Blog

Studio-Plus / Reflex numérique  / Quel reflex choisir ?

Quel reflex choisir ?

Avec l’amélioration des capteurs ces dernières années (capteurs Cmos et processeurs surpuissants), il n’existe plus, désormais, de mauvais appareils. Que vous agrandissiez en A4 ou en A2, les performances des reflex actuels sont assez proches, c’est plus l’optique qui fait la différence.

La résolution a moins d’importance que ce que vous pensez

Ne faites pas de la résolution du capteur votre premier critère de choix.

Certes une résolution élevée vous permet de recadrer vos photos, de les imprimer en très grand format (A1, A0), mais uniquement une minorité de photographes ont réellement besoin d’une résolution très élevée.

Les résolutions moyennes, qui sont proposées sur les reflex actuels (env. 13 à 18 Mpix), sont amplement suffisantes pour les besoins de la plupart des photographes.

Il faut aussi prendre en compte le fait que plus la résolution est élevée, plus vous allez avoir besoin d’espace sur vos cartes mémoire et supports de stockage, et plus vous utiliserez de ressources de votre ordinateur lors de la retouche de vos images.

Une résolution supérieure à 18 mégapixels offre certes plus de flexibilité lors des recadrages, mais ce n’est pas celà qui va jouer sur la qualité de l’image.

Les boitiers “très haut de gamme” offrent des fonctions qui ne sont pas utiles au commun des photographes : par exemple, un mode rafale très rapide de 10 images par secondes. C’est utile en photo de sport, mais en paysage, à quoi celà servirait-il ?

Le choix de la marque est décisif : vos accessoires, objectifs, et matériel complémentaire devront être compatibles avec le fabricant choisi.

Lorsque vous renouvellerez votre boitier, pour conserver vos accessoires, vous resterez certainement client de la même marque pendant de longues années. Ne faites donc pas ce choix à la légère ! Dans ce domaine, c’est souvent le coup de coeur qui l’emporte.

Le choix est vaste. Il reste à définir vos besoins pour trouver l’appareil qui sera le mieux adapté à vos attentes en tenant compte de l’usage, le tout avec un bon rapport qualité/prix (certains appareils sont livré avec un zoom à un tarif attractif).

La performance du capteur c’est aussi sa dynamique

En plus des capacités en haut ISO et du nombre de pixels,  un des facteurs clés est l’étendue de la dynamique.

Le capteur du Canon EOS 5D Mark II , pourtant bien positionné au niveau des performances en basse lumière et en définition (nombre de pixels), est tout juste moyen en terme de dynamique (le Canon EOS 5D Mark III
un peu inférieur) :

  • Parce que le capteur numérique peine à retranscrire les contrastes extrêmes avec des écarts de luminosité supérieurs à 9 IL
  • Les boitiers les plus performant dans ce domaine sont  le Nikon D800, nikon D610, D7000, Sony DXC-RX1 soit une étendue de dynamique de 14 IL environ
  • Rappelons que ces boitiers, pourvus de la dynamique la plus étendue, possèdent tous un capteur réalisé par Sony

–> Comparez la “Dynamic range” des capteurs ici (en bas de page)

Le capteur : comprendre la question du bruit numérique

Les appareils photo ne présentent pas tous les mêmes performances en lumière faible, où le bruit est le problème essentiel.

Même s’il existe de nombreuses méthodes pour améliorer ses images, le plus efficace consite à investir dans un appareil de qualité !

Sans trop entrer dans les détails techniques, sachez que les lois de la physique sont inaltérables et que la taille du capteur a un impact direct sur celles des cellules.

Pour un nombre de pixels identique, les cellules sont plus grandes sur un capteur de grande taille, elles recoivent plus de photons et sont donc moins sensibles au bruit.

Récemment des avancés technologiques concernant les capteurs ont été réalisées, que ce soit dans leur fabrication ou dans leur capacité à enregistrer l’information.

