Blog

Studio-Plus / Photo numérique  / Photographier en noir et blanc

Photographier en noir et blanc

« Le noir et blanc oblige le regardeur à reconstituer mentalement les couleurs, il l’éloigne de la réalité en l’aidant à s’installer dans le domaine de la fiction. Mes photographies ne prétendent pas montrer la réalité mais laisse le regardeur libre de sa propre vision »  Gilbert Garcin

Le pratique du noir et blanc : une approche spécifique

Les photographies en couleur et en noir et blanc se pensent et se construisent différemment ; il suffit de transformer une photo conçu en couleur en un cliché N&B pour la vider de sa substance, elle n’aura plus la même force ni la même signification.

Il existe un vocabulaire propre au N&B, un style sobre, dépouillé mais pas moins riche que pour la couleur.

Le N&B accroche la lumière, met les lignes en valeur en utilisant ombres et contrastes, il impose une rigueur du cadrage et de la composition en se concentrant sur l’essentiel.

Il amène à une image plus épurée et poétique, moins « tape à l’oeil ».

On ne recherche pas à retranscrire la réalité mais au contraire à s’en détacher pour l’interpréter à sa manière, dépasser le contenu ou l’évidence : le photographe devient un funambule entre réalité et imaginaire, la réalité pour le photographe qui pense en noir et blanc n’est plus qu’une matière première.

Il faut nourrir son regard des oeuvres en noir et blanc des grands photographes historiques et contemporains, comprendre l’esprit et la nature de leur travaux.

La force du contraste en noir et blanc

Le traitement de l’image avec un logiciel comme Photoshop ou Lightroom est fondamental, tout se joue sur la palette des gris moyens, du contraste et de la densité.

En numérique il existe des très nombreuses façons d’agir sur différents paramètres pour obtenir un résultat identique.

Une fois les images converties en noir et blanc (mise en niveau de gris avec réglage éventuel de la densité des couleurs) le fait de jouer sur l’exposition et le contraste sur l’ensemble de l’image donne déjà de très bons résultats, ensuite il faudra, si nécessaire, agir localement sur l’image (par exemple avec l’outil densité + et densité – de Photoshop).

Une conversion en noir et blanc

Imprimer en noir et blanc avec les imprimantes EPSON

Les imprimantes Jet d’encre Epson utilisent les encres pigmentaires ULTRACHROME K3.

Un profil ICC  « noir photo » , adapté au papier, doit être utilisé pour profiter au mieux des encres de gris et de noir. Malheureusement aucun profil ICC « noir photo » n’existe c’est à vous de le créer (un profil est à créer pour chaque modèle de papier) ce qui n’est pas très difficile. Comme vous le savez certainement,  les plus beaux papiers pour le noir et blanc sont soit baryté soit coton (Hahnemühle, Ilford…).

Share WordPress » Erreur

Il y a eu une erreur critique sur ce site.

En apprendre plus sur le débogage de WordPress.