♥ : idéal
♥♥♥♥ : très bon
♥♥♥  : bon
♥♥ : moyen
♥ :  résultats incertains

Prises de vue en studio (portrait, nu, mode) avec un FULL FRAME

     Sujet      /      Focale
35 mm 50 mm 85 mm 135 mm
Très gros plan
du visage ou du corps
à éviter ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥
Gros plan

du visage ou du corps
à éviter ♥♥ ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥
Portrait buste
à éviter ♥♥♥ ♥♥♥♥ ♥♥
Plan américain
♥♥♥♥ ♥♥♥
Portrait en pied
♥♥♥♥ ♥♥
Portrait en pied avec décor
♥♥ ♥♥♥♥♥
Portrait avec 2 modèles
♥♥♥ ♥♥♥♥ ♥♥

Prises de vue en studio (portrait, nu, mode) avec un APS-C

     Sujet      /      Focale
24 mm 35 mm 50 mm 85 mm
Très gros plan
du visage ou du corps
à éviter ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥
Gros plan

du visage ou du corps
à éviter ♥♥ ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥
Portrait buste
à éviter ♥♥♥ ♥♥♥♥ ♥♥
Plan américain
♥♥♥♥ ♥♥♥♥
Portrait en pied
♥♥♥♥♥ ♥♥
Portrait en pied avec décor
♥♥ ♥♥♥♥♥
Portrait avec 2 modèles
♥♥♥ ♥♥♥♥ ♥♥

Et les grands angles ?

On utilise peu ou pas de grands angles en studio car ils déforment les perspectives, le corps et le visage.

De plus ils sont sensibles au flare sur les configurations d’ éclairages du type clair-obscur ou sculpture de lumière.

Néanmois quand le recul vient à manquer, ou si l’on monte sur un escabot pour cadrer un mannequin d’1m80 allongé au sol, un léger grand angle comme un 35 mm (sur un appareil Full Frame) est parfois utile.

Des objectifs trop nets ou trop contrastés : à éviter

Attention aux objectifs qui procurent trop de contraste ou trop de piqué.

La tendance des objectifs actuels est de fournir des images ultra définies avec un traitement multi couches des lentilles offrant beaucoup de contraste.

Ceci est d’autant plus vrai que l’ouverture généralement utilisée est de F5.6 ou F8 là où l’objectif fournit son maximum de définition.

Les objectifs macro par exemple ne pardonnent rien, ils sont parfois trop nets pour les portraits courants : tous les défauts de la peau ressortent et sont difficiles à rattraper à la retouche et…le mannequin semble vieilli de 10 ans..

Pour réaliser des portraits (et mettre en valeur le modèle) certains photographes ont parfaitement compris le problème ; ils ont choisi des objectifs anciens (ayant 10 ou 20 d’âges).

Les objectifs qui pourraient convenir chez CANON pour la prise de vue en studio

  • Canon EF 70-200mm f/2.8 L IS II USM
  • Canon EF 85mm f/1.2 L II USM
  • Canon EF 100mm f/2.8 L IS USM Macro
  • Canon EF 70-200mm f/2.8 L USM
  • Canon EF 24-105mm f/4 L IS USM
  • Canon EF 24-70mm f/2.8 L USM
  • Canon EF-S 17-55mm f/2.8 IS USM
  • Canon EF 70-300mm f/4-5.6 IS L USM
  • Canon EF 85mm f/1.8 USM
  • Canon EF 100mm f/2.0 USM
  • Canon EF 70-200mm f/4.0 L IS USM
  • Canon EF 70-200mm f/4.0 L USM
  • Canon EF 135mm f/2.0 L USM
  • Canon EF-S 60mm f/2.8 USM
  • Canon EF 50mm f/1.4 USM
  • Canon EF 50mm f/1.2 L USM

Le Canon 85 mm EF  F1.8 USM : un bon compromis pour le portrait

Ce téléobjectif maniable fournit des images nettes à toutes les ouvertures. Conçu et calculé avec assistance par ordinateur, il a été optimisé pour restituer de très beaux flous de fonds.

  • Une très bonne qualité d’image digne des meilleurs objectifs actuels
  • Très bon piqué sur l’ensemble de l’image dès F2.8
  • Bokeh agréable aidé par son diaphragme à 8 lamelles
  • Contraste et saturation élevés
  • Autofocus rapide
  • Poids raisonnable de 425 grammes
  • Prix correct : 370 euros
 Certains photographes utilisent un zoom 70-200 mm comme le Canon EF 70-200 mm f/2.8 II USM qui est mon sens à la fois trop puisssant, trop lourd et cher.
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.