Par conséquent cela permet d’utiliser des valeurs ISO élevées de 1600 ISO et plus, avec pratiquement aucun bruit.

La qualité du capteur dans les hautes sensibilités est un critère important au moment du choix du boitier mais il ne faut pas en faire une fixation.

Si vous possèdez un objectif lumineux ouvert à F1.4, 1.8, 2.0 ou un zoom stabilisé, vous ferez face pratiquement toutes les situations sans dépasser 800 Iso.

Ceci qui ne veut pas dire que vous n’aurez pas ici et là un peu de bruit. à 200 ISO…

Nous avons sélectionné quelques images prises avec un Canon EOS 5D, le 5D premier modèle est aussi appelé Canon EOS 5D Mark 1 (des progrès sensibles ont depuis été réalisés avec le capteur du Canon 5D Mark II et III).

Le bruit généré par le capteur dépend autant du type d’image réalisée que de la sensibilité affichée en ISO :

  • Quand la scène est très contrastée le capteur a du mal à retranscrire à la fois les détails dans les blancs et les noirs ; du bruit numérique apparait dans les parties sombres. Parties sombres que l’on serait tentées d’éclaicir au moment des retouches ce qui ne fait qu’accentuer le bruit
  • Si le contraste de l’image reste modéré :  pas de problème vous pouvez travailler à 3200 Iso (soit le maximum du 5D)  en toute sérénité. Le bruit est inexistant mais il faudra bien surveiller votre histogramme : le réglage de l’exposition doit être précis

Approfondir la question du bruit numérique et les logiciels correctifs

Le poids du boitier : attention à la fatigue

Entre un boitier reflex Pentax KX  de 580 gr équipé d’une focale fixe et un boitier professionnel comme le Nikon D4 équipé d’un zoom, le poids passe de 1 à 3 soit de 700 grammes à 2,1 kg !

A vous de trouver vos limites en terme de poids et de confort.

A défaut, le plaisir de réaliser de belles images diminue et la qualité de vos photos risque de baisser  !

L’idéal est de rester en dessous du kilogramme (boitier équipé de sa batterie + objectif).

En plus de l’encombrement, certains reflex sont très lourds ce qui se concrétise très vite par de la fatigue dans les bras.
Le poids de l’objectif est à prendre en considération notamment certains zoom comme le Canon 70-200 mm F2.8 pèsent déjà  1.3 kg.
L’objectif Zoom Canon 17-40 F4 présenté ici pèse 500 grammes, le voigtlander 136 gr…

Quid du Canon Eos 5 D Mark 1, Mark II ou Mark III ?

  • Pour ma part, le Canon 5D Mark 1 ou Mark 2 reste agréable quand il est équipé d’un objectif fixe comme le 50 mm F1.8 (850 gr avec batterie pour le boitier du Mark II + 130 gr pour l’objectif = 986 grammes)
  • Par contre, avec le zoom 24-105 mm F4 du kit standard, la fatigue se fait sentir après 2 h de studio, il faut alors se battre avec l’appareil : c’est donc l’extrème limite en terme de poids (soit pour le Mark 2  boitier : 850 gr + zoom 670 gr = 1520 gr)
  • En bandouillère autour du cou l’appareil est alors beaucoup trop lourd (les longues marches dans la rue deviennent pénibles)
  • Pas question pour moi de travailler avec un boitier de 2 kg ou plus, quelque soit les arguments techniques ou qualitatifs avancés ; cela me rappelle trop mes déboires avec le Pentax 6×7 argentique !

Choisir la taille du capteur (APS-C ou plein format)

En faveur du petit capteur (APS-C) :

  • prix globalement inférieur
  • si vous pratiquer la macro ou la chasse photographique vous travaillerez au téléobjectif donc pas d’hésitatiton choisir un capteur APSC
  • appareil plus léger,maniable et moins encombrant
  • homogéneité de l’image : on utilise que le centre de l’objectif donc peu de perte de piqué sur les bords

En faveur du capteur “full frame”:

  • plus performant en haut sensibilité
  • viseur haut de gamme plus confortable
  • beaux flous à grande ouverture ; idéal pour le portrait
  • les plus hautes définitions (supérieur à 20 MP) permettant les plus grands agrandissements
  • efficacité du grand angulaire surtout si vous réalisez des paysages ou de l’architecture.

