Blog

Studio-Plus / Test materiel photo  / Viseur à télémètre contre Reflex

Viseur à télémètre contre Reflex

La visée télémétrique a de nombreux avantages

Les attraits de la visée télémétrique ont permis la survivance d’un appareil et d’un concept au premier regard dépassé face aux boitiers modernes qui usent de technologie électronique pour gérer les automatismes, pourtant le télémètre du Leica M9 (idem pour tous les Leica M ) a de nombreux avantages.

+

  • La visée peut être faîte les 2 yeux ouverts grâce au décentrement du viseur ce qui permet d’anticiper la scène ou l’arrivée d’un sujet
  • Viseur ultra lumineux
  • On conserve la visée pendant le déclenchement ce qui permet de vérifier que l’on a saisie la bonne expression
  • Télémètre très précis permettant de travailler avec des objectifs (lumineux) à grande ouverture
  • Poids raisonnable du boitier (585 g pour un leica M9), encombrement idéal

L’absence de miroir permet

  • Un temps de déclenchement très court entre le moment ou l’on presse le déclencheur et la prise de vue effective (35 ms contre 170 à 250 ms pour un reflex)
  • Silence de déclenchement (le champion dans ce domaine est le Konica Hexar AF (appareil argentique) grâce à son « silent mode
  • Utilisation des vitesses très lentes à mains levées : il m’est arrivé de déclencher au 1/4 de secondes avec le 50 mm et d’obtenir des photos parfaitement piquées alors que la limite théorique est 1/25 de seconde…incroyable !
  • Mise au point rapide par faible éclairement même avec des lunettes grâce à la luminosité du viseur
  • Discrétion : pour un novice le télémétrique ressemble à un appareil amateur, on est moins repéré face au sujet ou dans une foule
  • Contrairement aux reflex qui possèdent un miroir, la faible distance objectif / capteur du télémétrique permet l’utilisation de grands angles non rétrofocus lumineux de très grande qualité
  • Les grands angles et les très grands angles sont très agréables à utiliser soit avec un viseur externe ultra lumineux (Voigtlander) par exemple entre 12 et 21 mm soit avec le viseur de l’appareil pour les objectifs 24, 28 et 35 mm
  • Vaste gamme d’objectifs Leica M chers mais exceptionnels notamment à grande ouverture
  • Objectifs Voigtlander et Zeiss disponibles en lieu et place des objectifs Leitz certes un peu moins bon mais 5 à 7 fois moins chers en neuf
  • Posemètre simple et efficace.

  • Macrophotographie quasi impossible, les Leica télémétriques ne permettent pas de descendre à moins de 70 cm du sujet. Seul le reflex permet de se rapprocher du sujet sans problème de parallaxe
  • Télé-objectifs à focale limitée : avec le concept du télémètre pas de téléobjectif puissant ; le maximum envisageable confortablement est le 90 mm
  • Pas de zoom
  • Plusieurs cadres apparaissent dans le viseur ce qui peut prêter à confusion.

 

Choix reflex ou appareil à télémètre

Les télémétriques ont une utilisation très différente des reflex. Tout dépend de ce que vous recherchez.

Vous choisirez un appareil à télémètre si vous êtes sensible aux points suivants

  • Qualité d’images élevé notamment avec les grands angles
  • Objectifs Leica au top (piqué, rendu, microcontrastes, bokeh)  notamment à grande ouverture
  • Possibilité de réaliser des photos piquées en vitesse lente (avec un 50 mm photo nettes à 1/15, 1/8 voir 1/4 seconde avec de la pratique)
  • Poids et encombrement faible
  • Idéal pour le voyage, la nature, les paysages
  • Photo de rue instinctive facile avec un grand angle (35mm…) réglé sur l’hyperfocale
  • Besoin de discrétion et d’un silence de fonctionnement

Vous choisirez un reflex pour

  • Des sujets en actions, sport, chasse photo
  • La macrophotographie
  • Prendre des photos au fish eye
  • Utilisation d’un téléobjectif puissant
  • Utilisation d’un zoom

“Quand j’ai commencé la photo il y a 25 ans, mon premier appareil était un nikon FE. Un très beau boitier et surout très simple. Après, j’ai découvert le télémétrique, qui reste pour moi ce qu’il y a de mieux pour le reportage. Je suis passé de la version argentique à la version numérique du Leica M. C’est un appareil relativement compact, et c’est à mon avis l’essentiel. En reportage le plus dur n’est pas de faire une bonne photo, mais d’avoir la possibilité de la faire ! Et pour cela il faut se faire accepter. Photographier les gens sur le vif , quand tu ne les connais pas, ça peut être assez agressif. Si tu braques un objectif gros comme un canon sur le visage de quelqu’un, ça ne marche pas. J’ai donc choisi l’appareil le moins intrusif, le moins spectaculaire possible.” Ludovic Vauthier RP n°285H

Pourquoi utiliser un boitier Leica sur le forum Pixelistes ?

Les viseurs des Leica M

http://rangefinderchronicles.blogspot.co.uk/

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.