Blog

Studio-Plus / Art photographique  / Le diptyque en photographie

Le diptyque en photographie

Origine du diptyque

A l’origine le diptyque était un dessin ou une peinture en deux parties. Le format pouvait être sous forme de paysage ou de portrait, mais ils étaient généralement de la même taille. Le diptyque était parfois une image continue mais divisée ou composée d’images séparées, étroitement apparentées.

Souvent, vous verrez des portraits d’un couple avec une personne sur chaque panneau. Le mot diptyque vient du grec ancien δίπτυχος / díptykhos, « plié en deux »). Le mot «ptykhe» était le nom des tablettes d’écriture pliantes à l’époque romaine soit deux panneaux de bois, le plus souvent, articulées entre elles avec des surfaces intérieures revêtues d’une couche de cire prévues pour écrire.

Le diptyque en photographie

Un diptyque en photographie est une œuvre composée de deux photos dont les sujets se regardent et  se complètent l’un l’autre pour créer plus de tension que ne le feraient les images séparément.
Le fait d’appareiller deux photographies sur une page, un mur ou un cadre a une influence cruciale sur la façon dont elles seront vues : les images se reverbèrent l’une l’autre créant un jeu de miroir dans la pensée.

Un  diptype peut être composé :

  • de deux images jointes ce qui en fait une sorte de tableau, les deux images fontionnent comme une image unique ou
  • de deux images séparées par un espace. Cet espace se met à compter autant que les images elle-même.

Fondamentalement on trouve dans les arts plastiques (peinture, sculpture, photographie…) deux types de diptyques :

Un sujet répété avec des différences

Ici on réalise deux portraits ou nus d’une personne et on assemble les deux images.

Les diptyques (et triptyques) sont des outils efficaces pour raconter une histoire photographique. Les deux images peuvent être de la même session,  s’opposer ou se compléter

Sujet en continuité : deux unités distinctes entretiennent une correspondance

Ce type de dyptique demande beaucoup plus d’imagination et de préparation ; il faut avoir une démarche précise et organiser les éléments en tenant compte du sujet et de l’effet à obtenir. Le fond aussi doit être crédible et assez similaire sur les deux images.

Pour une meilleures harmonie il est possible de jouer sur la dimension des photographies qui ne sera pas forcement identique. Le hors cadre aussi est important et stimule l’imagination.

Pour réaliser un diptyque de ce type il faut maîtriser la notion de hors-cadre.

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.