En résumé, votre boitier numérique sera choisi en fonction des critères suivants

  • capteur plein format ou APS-C
  • définition du capteur (en nombre de pixels)
  • performance du capteur dans les hautes sensibilités (bruit)
  • dynamique du capteur
  • gamme d’objectifs disponibles (surtout la qualité et le prix)
  • poids
  • prise en main
  • ergonomie de l’appareil
  • confort du viseur (luminosité)
  • précision et vitesse de l’autofocus

Notre sélection de reflex numériques
(prix indiqués = boitier seul)

Ces reflex numériques, comme la majorité des reflex actuels, offrent un niveau de qualité et de possibilités incroyablement élevé : définition du capteur, bruit numérique réduit dans les hautes sensibilités pour les prises de vue en faible lumière, viseurs plus agréables que par le passé, bonne prise en main.

J’ajouterais une méthode simple mais pratique une fois qu’on s’est arrêté sur quelques modèles : télécharger le mode d’emploi des boîtiers retenus sur le site de leurs fabricants. On les trouve toujours en PDF sur le net. Cela vous donnera une très bonne idée de la manière dont fonctionne l’appareil au quotidien et il y a beaucoup plus d’infos que dans les documents commerciaux !

Comment s’y retrouver parmi les 30 principaux modèles qui ont des caractéristiques proches mais des prix très différents ?

Le marché propose chaque mois de nouveaux boitiers il est donc difficile de s’y retrouver, ne pas oublier que la qualité d’image vient principalement de l’optique, pas du boitier !

Pix : nombre de millions de pixels annoncés

Qualité d’images : il s’agit de la performance globale du capteur. Entre un boitier noté ♥♥♥ et un autre noté ♥♥♥♥♥ dans des conditions habituelles de prise de vue (en extérieur de jour par exemple) on ne voit la différence que quand on agrandit au delà du format A4 (21 x 29,7 cm).
Quand la lumière vient à manquer, le capteur est poussé dans ses derniers retranchement (à 1600 ISO ou plus) ; le bruit est alors nettement visible avec les appareils grand public.La qualité de vos images dépendra aussi beaucoup de la qualité de l’objectif que vous choisirez pour votre boitier.Les formules optiques des objectifs sont souvent assez anciennes ; il est parfois plus judicieux d’investir dans un très bon objectif qui a une obsolescence moins rapide que les boitiers.

Fabrication : fiabilité, résistance du boitier aux chocs et intempéries. Les boitiers Pro sont généralement réalisés en alliage de magnésium et  “tropicalisés”

