Blog

Studio-Plus / Photo numérique  / Pourquoi choisir le 50mm ?

Pourquoi choisir le 50mm ?

Avantages de la focale 50 mm

Le 50 mm est une focale fétiche qui, depuis toujours, a de nombreux adeptes.

Il est à considérer car il cumule de nombreuses qualités aussi bien sur un boitier Full frame qu’un APSC où il devient alors un 75 mm idéal pour le portrait…

Les objectifs Canon 50 mm ouverture maximum : F 1.8, 1.4, 1.2

La qualité optique des objectifs 50 mm

La qualité optique globale reste très élevée même pour les 50mm les plus économiques (autour de 100 euros comme par exemple l’excellentissime Canon EF 50 mm f/1.8 II)

  • Luminosité record : le F1.8 est courant, le 1.4 (qui n’apporte pas grand chose de plus) est beaucoup plus difficile à fabriquer et donc 2 fois plus cher. Leica détient le record de luminosité avec son 50mm Noctilux qui ouvre à F 0.95 (le record historique revient au Zeiss 50 mm F 0.7 : voir ci-après).
  • Avec les reflex numériques le 50 mm devient très intéressant, l’ouverture maximal et la haute sensibilité des capteurs permettent de faire face à toutes les situations et de photographier même la nuit !
  • Résolution parmi les tous meilleurs : pour des images hyper détaillées
  • Distorsion quasi nulle
  • Peu de vignettage
  • Faible encombrement, poids limité (sauf pour les ultra lumineux > F1.4)

Les 50 mm au service de la créativité des photographes

  • Il peut convenir à tous les sujets ou presque, c’est une focale universelle
  • Beaux flous d’arrière plan permettant d’isoler le sujet (et par la même occasion de lui donner une impression 3D)
  • C’est une focale naturelle très agréable pour le nu et le portrait où il respecte les proportions du corps humain
  • Sur le terrain il reste un des plus efficace pour composer correctement une image
  • Les deux leviers créatifs les plus importants sont  la position du photographe par rapport au sujet et le cadrage  : à vous de rechercher le meilleur point de vue
  • Au fur et à mesure de l’utilisation du 50 mm vos images ont toutes les chances de s’améliorer avec des photos de plus en plus personnelles et intéressantes
  • Ralph Gibson, qui organise régulièrement des Masters Class, nous donne quelques conseils sur l’objectif 50mm :
    • « Je crois que la meilleure façon d’apprendre à cadrer est de travailler exclusivement avec un objectif 50 mm pendant plusieurs années
    • Il faut atteindre le stade où l’on peut se placer sans hésitation à la bonne distance d’un objet de telle sorte qu’il se trouve correctement cadré lorsqu’on porte l’appareil à ses yeux
    • Ce n’est qu’en répétant cet exercice encore et encore, comme un pianiste ferait ses gammes, que l’appareil devient une extension immédiate de l’oeil » .

Photo de stage nu artistique en studio :

Les objectifs 50 mm manuels sur les reflex numériques actuels : attention à la mise au point

  • Si vous choisissez un 50 mm manuel (donc sans autofocus) attention : les viseurs des reflex actuels ont un verre de visée manquant de précision
  • Il est donc difficile de faire la mise au point à grande ouverture avec un 50 mm ouvert à 1.4 (par exemple avec le très bel objectif Zeiss 50/1.4 manuel)
  • Il faut alors changer de verre de visée et prendre un modèle avec un microprisme fin ou… choisir un objectif 50mm autofocus
  • Si vous utilisez l’autofocus sur un FULL FRAME avec un 50 mm ouvert à F1.4 ou F1.2 la profondeur de champ est très réduite  : pour un portrait, si vous faites la mise au point sur l’oeil, le nez a toutes les chances d’être flou !

Quelques photos au 50 mm

« Depuis 5 ans je fais moins d’images, c’est une nouvelle façon de travailler en retournant à l’essentiel, chaque image doit être unique, la photographie est bien assez difficile :  juste un petit appareil discret et un 50 mm pour 90% de mes images, moins d’encombrement et de poids pour une meilleure sensation de liberté , une bonne connaissance du placement et du cadrage… » R.Gautard.

Les 5 premières ont été réalisées au Leica M6 + summicron 50mm, la 6 et 7ème avec un Canon 5D + objectif Canon 50mm à grande ouverture soit F1.4.

Le 50 mm le plus lumineux du monde

Commande spéciale de la NASA, le Carl Zeiss 50mm f/0.70 fut embarqué sur la fusée Appolo 8 en décembre 1968.
Il est souvent cité en raison de l’emploi de 3 des 10 exemplaires par le cinéaste Stanley Kubrick (1928-1999), dans son film Barry Lindon (1975) pour les prises de vue de clair obscur en lumière faible.  La grande ouverture de cet objectif a permis de filmer des scènes éclairées uniquement par une bougie.

Le saviez-vous ?

Un jour le célèbre photographe Bernard Plossu a décider de réaliser ses clichés avec un seul objectif : le 50 mm.

« Pendant 15 ans je n’ai fait que de la photo de voyage spectaculaire, en couleur et au grand angle. J’ai quasiment brûlé tous les négatifs noir et blanc faits au grand angle. En même temps, j’ai toujours eu l’instinct de faire des photos pour moi, en noir et blanc au 50 mm. Donc, d’un côté il y avait ce qui se vendait, et de l’autre, ce qui ne se vendait en aucun cas. »

C’était il y a plus de 30 ans et depuis il n’ a pas varié…

Les sites Internet qui parlent de l’objectif 50mm

  • Le monde merveilleux du 50mm
  • Quel objectif 50 mm choisir ( comparatif 50 mm CANON , NIKON , SIGMA , PENTAX , SONY ) ?

 

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.