Art photographique

Studio-Plus / Art photographique (Page 3)

Raymond Depardon

« Il faisait beau. J’avais une demi-heure. J’ai veillé à un bel éclairage, très fort, puis je l’ai adouci selon une méthode proche de celle du cinéma. Mon idée, c’était de ne pas le faire poser, donc pas de pied pour mon appareil et j’ai demandé à François Hollande de marcher vers moi. J’ai essayé d’abord avec un Leica, puis un appareil numérique et enfin avec mon vieux Rolleiflex de 1962 qui me porte souvent chance, c’est un grand-angle avec un boîtier très spécial, qui ne déforme pas. Et c’est la photo obtenue avec ce dernier, en format 6 x 6, qui s’est avérée être la bonne...

Les nus de Willy Ronis (1910 – 2009)

 Willy Ronis, comme ses collègues Robert Doisneau, Henri-Cartier Bresson et Brassai est plus connu pour ses instantanées des rues de Paris, ses habitants, amoureux, enfants. Willy Ronis, sa vie, son  oeuvre Nicolas Sarkosy n'a pas hésité à en faire l'éloge de Willy Ronis en le qualifiant de photographe humaniste "témoin des aspirations sociales après la deuxième guerre mondiale et poète de la vie simple et joyeuse". Sous la pression de son père retoucheur puis photographe (qui ouvre son studio à Paris) Willy Ronis a suivi des cours de droit à la Sorbonne et parallèllement des cours de musique (il voulait devenir compositeur). Son père tombe malade en 1932, il demande à son fils Willy de prendre la suite à son studio photo. Willy Ronis ne s'intéresse pas à la photographie conventionnelle par contre il se passionne pour les expositions photographiques. Avec la montée du front populaire Willy Ronis pratique le reportage avec assiduité (mouvements de foule, fêtes populaires...

Brassaï photographe : un artiste complet

Je profite de l'exposition Brassaï  "Pour l'amour de Paris" à l'hôtel de ville de Paris jusqu'au 8 mars 2014 pour rédiger ces quelques lignes sur Brassaï ce très grand photographe qui était aussi peintre, sculpteur et écrivain. Il est décédé en 1984 à l'âge de 84 ans. Brassaï est un pseudonyme, son nom véritable est Gyula Halász., il est né en Hongrie en 1899 et arrive en France à l'âge de 3 ans. Brassaï (1899-1984), commence comme peintre avant de se tourner vers l’écriture, la sculpture, le cinéma et la photographie. Il arrive à Paris en 1924 et devient journaliste.  Il s’est vite intéressé à la vie nocturne, aux  rues et aux lieux public Il devient ensuite l’un des photographes les plus célèbres en réalisant notamment des photos de prostituées, voyous, noctambules, marginaux :  l’appareil photo à la main, il parcourt les rues et les bars de Paris principalement la nuit. Il fait  alors partie de l’élite culturelle de Paris et compte entre autres amis : Miller, Picasso, Sartre, Camus et Cocteau. De ses amis il dira un jour  "On se demande parfois si la vie a un sens...

Sam Haskins : la photo créative en studio

Sam Haskins est décédé le 26 Novembre 2009 à l’âge de 83 ans. Ce photographe d’origine d’Afrique du sud est plus connu pour sa contribution à la photographie de nu et ses livres. "Haskins a réinventé le nu, un genre précédemment dominé par le formalisme académique de clichés usés, au sens artistique sans conviction. Il a introduit une approche dynamique, intelligemment allusive, invitant discrètement son lecteur à considérer les jeunes femmes comme des personnages crédibles dans ses histoires photographiques."  commente Philip Garner dans la revue American Photo. Sam Haskins, photographe atypique précurseur de la retouche numérique, adepte du noir et blanc mais aussi de la couleur, pratiquant le moyen format et les diaporamas était aussi reconnu comme designer et graphiste inspiré par de subtiles combinaisons entre le surréalisme, l’illustration et le cinéma. Il reconnait avoir été influencé par Irving Penn Richard Avedon Edward Steichen Henri Cartier-Bresson Il commença sa carrière comme photographe freelance de publicité à  Johannesburg en 1953 explorant de la nature morte à l'industrie, la mode et l’aérien. "Malgré mon amour du métier, un sentiment de contrainte me harcelait. Nous avons décidé avec Alida de développer un projet personnel qui me permettrait de créer pleinement, en toute liberté" En 1962 première publication, un regard inventif sur cinq jeunes femmes : le livre est intitulé Fives girls En 1968 il déménage à Londres et continue sa carrière dans la publicité avec des clients comme Asahi Pentax, Bacardi, Honda, BMW, les whisky Haig, DeBeers, British Airways… Ses travaux furent réalisés principalement au Pentax 6X7 (il a réalisé pendant 30 ans les calendriers annuels de Asahi Pentax au Japon) et  a exposé à la célèbre Forum Gallery àTokyo. En 2002 il déménage en Australie avec son épouse Alida et construit pour la 3 ème fois son studio attenant à son habitation. Jusqu'à 2005 il travaille avec plusieurs revues de mode dont  Vogue,  Harper’s Bazaar, Allure et New York. Agé de 80 ans en décembre 2006, il expose sa première retrospective à la National Portrait Gallery à Canberra en Australie. Suite à son décès, son épouse et son fils continuent ses publications et gèrent son fond photographique. Ses photographies les plus connues Gill from Five Girls in profile 1963 The Cowboy Kate gunbelt, front view 1965 The Cowboy Kate gunbelt, rear view 1965 Masai and Pondo ladies in a double page spread designed in 2006 with images taken from African Image, 1967 Mood swings a recent spread that juxtaposes the front cover from Haskins Posters with a popular expressive face...

La photographie minimaliste

Photographies de riens (ou de très peu) pour un maximum d'impact L'art picturial minimaliste ou "art minimal" est un courant de l'art comptemporain et une facette très intéressante de la photographie (et bien sûr du dessin et de la peinture, ses proches parents). Apparu en 1960, les photographies minimalistes sont souvent monochromes ou comportent deux ou trois couleurs maximum. Les formes sont basiques : ronds, carrés, lignes droites, etc...