Q/P : rapport qualité / prix

♥ : coup de coeur

Prix : prix du boitier nu TTC

Référence Capteur Pix Qualité images Fabrication Poids Q/P Prix €
CANON EOS 5D Mk2 full frame 21,1 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥  850g ♥♥♥ 1900
Canon 5D Mk 3 full frame 22,1 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 950g ♥♥♥ 2700  voir amazon
CANON 5DMk1 full frame 12,8 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  840g ♥♥♥♥♥ 500 (occas)
CANON 6D full frame 20 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 770g ♥♥♥ 1500   voir amazon
CANON 50D apsc 15,1 ♥♥♥♥ ♥♥♥  856g ♥♥♥♥ 350 (occas)
CANON 60D apsc  18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 755g ♥♥♥♥ 500 (occas)
CANON 70D apsc 20 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 735g ♥♥♥♥ 950
CANON 100D apsc 18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 407g ♥♥♥♥♥ 450
CANON EOS 7D apsc  18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  820g ♥♥♥♥ 650 (occas)
CANON EOS 500D apsc 15,1 ♥♥♥♥ ♥♥  480g ♥♥♥♥♥ 220 (occas)
CANON EOS 600D apsc  18 ♥♥♥♥ ♥♥  570g ♥♥♥♥♥ 350 (occas)
CANON 650D apsc  18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 575g ♥♥♥♥♥ 450 (occas)
CANON 700D apsc 18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 580g ♥♥♥♥ 530
CANON 1100D apsc  12 ♥♥♥ ♥♥ 495g ♥♥♥♥♥ 220 (occas)
CANON 1DX full frame  18 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1340g ♥♥ 4000 (occas)
NIKON D3X full frame 24,5 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1200g ♥♥♥ 3000 (occas)
NIKON D4 full frame  16,2 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1300g ♥♥♥ 5400   voir amazon
NIKON D600 full frame  24 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 850g ♥♥♥  ♥ 800 (occas)
NIKON D610 full frame 24,2 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 850g ♥♥♥♥ 1600
NIKON D700 full frame 12,1 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  995g ♥♥♥ 1100 (occas)
NIKON D800 full frame  36 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1000g ♥♥♥♥ 1450    voir amazon
NIKON D800E full frame 36 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1000g ♥♥♥ 1900   voir amazon
NIKON D810 full frame 36 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 1000g ♥♥♥ 1500
NIKON D7000 apsc 16,2 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  690g ♥♥♥♥ 600
NIKON D7100 apsc 24 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 765g ♥♥♥♥ 900
NIKON D90 apsc 12,9 ♥♥♥ ♥♥  620g ♥♥♥♥ 300 (occas)
NIKON D3200 apsc  24 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 455g ♥♥♥♥ 350
NIKON D5000 apsc 12,3 ♥♥♥ ♥♥  560g ♥♥♥♥ 200 (occas)
NIKON D5100 apsc 16,2 ♥♥♥♥ ♥♥♥  560g ♥♥♥♥♥ 380
NIKON D5300 apsc 24 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 530g ♥♥♥ 750
NIKON D300s apsc 12,3 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  825g ♥♥♥♥ 1000
PENTAX K-x apsc  12 ♥♥♥ ♥♥  515g ♥♥♥♥♥ 220 (occas)
PENTAX K-m apsc  10 ♥♥♥ ♥♥♥  525g ♥♥♥♥♥ 180 (occas)
PENTAX K3 apsc 24 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 800g ♥♥♥♥ 1300
PENTAX K5 II apsc  16,3 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥  660g ♥♥♥♥ 500 (occas)
PENTAX K30 apsc  16 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 655g ♥♥♥♥ 450 (occas)
PENTAX K50 apsc 16,1 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 650g ♥♥♥♥ 550
PENTAX K500 apsc 16,1 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥ 650g ♥♥♥♥♥ 400
SONY ALPHA 77 apsc  24 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 653g ♥♥♥♥ 800
SONY ALPHA 99 full frame 24,3 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 733 ♥♥♥ 2250  voir amazon
LEICA M8 (occasion) 18×27  10 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥  545g ♥♥ 1300
LEICA M9 full frame  18 ♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥  585g 5500
LEICA M full frame  24 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥ 585g 6500
LEICA MONO full frame  24 ♥♥♥♥♥ ♥♥♥♥♥  585g  ♥ 6800

Argus

Les meilleurs Reflex de l’année : les prix TIPA

Depuis 1991, les membres de la TIPA se rencontrent une fois par an pour discuter de projets, partager leurs opinions et commenter les innovations et tendances de l’industrie.
Pendant les trois jours que dure cette rencontre, les membres de la TIPA votent pour les meilleurs produits photo de l’année

—>  http://www.tipa.com/english/XXIV_tipa_awards_2014.html

-> TIPA AWARD 2013

 

Pour ces photos réalisées lors de stages nu artistique, portrait ou lingerie en studio     

Exposition : 200 Iso, 1/125 ème à F5.6 ou F8

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.